La Pistis Sophia… 4 / 4


Les Dons du Premier Mystère…



J'ai apporté les mystères pour que les péchés fussent remis à chacun et pour que chacun fût conduit dans le royaume de la Lumière. Ces mystères sont un don du premier mystère pour effacer les péchés et les fautes de tous les pécheurs.

Et lorsque Jésus eut dit ces paroles à ses disciples, Myriam lui dit : Mon Seigneur et Sauveur, est-ce que les hommes justes, parfaits en toute justice et l'homme en lequel il n'y a nul péché, seront éprouvés ou non par les tourments et les supplices dont tu nous as parlé ? Est-ce que cet homme sera admis dans le royaume des cieux ou non ?

Le Sauveur répondit à Myriam : L'homme juste, parfait en toute justice et qui n'a jamais commis aucun péché et qui n'a jamais reçu aucun mystère de la Lumière, lorsque son temps sera venu pour qu'il sorte du monde, aussitôt viendront les satellites d'une grande triple force qui est grand parmi eux et s'empareront de l'âme de cet homme. Ils parcourront pendant trois jours avec elle le monde entier avec toutes ses créatures. Après ces trois jours, ils la conduiront dans le chaos afin qu'elle soit conduite dans tous les lieux des supplices.

Et Jean s'avança et dit : Seigneur, si un homme est un pécheur consommé en toute malice et s'il y renonce à cause du royaume des cieux, et s'il renonce au monde et à toute la matière qui est en lui, et s'il s'abstient de tout péché et que nous sachions qu'il aime Dieu, et si nous lui donnons les mystères et si ensuite, il retombe dans ses péchés et que plus tard il en fasse pénitence, ta volonté est-elle que nous lui remettions sept fois ses fautes et que nous lui donnions sept fois les mystères qui sont dans le premier ordre ?

Et le Seigneur répondit à Jean : Non seulement remettez-lui jusqu'à sept fois, mais, en vérité, je vous le dis, remettez-lui jusqu'à sept fois beaucoup de fois afin que vous lui donniez autant de fois les mystères, depuis le commencement jusqu'à l'extrémité de la partie extérieure. Vous gagnerez peut-être l'âme de ce frère afin qu'elle entre dans la possession du royaume de la Lumière.

Lorsque vous m'avez interrogé disant : Si notre frère a péché contre nous, devons-nous lui remettre jusqu'à sept fois ? Je vous ai répondu en paraboles, disant : Non seulement jusqu'à sept fois mais jusqu'à soixante-dix-sept fois. Maintenant remettez-lui beaucoup de fois pour que nous lui donnions autant de fois les mystères qui sont de la partie extérieure et peut-être gagnerez-vous l'âme de ce frère.

En vérité, je vous le dis, celui qui aura vivifié une âme et qui la conservera pour sa Lumière dans le règne de la Lumière, recevra une autre gloire en place de l'âme qu'il aura sauvée et celui qui aura sauvé une multitude d'âmes, les faisant entrer en possession de leur gloire dans leur gloire, il recevra beaucoup de gloires au lieu des âmes qu'il aura sauvées.

Lorsque le Sauveur eut ainsi parlé, Jean, continuant de l'interroger, dit au Sauveur : Si mon frère qui est un très grand pécheur renonce au monde et à toute la matière qui est en lui, et à tous ses péchés, et à tous ses soucis, comment saurons-nous s'il n'est pas trompeur et hypocrite et s'il est dans la vérité et la sincérité, afin que nous sachions s'il est digne du mystère du second ou du troisième ordre et si nous devons lui enseigner tous les mystères, pour qu'il participe aux possessions de la Lumière ?

Le Sauveur, répondant à Jean, au milieu de ses disciples, dit : Si vous connaissez d'une manière sûre que cet homme a renoncé au monde entier et à toutes ses préoccupations et à tous ses discours et à tous ses péchés, et si vous savez qu'il n'est ni trompeur, ni hypocrite mais qu'il est dans la sincérité et qu'il aime véritablement Dieu, ne lui cachez pas les mystères mais donnez-lui connaissance de ceux du second et du troisième ordre. Faites-lui part du mystère dont vous penserez qu'il est digne et lorsque vous lui aurez donné les mystères du second ou du troisième ordre, s'il retombe dans le péché, vous continuerez de les lui donner encore jusqu'à trois fois mais s'il pèche derechef, vous ne continuerez plus de les lui donner, parce que ces trois mystères seront des témoins de son dernier repentir.

Et en vérité, je vous le dis, l'homme qui aura ainsi reçu les mystères sera passible d'une punition rigoureuse car il sera un objet de scandale. En vérité, je vous le dis, il n'y aura pour cet homme, depuis ce temps, nulle rédemption de son âme en ce monde. Mais sa demeure sera au milieu de la porte des dragons des ténèbres extérieures, lieu où il y a des pleurs et des grincements de dents. Et dans la destruction du monde, son âme sera tourmentée par une gelée rigoureuse et une ardeur très cruelle, et elle sera sans existence jusque dans l'éternité. Mais si cet homme se convertit de nouveau et s'il renonce au monde et à toutes ses préoccupations et à tous ses péchés, et s'il est dans un grand repentir et une grande pénitence, alors la miséricorde s'étendra sur lui et sa pénitence sera reçue pour la rémission de ses péchés, afin qu'il obtienne le mystère du premier mystère et même le mystère de l'Ineffable. Et il aura ainsi la rémission de ses péchés parce que ces mystères sont doux et remettent les péchés en tout temps.

Lorsque le Sauveur eut parlé ainsi, Jean, continuant de l'interroger, dit : Seigneur, pardonne-moi si je t'interroge encore et ne te courrouce pas contre moi si m'informant de toutes choses avec zèle et avec empressement, je demande comment nous devons agir avec les hommes de ce monde.

Et !e Sauveur répondit à Jean : Demande toutes les choses dont tu veux t'enquérir et je te les révélerai clairement et sans paraboles.

Et Jean dit : Lorsque nous viendrons pour enseigner les hommes et que nous serons prêts d'entrer dans une ville ou dans un village et que des hommes de cette ville s'approcheront de nous, nous ne saurons pas s'ils sont animés de ruse el d'hypocrisie. Et si, lorsqu'ils nous conduiront dans leurs maisons, ils désirent connaître Dieu et recevoir les mystères de la religion et si nous savons ensuite qu'ils n'ont rien fait de digne des mystères et qu'ils ont agi avec perfidie à notre égard, qu'est-ce que nous devons faire ?

Le Sauveur, répondant à Jean, dit : Si vous entrez dans une ville ou dans un village, dans quelque maison que vous veniez, si les habitants vous reçoivent, révélez-leur les mystères. S'ils en sont dignes, vous gagnerez leurs âmes pour qu'ils aient part au royaume de la Lumière et même s'ils n'en sont pas dignes et s'ils agissent avec perfidie à votre égard, alors élevez la voix vers le premier mystère du premier mystère, afin qu'il ait pitié de vous tous et dites : Puisque le mystère que nous avons révélé est à des âmes impies et perfides qui n'ont rien fait de digne de ton mystère, tourne le mystère vers nous et prive-les du mystère de ton royaume jusque dans l'éternité. Et secouez la poussière de vos pieds comme un témoignage en disant : Que vos âmes soient plongées dans la poussière de votre maison…

En vérité, je vous le dis à cette heure, tous les mystères que vous leur aurez donnés reviendront vers vous et toutes les paroles et tous les mystères que vous leur aurez donnés leur seront enlevés.

Je vous ai déjà parlé dans une parabole des hommes de cette espèce en disant : En quelque maison que vous veniez, lorsqu'on vous y recevra, dites à ses habitants : La paix soit avec vous ! Et s'ils en sont dignes, votre paix viendra sur eux… Et s'ils ne sont pas dignes, votre paix reviendra vers vous…

Ce qui veut dire que si ces hommes ont fait une chose digne des mystères et qu'ils désirent véritablement connaître Dieu, donnez-leur les mystères du règne de la Lumière. Et ensuite, s'ils agissent de ruse à votre égard, et qu’ils veulent vous tromper faites le premier mystère du premier mystère et tous les mystères que vous leur aurez donnés se tourneront vers vous. Et ils seront privés de mystère de la Lumière jusque dans l’éternité.

Et en vérité, je vous le dis : Leur demeure sera dans la porte du milieu des dragons des ténèbres extérieures. Mais s'ils font pénitence et s'ils renoncent au monde et à toute la matière qui est en lui et à tous les péchés du monde et s'ils se soumettent à tous les mystères de la Lumière, nul mystère ne les entend mais il est pour eux la rémission de leurs péchés et ils sont entendus du mystère unique de l'Ineffable qui a pitié de chacun et qui remet les péchés de chacun.

Et quand Jésus eut cessé d'adresser ces paroles à ses disciples, Myriam, se prosternant aux pieds de Jésus, les embrassa et dit : Seigneur, pardonne-moi si je t'interroge et ne t'irrite pas contre moi.

Et Je Sauveur répondit à Myriam : Demande ce que tu veux demander et je te le révélerai clairement.

Et Myriam dit : Seigneur, mon frère est saint et bon et il a reçu tous les mystères de la Lumière et ce frère a un frère qui est un pécheur et un impie et qui sort de ce monde. Et le cœur du frère qui est bon s'afflige et gémit de ce que son frère est dans les tourments et les supplices. Maintenant, Seigneur, que ferons-nous jusqu'à ce qu'il ait été retiré des lieux des supplices ?

Le Sauveur, répondant à Myriam, dit : Je vous ai parlé autrefois de ce que tu me dis à présent, mais écoutez et je vous le dirai encore afin que vous soyez parfaits dans tous les mystères et les hommes vous appelleront parfaits en tout accomplissement.

Tous les hommes pécheurs ou qui ne sont pas pécheurs, lorsque vous voudrez qu'ils sortent des peines et des supplices terribles et qu'ils soient transportés dans un corps juste afin qu'il reçoive le mystère de la divinité et qu'il s'élève dans les régions supérieures pour participer au règne de la Lumière. Faites le troisième mystère de l'Ineffable et dites : Prenez l'âme de cet homme auquel nous pensons en notre esprit, prenez-la, la tirant de tous les supplices des archons et enlevez-la rapidement afin de la conduire au temple de la Lumière. Et dans ce même nusi, temple de la Lumière, marque-la d'un sceau éclatant, dans ce même nusi, temple de la Lumière, porte-la dans un corps juste et bon afin que s'élevant dans les régions supérieures, elle participe au royaume de la Lumière.

Quand vous aurez dit, en vérité, je vous le dis, tous les esprits qui président aux supplices dans toutes les régions des archons s'arrêteront et se transmettront cette âme afin qu'ils la conduisent au temple de la Lumière, et le temple de la Lumière la marquera des signes du royaume de l'Ineffable et ils la livreront à ses satellites et ils les conduiront dans un corps qui sera celui d'un juste. Elle trouvera les mystères de la Lumière afin qu'elle soit bonne et que montant dans les régions supérieures, elle ait part au royaume de la Lumière. Voici ce sur quoi vous m'avez interrogé.

Et Myriam, répondant au Sauveur, dit : Maintenant, Seigneur, tu n'as pas amené les mystères dans le monde pour que l'homme ne fût pas ému par la mort qui lui est destinée par les archons de l'Heimarméné. Car si un homme a été destiné à mourir par le glaive ou dans l'eau, ou si par suite des calamités et des malheurs qu'il y a dans le monde, il succombe, à quelque autre mort mauvaise, tu n'as pas amené les mystères dans le monde pour que l'homme ne meure pas ainsi par l'action des archons de l'Heimarméné mais pour qu'il meure d'une mort subite afin qu'il ne ressente aucune douleur de ces divers genres de mort car beaucoup nous persécuteront à cause de toi. Et beaucoup nous tourmenteront à cause de ton nom. Et s'ils nous affligent et nous maltraitent, faut-il que nous disions les mystères pour que nous sortions de notre corps n'éprouvant aucune douleur ?

Le Sauveur, répondant, dit à tous ses disciples : Je vous ai déjà parlé autrefois de ce dont vous m'interrogez mais écoutez encore que je vous le dise une autre fois. Non seulement vous mais tout homme qui accomplira le premier mystère du premier mystère de l'Ineffable parcourra toutes ses régions et toutes ses rations et après qu'il aura accompli ce mystère et parcouru toutes ces régions, dès cette heure, il sera préservé de toutes les choses qui lui sont destinées par les archons de l'Heimarméné. Et dès ce temps ils sont du corps de la matière des archons et son âme sera une grande émanation de la Lumière afin qu'elle vole dans les régions supérieures et qu'elle traverse toutes les régions des archons et toutes les régions de la Lumière jusqu'à ce qu'elle soit venue dans les régions du royaume de la Lumière.

Et Myriam, répondant à Jésus, dit : Seigneur, tu n'as pas annoncé les mystères en ce monde à cause de la pauvreté et de la richesse, et à cause de la faiblesse ou de la force, et à cause de la maladie et à cause de la santé. Mais à cause de toutes ces choses, afin que lorsque nous serons venus dans les régions des hommes, s'ils n'ont pas foi en nous et s'ils n'écoutent pas nos paroles, nous fassions le mystère de cette manière dans ces lieux afin qu'ils sachent dans la vérité lorsque nous annonçons les paroles de l'Univers.

Le Sauveur, répondant à Myriam, dit au milieu de ses disciples : Je vous ai, dans un autre temps, éclairés sur les choses à l'égard desquelles vous m'interrogez mais je le répéterai vous disant encore mes paroles.

Maintenant, Myriam, je te le dis : non seulement vous, mais tout homme peut accomplir le mystère de la résurrection des morts afin qu'il guérisse de la possession des démons et de toute affliction et de toute maladie et qu'il guérisse aussi les boiteux et les mutilés, les morts et les paralytiques.

Je vous ai annoncé autrefois qu'il devait faire le mystère pour qu'il accomplisse ces choses. Ensuite si vous demandez la pauvreté et l'opulence, la faiblesse et la vigueur, la maladie et la santé, et si vous demandez la guérison des corps malades, à ressusciter des morts, à guérir les boiteux et les aveugles, les muets et toutes les maladies, et toute affliction alors vous l’obtiendrez.

Qui aura accompli ce mystère et qui demandera toutes les choses que j'ai dites, elles lui seront accordées.

Et lorsque le Sauveur eut dit ces choses, tous les disciples poussèrent des cris, disant : Seigneur, tu nous frappes de délire à cause des choses extrêmement relevées que tu nous a dites et tu enlèves nos âmes et elles désirent sortir de nous pour aller vers toi parce que nous venons de toi. Maintenant nos âmes sont rendues comme insensées à cause des choses abstraites que tu nous dis et elles nous tourmentent extrêmement voulant sortir de nous pour s'élever dans les hautes régions supérieures qui sont les lieux de ton royaume.

Et quand les disciples eurent ainsi parlé, le Sauveur, continuant de s'adresser à eux, dit : Lorsque vous viendrez dans des villes ou dans des royaumes ou dans des pays quelconques, saluez les habitants leur disant premièrement : Cherchez en tout temps et ne cessez jusqu'à ce que vous trouviez les mystères de la Lumière qui vous conduisent au règne de la Lumière.

Dites-leur : gardez-vous des doctrines ténébreuses car beaucoup viendront en mon nom et diront : Je suis et je ne suis pas et ils tromperont beaucoup d'hommes. Maintenant, pour tous les hommes qui viendront à vous, afin qu'ils aient foi en vous, afin qu'ils entendent vos paroles et se rendent dignes du mystère de la Lumière, donnez-leur les mystères de la Lumière et ne les leur cachez pas. Et quant à celui qui est digne du mystère élevé, donnez-le-lui. Celui qui est digne du mystère moindre, donnez-le-lui et ne cachez rien à aucun mais pour le mystère de la résurrection des morts et de la guérison des maladies, ne le donnez pas à chacun. Donnez la doctrine à celui auquel elle appartient car ce mystère appartient aux archons.

C'est pourquoi ne le donnez pas à chacun mais lorsque vous aurez consolidé la foi dans le monde entier afin que, lorsque vous serez venus dans une ville ou dans un endroit quelconque, et qu'ils ne vous recevront pas auprès d'eux, et qu'ils n'auront pas foi en vous, vous ressuscitiez les morts et vous guérissiez les boiteux et les aveugles, et toutes les maladies dans ces lieux-là, pour qu'ils croient en vous lorsque vous leur annoncerez le dieu de l'Univers, et ils croiront en toutes vos paroles. C'est à cause de cela que je vous ai donné ce mystère, jusqu'à ce que vous ayez consolidé la foi dans le monde entier.

Myriam, continuant de parler, dit à Jésus : Seigneur, quelle est la forme des ténèbres extérieures et combien renferment-elles de lieux de tourments ?

Les Archons…

Jésus répondit : Les ténèbres extérieures sont un grand dragon dont la queue est en dedans de sa gueule et il est en dehors du monde entier et il entoure le monde entier. Il enserre un grand nombre de lieux de tourments et ils comprennent douze divisions consacrées à des supplices terribles. Dans chacune de ces divisions est un archon et la figure de ces archons est diverse. Et ils se transforment, prenant alternativement la figure l'un de l'autre.

Le premier archon, présidant à la première division, a la forme d'un crocodile dont la queue est rentrée dans sa gueule. Et il sort de la gueule de ce dragon de la glace, la peste, le froid de la fièvre et toutes sortes de maladies. Le véritable nom qu'il porte dans le lieu où il réside est Enchtonin.
L'archon qui est dans la seconde division, a la figure d'un chat, et s'appelle, dans le lieu qu'il habite, Xhurakhar.
L'archon qui se trouve dans la troisième division, a la figure d'un chien et porte dans ce lieu-là le nom d’Arkkarékh.
L'archon de la quatrième division a la forme d'un serpent et s'appelle Akhrôkhar.
L'archon qui fait sa demeure dans la cinquième division a la forme d'un veau noir et il se nomme Markhour.
L'archon qui habite la sixième division est sous la figure d'un sanglier et son nom est Lamkhamôr.
L'archon de la septième division a la figure d'un ours et on l'appelle Lokhar.
L'archon qui occupe la huitième division a la forme d'un vautour et il se nomme Laraokh.
L'archon qui se trouve dans la neuvième division a la figure d'un basilic et on l'appelle Arkheôkh.
Dans la dixième division existent un grand nombre de dragons qui ont chacun sept têtes de dragons et leur chef se nomme Xamarôkh.
La onzième division renferme également une grande quantité d'archons qui ont chacun sept tètes de chat et qui ont pour chef un archon qui dans ce lieu, porte le nom de Rokhor.
Dans la douzième division, il y a une multitude d'archons plus nombreux que dans aucune autre. Ils ont chacun sept tètes à faces de chien et leur chef s'appelle, dans le lieu où il est attaché, Khrémaôr.

Ce sont là les archons des douze divisions, lesquels sont placés dans l'intérieur du dragon des ténèbres extérieures. Chacun d'eux change de nom et alterne de figure d'heure en heure. Les douze divisions ont chacune une porte qui ouvre vers le haut de sorte que le dragon des douze ténèbres extérieures qui se compose de douze divisions, séjour de l'obscurité, devient roi de chaque division quand elle s'ouvre vers le haut. Un ange des régions supérieures veille sur chacune des portes de ces douze divisions et il a été placé là par l'éon, le premier homme, le gardien de la Lumière, le doyen du premier ordre, afin que le dragon et que tous les archons restent dans les lieux qui leur ont été assignés.

Et quand le Sauveur eut ainsi parlé, Myriam lui répondant, dit : Seigneur, est-ce que les âmes qui sont conduites dans ces lieux ont à passer par ces douze portes pour y souffrir chacune les tourments qu'elles méritent ?

Et le Sauveur répondant à Myriam dit : Nulle âme n'est conduite vers le dragon par ces portes, si ce n'est les âmes des blasphémateurs et de ceux qui sont plongés dans une doctrine trompeuse, et de ceux qui enseignent la fausseté, et de ceux qui pèchent contre nature, et des hommes souillés de vices et ennemis de Dieu, et de tous les impies, des adultères et des empoisonneurs.

Toutes les âmes de ces pécheurs, s'ils n'ont pas fait pénitence en ce monde et s'ils ont persisté dans leur péché, lorsque le temps qui leur a été assigné sur la terre sera accompli, seront conduites par la porte de la queue du dragon dans la division des ténèbres extérieures et lorsqu'elles auront été conduites dans les ténèbres extérieures par la porte de sa queue, il replacera sa queue dans sa bouche afin de fermer la porte.

C'est de cette manière que les âmes sont conduites dans les ténèbres extérieures. Et les douze noms du dragon des ténèbres extérieures sont des noms inscrits sur les portes des diverses divisions et ces noms sont différents mais ils alternent entre eux afin que, qui a dit un nom, dise les douze. C'est ce que je vous dirai dans l'émanation de l'Univers.

Et telles sont les ténèbres extérieures qui sont les mêmes que celles du dragon.

Lorsque le Sauveur eut ainsi parlé, Myriam répondant au Sauveur, dit : Seigneur, les tourments de ce dragon sont-ils plus terribles que tous les autres tourments qui existent ?

Et le Sauveur répondit à Myriam : Non seulement ces tourments sont plus terribles que tous ceux qui existent, mais encore toutes les âmes qui seront conduites en ces lieux, seront tourmentées par une gelée, un froid rigoureux et par un feu très violent qui sont en ce lieu.

Et Myriam dit : Malheur aux âmes des pécheurs ! Maintenant, Seigneur, dis-nous quel est le plus violent du feu qui est dans ce monde ou du feu qui est dans l'enfer ?

Et le Sauveur répondit à Myriam : En vérité, je vous le dis : Le feu qui est dans l'enfer est neuf fois plus violent que le feu qui est dans le monde du genre humain.
Le feu qui est dans les supplices du grand chaos est neuf fois plus terrible que celui qui est dans l'enfer. Le feu qui est dans le tourment des archons dans la voie du milieu est neuf fois plus terrible que le feu des supplices qui sont dans le grand chaos.
Le feu qui est dans le dragon des ténèbres extérieures et dans tous les lieux de châtiment qui sont en lui est sept fois plus terrible que le feu qui est dans les tourments des archons dans la voie du milieu.

Et quand le Sauveur eut dit cela à Myriam, elle frappa sa poitrine et elle pleura ainsi que tous les disciples et ils s'écrièrent : Malheur aux pécheurs, car leur châtiment est grand !

Lorsque le Sauveur eut ainsi parlé, Salomé, se levant, dit : Seigneur, tu nous as dit autrefois : Celui qui ne quitte pas son père et sa mère pour me suivre n'est pas digne de moi. Et tu nous as dit ensuite : Quittez vos parents pour que je vous fasse enfants du premier mystère jusque dans l'éternité. Mais, Seigneur, il est écrit dans la loi de Moïse que celui qui a négligé son père et sa mère doit mourir de mort ? Est-ce que cette loi ne contrarie pas ce que tu nous as dit ?

Lorsque Salomé eut dit ces paroles, Myriam, inspirée par la force de la Lumière qui bouillonnait en elle dit au Sauveur : Seigneur permets que j'élève la voix afin que parlant à ma sœur Salomé, je lui dise la solution de la parole que tu as dite.

Il advint que lorsque le Sauveur eût entendu ces paroles que dit Myriam, il la félicita grandement. Et le Sauveur, répondant à Myriam, dit : Je te permets, Myriam, de dire la solution de la parole qu'a dite Salomé.

Et quand le Sauveur eut ainsi parlé, Myriam, s'avançant vers Salomé, lui dit : Ma sœur Salomé, tu as cité la parole qu'il y a dans la loi de Moïse, que celui qui a négligé son père et sa mère meure de mort mais, ma sœur, la loi de Moïse ne dit pas cela au sujet de l'âme mais au sujet du corps. Elle ne le dit pas au sujet de ceux qui sont fils des archons et qui sont des nôtres, mais la loi le dit de la force qui est sortie du Sauveur et qui est aujourd'hui en nous, l'hôte de la Lumière. La loi dit encore : Quiconque restera hors du Sauveur et de ses mystères, non seulement qu'il meure de mort, mais encore il périra dans sa malice.

Et quand Myriam eut ainsi parlé, Salomé se tourna vers Myriam de nouveau et Salomé dit : La puissance du Sauveur suffit pour me rendre semblable à toi en intelligence.

Il advint que lorsque le Sauveur eut entendu les paroles de Myriam, il la félicita grandement. Le Sauveur, continuant de parler, dit à Myriam au milieu des disciples : Écoute donc, Myriam, quel est l'état de l'homme jusqu'à ce qu'il commette un péché. Les archons des puissances mauvaises combattent contre l'âme à toute heure, lui faisant commettre tous les péchés et toutes les fautes et ils commandent aussi à l'adversaire de l'esprit, disant : si l'âme sort de nouveau du corps, ne l'épargne pas, mais conduis-la dans tous les lieux des tourments selon leur disposition à cause de tous les péchés que tu lui as fait commettre.

Quand Jésus eut parlé ainsi, Myriam, lui répondant, dit : Seigneur, si les hommes, qui chercheront la Lumière rencontrent des doctrines trompeuses, comment sauront-ils s'ils sont destinés vers toi ou non.

Et le Seigneur répondit à Myriam : Je vous l'ai déjà dit : Soyez comme d'habiles changeurs d'argent, c'est-à-dire, recevez-le bien, rejetez-le mal. Maintenant, dites à tous les hommes qui sont en quête de Dieu : Si le vent de l'aquilon se fait sentir, vous savez qu'il y aura du froid ; si c'est le vent de l'ouest, vous reconnaissez que c'est la chaleur et la sécheresse qu'il faut attendre.

Dites donc à ces hommes justes : si vous connaissez la face du ciel et de la terre, et les signes des vents, lorsque quelques-uns viendront vers vous pour connaître Dieu, vous reconnaîtrez si leurs paroles s'harmonisent et concordent avec toutes celles que je vous ai dites, depuis les deux martyres jusqu'au troisième témoignage, et celles qui s'accorderont dans la constitution de l'air, et des cieux et des astres, et de toute la terre et de tout ce qu'elle contient, et de toutes les eaux, et de toutes les choses qu'elles renferment dans la constitution de l'air, et des cieux, et des cercles, el des astres, et de toute la terre, et de tout ce qu'elle renferme, et de toutes les eaux et de tout ce qu'elles renferment, ceux qui viendront vers vous leurs paroles s'accordent avec toutes les connaissances que je vous ai données et je recevrai ceux qui nous appartiennent.

Voilà ce que vous direz aux hommes qui vous interrogeront pour qu'ils se tiennent en garde contre les doctrines mauvaises. C'est à cause des pécheurs que je suis venu dans le monde afin de les sauver et non à cause des hommes qui n'ont jamais fait de mal et qui n'ont jamais commis de péché et qui devant trouver les mystères que j'ai voulu qui fussent consignés dans le livre Jeû afin que Hénoch écrivit dans le paradis. Lorsque je lui parlais de l'arbre de la science et de l'arbre de la vie et que j'ai voulu qu'il mit sur la pierre d'Ararad, et j'ai mis l'archon Calapaturoth qui est sur le Skemmut, où est le pied de Jeûû, et il entoure tous les éons et les Heimarménés, j'ai placé cet archon pour garder les livres de Jeûû et les empêcher d'être détruits, et pour qu'aucun des archons jaloux ne détruise ceux que je vous donnerai et où je vous aurai dit l'émanation de l'Univers.

Quand le Sauveur eut ainsi parlé, Myriam lui répondant, dit : Seigneur, quel est l'homme dans le monde qui n'ait jamais commis aucun péché et qui soit demeuré exempt de toute faute car, s'il s'est préservé d'une faute, il ne sera pas préservé d'une autre pour qu'il trouve les mystères qui sont dans le livre de Jeû, je vous dis qu'il n'y aura nul homme dans le monde exempt de tout péché.

Le Sauveur, répondant à Myriam, dit : Je vous dis que vous en trouverez un sur mille et deux sur dix mille à cause de la consommation du mystère du premier mystère. C'est ce que je vous dirai lorsque je vous aurai expliqué toutes choses, et c'est pourquoi j'ai apporté les mystères dans le monde où tous sont sous le péché et où tous ont besoin des dons des mystères.

Myriam, répondant au Sauveur dit : Seigneur, avant que tu ne fusses venu dans les régions des archons et avant que tu ne fusses venu dans le monde, est-ce que nulle âme n'était venue à la Lumière ?

Le Sauveur, répondant à Myriam dit : En vérité, en vérité, je vous le dis, avant que je fusse venu dans le monde, nulle âme n'est entrée dans la Lumière. Et maintenant que je suis entré, ouvrant les voies de la Lumière, j'ai ouvert les voies qui conduisent à la Lumière et maintenant que celui qui a fait chose digne des mystères reçoive le mystère pour parvenir à la Lumière.

Myriam, répondant de nouveau, dit : Seigneur, j'ai entendu que les prophètes étaient venus à la Lumière.

Le Seigneur répondit à Myriam : En vérité, en vérité, je te le dis : Nul prophète n'est venu à la Lumière, mais les archons des éons leur ont parlé depuis le séjour des éons et ils leur ont donné les mystères des éons. Quand je suis venu dans les régions des éons, prenant Élie, je l'ai envoyé dans le corps de Jean-Baptiste et j'ai placé les autres dans les corps de justes devant trouver les mystères de la Lumière afin qu'élevés dans les régions supérieures, ils entrassent en possession du royaume de la Lumière.

J'ai remis â Abraham, à Isaac et à Jacob tous leurs péchés et toutes leurs fautes et je leur ai donné les mystères de la Lumière dans le séjour des éons et je les ai placés dans les régions de Jabraoth et de tous les archons qui appartiennent aux régions du milieu. M'élevant, j'irai vers la Lumière et je porterai leurs âmes avec moi dans la Lumière.

En vérité, je te le dis, Myriam, nul ne viendra à la Lumière avant que je n'aie apporté à la Lumière ton âme et celle de tous tes frères ainsi que le reste des martyrs et des justes depuis le temps d'Adam jusqu'à ce temps lorsque je viendrai dans les régions des éons. Je les placerai dans les corps des justes futurs, afin qu'ils trouvent tous les mystères de la Lumière et qu'ils entrent dans la possession du royaume de la Lumière.

Myriam répondant, dit : Nous sommes heureux au-dessus de tous les hommes à cause des grandes choses que tu nous as révélées.

Le Sauveur répondant à Myriam et à tous ses disciples, dit : Je vous révélerai aussi tous les secrets de la profondeur depuis la partie intérieure des choses intérieures jusqu'à la partie extérieure des choses extérieures et vous serez ainsi parfaits en toute connaissance et dans la sublimité des choses les plus sublimes et dans la profondeur de la profondeur.

Et Myriam dit au Sauveur : Seigneur, nous savons avec sincérité que tu as apportée les clefs des mystères du royaume de la Lumière, qui remettent les péchés des âmes afin qu'elles soient purifiées et qu'étant rendues dignes de la Lumière, elles soient conduites à la Lumière.

Il arriva ainsi qu'après que Notre Seigneur eut été crucifié, il ressuscita d'entre les morts le troisième jour. Et ses disciples réunis autour de lui, le priaient, disant :

Seigneur, aie pitié de nous qui ayant abandonné notre père et notre mère et le monde entier, t'avons suivi.

Alors Jésus, étant avec ses disciples auprès de la mer qu'on appelle l'Océan, fit cette prière en disant :

Écoute-moi, mon Père, Père de toute paternité, et l'infinie Lumière : aeiou, ao, aoi, ôiapsinother, thernops, nopsither, zagoyrê, zagoyrè, netbraomaoth, nepsiomaoth, marachachtha, thobarrabai, tharnachachan, zorokothora, Ieou, sabaoth.

Et lorsque Jésus disait ces paroles, Thomas, André, Jacques et Simon le Cananite étaient à l'occident ayant leurs visages tournés vers l'orient, Philippe et Barthélémy étaient au midi ayant leurs visages tournés vers le septentrion. Les autres disciples et les femmes qui étaient disciples de Jésus étaient derrière lui.

Jésus se tenait debout auprès de l'autel se tournant vers les quatre coins du monde avec ses disciples tous revêtus de vêtements de lin, il dit : laô, iaô, iaô.

Voici quelle est la signification de ce mot :

L'iota signifie que l'Univers a été émané.
L'alpha qu'il reviendra d'où il est sorti.
L'oméga, que ce sera la fin des fins.

Et Jésus ayant prononcé ces paroles, dit : laphtha, iaptha, moinmaêr, moinaêr, ermanoier, ermanoier.

Ce qui signifie : Père de toute paternité, des infinis tu m'entendras à cause de mes disciples que j'ai amenés devant toi, parce qu'ils ont cru à toutes les paroles de ta vérité et que tu feras toutes les choses pour lesquelles j'ai crié vers toi car je connais le nom du père du trésor de la Lumière.

Et Jésus s'écria de nouveau, disant le nom du père du trésor de la Lumière, dit : Que tous les mystères des archons et des anges et des archanges et de toutes les forces et de toutes les choses des dieux invisibles, les conduisent en haut pour les ranger à la droite.

Et en ce moment tous les cieux se tournèrent vers l'occident et tous les éons, et la Croix, et leurs archons, et toutes leurs puissances s'enfuirent vers l'occident à la gauche du disque du soleil et du disque de la lune.

Le disque du soleil était un grand dragon, dont la queue était dans sa bouche. Il monta dans les sept puissances de la gauche et il était traîné par quatre puissances ayant la figure de chevaux blancs. La base de la lune avait la figure d'un navire que traînaient deux bœufs blancs qui y étaient attelés et que dirigeaient un dragon mâle et un dragon femelle. Une figure d'enfant, placée sur la poupe, dirigeait les dragons qui enlevaient la Lumière aux archons et la figure d'un chat était devant lui.

Et le monde entier, et les montagnes, et les mers s'enfuirent vers l'occident du côté gauche. Et Jésus et ses disciples restèrent au milieu des régions de l'air dans les voies de la voie du milieu qui est au-dessus de la Croix. Et ils vinrent dans la première division qui est au milieu. Et Jésus était debout au milieu des airs avec ses disciples.

Et les disciples de Jésus lui dirent : Quel est ce lieu dans lequel nous sommes ?

Jésus leur dit :
C'est le lieu de la Voie du Milieu…

Car il est arrivé que lorsque les archons d'Adam se révoltèrent, ils persistèrent à se livrer entre eux à des actions coupables, procréant des archons et des archanges et des anges et des décans. Alors Jeû, le père de mon père, sortit de la droite et le lia dans une Heimarméné de la Croix. Là étaient douze éons : Sabaoth Adamas était au-dessus de six, et Jabraoth, son frère, au-dessus des six autres. Alors Jabraoth eut foi aux mystères de la Lumière avec ses archons et il agit selon les mystères de la Lumière et il laissa les mystères de l'union coupable. Mais Sabaoth Adamas continua à faire les œuvres de l'union coupable avec ses archons.

Et Jéû, le père de mon père, ayant vu que Jabraoth avait la foi, il l'enleva lui et tous ses archons qui partageaient sa foi. Le recevant dans la Croix, il le conduisit dans l'air pur devant la Lumière du soleil, entre les régions de ceux qui appartiennent au milieu et entre les régions de l'invisible de Dieu. Il le plaça là avec les archons qui avaient eu foi en lui, et portant Sabaoth Adamas avec ses archons qui n'avaient point fait les œuvres des mystères de la Lumière mais qui persistant à faire les œuvres de l'union coupable, il les lia dans la Croix, liant mille huit cents archons et parmi tous les éons, il en plaça trois cent soixante sur eux. Il plaça cinq autres grands archons sur les trois cent soixante archons et sur tous les archons enchaînés, et ces cinq archons sont dans le monde du genre humain appelés de ces noms : le premier s'appelle Cronon, le second Ares, le troisième Hermès, le quatrième Aphrodite, le cinquième Dios.

Et Jésus, continuant de parler dit : Écoutez encore, que je vous raconte leurs mystères. Il arriva que lorsque Jéû les eut ainsi liés, tirant une grande puissance hors du grand Invisible, il les lia dans celui qu'on appelle Cronon, et tirant une autre puissance de Ipsantachoinchainchoicheôch qui est un des trois dieux triples pouvoirs, il la lia sur Ares et tirant une puissance de Xaïnchôôôch qui est un des trois dieux triples pouvoirs, il la lia sur Hermès et tirant encore une puissance de Fidèle Sagesse fille de Barbelos il la lia sur Aphrodite.

Et songeant qu'ils avaient besoin d'un gouvernail pour diriger le monde et les éons de la Croix afin que leur malice ne perdît pas le monde, il monta vers le milieu emmenant la puissance du petit Sabaoth, le bon, celui qui appartient au milieu et il la lia en Ares, parce qu'il est bon, afin que sa bonté les dirigeât. Et il régla la conversion de sa marche de manière qu'il passât treize mois dans chaque station pour que chaque archon auquel il viendrait fût hors d'état d'exercer sa malice. Et il lui donna pour compagnons deux éons venant de la région de ceux qui appartiennent à Hermès.

Je vous ai dit la première fois les noms de ces cinq archons tels que les hommes du monde les appellent. Écoutez encore, que je vous dise leurs noms qui sont ceux-ci :

Orimoihb est Cronos, Meinichotaphor est Ares, Tarpetanoiph est Hermès ; Chôsi est Aphrodite, Chômbal est Dios. Tels sont leurs noms.

Lorsque les disciples eurent entendu ces paroles, ils adorèrent Jésus en se prosternant devant lui, ils dirent : Nous sommes heureux au-dessus de tous les autres hommes, puisque tu nous as révélé ces grandes merveilles. Et ils continuèrent de le prier, disant : Nous t'en prions, révèle-nous pourquoi sont ces diverses voies ?

Et Myriam venant vers lui, se prosterna et lui baisa les pieds, en disant : Seigneur, révèle-nous quels sont les secrets des voies du milieu car nous avons appris de toi qu'elles sont placées sur de grands tourments. Quelle est donc la manière, Seigneur, dont elles sont réglées et comment devons-nous en être délivrés ? Et comment prennent-elles possession des âmes et quel est le temps que les âmes passent dans leurs tourments ?

Aie pitié de nous, Seigneur, notre Sauveur, de peur que les chefs de ces voies du milieu ne s'emparent de nos âmes et qu'ils ne les soumettent à leurs tourments terribles, nous privant ainsi de la Lumière de ton Père, et ne permets point que nous soyons dans le malheur et dans le dénuement, étant éloignés de toi.

Et quand Myriam eut parlé ainsi en pleurant, Jésus, répondant dans sa grande miséricorde, leur dit :

Réjouissez-vous, mes frères et mes bien-aimés qui avez quitté votre père et votre mère à cause de mon nom, je vous donnerai toute connaissance et vous révélerai tous les mystères. Je vous montrerai les mystères des douze archons des éons et de leurs rangs et de leurs fonctions et la manière de les invoquer afin de parvenir en leurs régions. Je vous montrerai aussi le mystère du treizième éon et la manière de l'invoquer afin de parvenir à ses régions et je vous donnerai le mystère du baptême de ceux qui appartiennent au milieu et la manière de les invoquer afin de parvenir à leur région. Je vous donnerai le mystère de ceux qui appartiennent à la droite, notre région, et la manière de l'invoquer afin d'y parvenir. Je vous donnerai tous les mystères et toute connaissance, aussi serez-vous appelés les fils accomplis pourvus de toute connaissance et instruits de tous les mystères. Vous êtes heureux au-dessus de tous les hommes qui sont sur la terre, parce que les fils de la Lumière sont venus en votre temps.

Jésus, continuant son discours, dit : Il arriva que le père de mon père qui est Jéû, vint et prit trois cent soixante archons parmi les archons d'Adamas qui n'avaient pas eu foi au mystère de la Lumière. Il les lia dans ces régions de l'air dans lesquelles nous sommes maintenant au-dessus de la Croix et il établit cinq grands archons au-dessus d'eux qui sont ceux qui sont dans la voie du milieu et qu'on appelle : Paraplex, qui est un archon ayant la figure d'une femme dont les cheveux descendent jusqu'à ses pieds. Il y a vingt-cinq archidémons sous sa direction. Ils sont les chefs de beaucoup d'autres démons et ces démons sont ceux qui entrent dans les hommes pour qu'ils se livrent à la colère et à des rixes et à des actions mauvaises. Ils s'emparent des âmes des pécheurs, les tourmentant par la fumée de leurs ténèbres et par leurs supplices.

Et Myriam dit : Pardonne-moi, Seigneur, si je t'interroge et ne te fâche pas contre moi qui demande à savoir toute chose.

Et Jésus dit : Demande ce que tu voudras.

Et Myriam dit : Seigneur, révèle-nous comment ces démons s'emparent des âmes afin que mes frères le sachent aussi.

Et Jésus dit : Le père de mon père qui est Jéû et qui est celui qui veille sur tous les archons et les dieux et sur les puissances qui ont été faites dans la matière du trésor de la Lumière et Melchisédech qui est là, envoyé de toutes les Lumières qui purifient parmi les archons, les conduisent dans le trésor de la Lumière. Ils sont eux deux seuls, de grandes Lumières dont la fonction est celle-ci : Descendant vers les archons, ils se purifient en eux et Melchisédech enlève la partie de la Lumière qu'ils ont purifiée parmi les archons pour la conduire dans le trésor de la Lumière. Ils passeront cent trente-trois ans et neuf mois dans les tourments de ce lieu.

Le Premier Rang, Aphrodite…

Et après tous ces temps, lorsque la Croix du petit Sabaoth Dios se tournera pour qu'elle parvienne au premier éon de la Croix que l’on appelle Aphrodite, lorsqu'elle parviendra à la septième figure de la Croix qui est la Lumière, elle sera livrée aux satellites qui sont parmi ceux qui appartiennent à la droite et à la gauche. Et le grand Sabaoth, le bon, le souverain de tout le monde et de toute la Croix, regardera de la hauteur sur les âmes qui seront dans les tourments et elles seront une autre fois envoyées sur la Croix.

Le Deuxième Rang, Arioith…

Et Jésus, continuant de parler, dit : Le second rang est à celle que l'on appelle Arioith l'Éthiopienne qui est un archon femelle noire et ayant quatorze démons au-dessous d'elle. C'est un archon qui est au-dessus de beaucoup d'autres démons et ces démons qui sont sous Arioith l'Éthiopienne, ce sont ceux qui retournent dans les hommes incendiaires les excitants à livrer des combats pour qu'ils commettent des meurtres et donnent de la dureté aux cœurs des hommes auxquels ils souillent la colère pour qu'ils commettent des meurtres. Les âmes que ce rang subjuguera lorsqu'elles sortiront de la Croix, resteront cent treize ans dans sa région et elles seront tourmentées de sa fumée obscure et de son ardeur pour qu'elles approchent de leur perte.

Et ensuite quand la Croix sera tournée, viendra le petit Sabaoth le bon que l'on appelle dans le monde Zeus. Lorsqu'il viendra à la quatrième Croix des éons qui est l'écrevisse et lorsque viendra Aphrodite pour qu'elle arrive dans la sixième Croix des éons que l'on appelle le capricorne, elle sera livrée aux suivants qui sont parmi ceux qui appartiennent à la droite et à la gauche. Et Jéû regardera du côté droit afin que tout le monde soit ému et agité avec tous les éons de toutes les Croixs. Il regardera dans le lieu où habite Arioith l'Éthiopienne et toutes ses régions seront dissoutes afin qu'elles périssent et toutes les âmes qui sont soumises à ses tourments seront enlevées, afin d'être rejetées une autre fois dans la Croix, pour qu'elles y périssent par l'effet de sa fumée obscure et de son ardeur.

Le Troisième Rang, Hécate…

Et Jésus continuant, dit : Le troisième rang, que l'on appelle Hécate et qui est doué de trois visages, a vingt-sept démons sous son commandement. Ce sont ceux qui entrent dans les hommes pour les amener à se parjurer, pour qu'ils disent des mensonges et pour qu'ils aiment ce qui n'est pas à eux. Les âmes qui seront au pouvoir d'Hécate, elle les livrera à ses démons qui sont sous elle afin qu'ils les tourmentent de sa fumée obscure et de son ardeur les faisant souffrir grandement par le moyen de ses démons. Et pendant cent quinze ans et six mois ils les tourmenteront, leur faisant souffrir leurs supplices terribles.

Et ensuite, lorsque la Croix sera tournée pour que vienne le petit Sabaoth le bon, celui qui appartient au milieu et que l'on appelle dans le monde Zeus, pour qu'il vienne dans la huitième Croix des éons que l'on appelle Scorpion et pour que Boubastis que l'on appelle Aphrodite vienne dans la seconde Croix que l'on appelle Taureau, ils tireront les voiles qui sont parmi ceux qui appartiennent à la droite et la gauche. Et le pontife Melchisédech regardera d'en haut pour que la terre s'émeuve ainsi que les montagnes et pour que les archons soient troublés. Et il regardera dans toutes les régions d'Hécate pour que toutes ses régions soient dissoutes afin qu'elles périssent et pour que toutes les âmes qui sont sujettes à ses tourments soient rejetées une autre fois dans la Croix parce qu'elles succombent à l'ardeur de ses tourments.

Le Quatrième Rang, Typhon…

Et Jésus continuant, dit : Le quatrième rang que l'on appelle l'assesseur Typhon qui est un archon puissant sous la domination duquel sont trente-deux démons. Ce sont ceux qui entrent dans les hommes pour les faire tomber dans la débauche et dans l'impureté pour qu'ils commettent des adultères et qu'ils se livrent sans cesse aux œuvres de la chair. Les âmes que cet archon égarera ainsi et ceux qui seront en sa puissance seront cent trente-huit ans dans ses régions, les démons qui sont sous lui, les tourmentant de sa fumée obscure et de son ardeur, jusqu'au moment de les faire périr.

Il arrivera que lorsque la Croix se sera tournée pour que vienne le petit Sabaoth qui appartient au milieu que l'on appelle Zeus, quand il viendra à la neuvième Croix des éons, qui appartiennent au milieu, que l'on appelle Doxothen et Boubastis, que l'on appelle dans le monde Aphrodite, viendra un troisième éon que l'on appelle les Jumeaux. Les voiles seront tirés, qui sont entre ceux qui appartiennent à la droite et à la gauche et l'archon qui est appelé Zaraxax et qui est un archon puissant. Il regardera dans la demeure de Typhon pour que ses régions soient détruites afin que les âmes qui sont soumises à ses tourments soient rejetées une autre fois dans la Croix parce qu'elles succombent par suite de sa fumée obscure et de son ardeur.

Le Cinquième Rang, Lachtanabus…

Et Jésus, continuant de parler, dit à ses disciples : Le cinquième rang appartient à l'archon qu'on appelle Lachtanubus qui est un archon puissant ayant sous lui beaucoup d'autres démons. Ce sont ceux qui entrent dans les hommes pour qu'ils commettent des injustices favorisant la personne des pécheurs, recevant des présents afin de rendre des jugements iniques, oubliant ceux qui sont pauvres et indigents et n'ayant nul souci de leur vie. S'ils ne font pas pénitence avant que leurs âmes ne quittent leur corps, ils tomberont au pouvoir de cet archon et les âmes que cet archon possédera seront livrées à ses supplices pendant cent cinquante ans et huit mois, étant tourmentées par sa fumée obscure et par son ardeur et souffrant extrêmement de la flamme de son ardeur.

Et lorsque la Croix se tournera pour que vienne le petit Sabaoth le Bon que l'on appelle dans le monde Zeus, qu'il vienne dans la onzième Croix des éons que l'on appelle le Verseau. Et lorsqu'Aphrodite viendra dans la cinquième Croix des éons, les voiles qui sont entre ceux qui appartiennent à la gauche et à la droite seront tirés et le grand Luv, le bon, regardera des régions supérieures dans les régions de Jeuchtanabus afin que ses régions soient détruites et que toutes les âmes qui sont soumises à ses tourments soient rejetées de nouveau dans la Croix parce qu'elles sont au moment de périr dans ses supplices.

Tels sont les secrets des voies du milieu sur lesquelles vous m'avez interrogé. Lorsque les disciples eurent entendu ces paroles, ils se prosternèrent devant Jésus et l'adorèrent disant : Assiste-nous, Seigneur, aie pitié de nous pour que nous soyons préservés de ces tourments terribles qui sont préparés pour les pécheurs. Malheur, malheur aux fils des hommes parce qu'ils sont comme des aveugles allant à tâtons dans les ténèbres et ne voyant rien ! Aie pitié de nous, Seigneur, dans le grand aveuglement où nous sommes et aie pitié de toute la race des hommes parce que leurs ennemis guettent leurs âmes comme des lions cherchant leur proie, cherchant à les égarer et à les faire tomber dans les régions des tourments à cause de l'oubli et de l'ignorance qui sont en elles. Aie donc pitié de nous, Seigneur, notre Sauveur, aie pitié de nous, délivre-nous de ce grand trouble d'esprit.

Jésus répondit à ses disciples : Ayez confiance et ne craignez pas. Vous êtes heureux car je vous rendrai maîtres sur tous les hommes et ils vous seront tous soumis. Souvenez-vous que je vous ai déjà dit que je vous donnerai les clefs du royaume des cieux. Maintenant, je vous dis encore que je vous les donnerai.

Jésus ayant ainsi parlé, les régions de la voie du milieu furent cachées et Jésus avec ses disciples, resta entouré d'une Lumière éblouissante. Et Jésus dit à ses disciples : Approchez-vous de moi et ils s'en approchèrent.

S'étant tourné vers les quatre coins du monde, il prononça un grand nom sur leur tête en les prêchant et il souffla dans leurs yeux.

Jésus leur dit : Voyez et regardez ce que vous verrez.

Et levant les yeux, ils virent une Lumière extraordinaire tellement vive, que nul habitant de la terre ne pourrait en donner l'idée.

Et il leur dit derechef : Regardez cette Lumière et voyez… Que voyez-vous ?

Et ils répondirent : Nous voyons le feu, et l'eau, et le vin, et le sang.

Et Jésus dit à ses disciples : En vérité, en vérité, je vous le dis, je n'ai apporté en venant dans le monde, que ce feu et cette eau, et ce vin et ce sang. J'ai apporté l'eau et le feu dans les régions de la Lumière des Lumières, les trésors de la Lumière. J'ai amené le vin et le sang dans les régions de Barbetis et après un peu de temps, mon Père m'a envoyé l'Esprit-Saint sous la forme d'une colombe. Le feu et l'eau et le vin, sont pour la guérison de tous les péchés du monde. Le sang fut aussi donné pour le salut du genre humain. Je le reçus sous la forme de Barbetis, la grande puissance astrale de Dieu. Et l'Esprit attire à lui toutes les âmes les conduisant dans les régions de la Lumière.

C'est pourquoi je vous le dis : Je suis venu pour jeter le feu sur la terre, c'est-à-dire que je suis venu pour châtier les péchés de tout ce monde par le feu et c'est pour cela que j'ai dit à la Samaritaine : Si tu connaissais les dons de Dieu et celui qui t'a dit : Apporte-moi de l'eau que je boive, tu lui en aurais demandé toi-même, afin qu'il te donne de l'eau de la vie afin qu'elle fût pour toi une source jaillissant jusqu'à la vie éternelle.

Et c'est aussi pour cela que, prenant le calice de la vie, je vous l'ai donné parce que c'est le sang de l'alliance qui sera versé pour vous, pour la rémission de vos péchés, et c'est pour cela qu'une lance a été enfoncée dans mon côté. Il en sortit du sang et de l'eau. Ce sont les mystères de la Lumière qui remettent les péchés et ce sont les noms de la Lumière.

Et lorsque Jésus eut dit cela, toutes les puissances mauvaises retournèrent à leurs régions.

Et Jésus et ses disciples restèrent sur la montagne de Galilée.

Et les disciples continuant de s'adresser à lui, dirent : Quand est-ce donc que tu as opéré la rémission des péchés que nous avons commis et que tu nous rendras dignes du royaume de ton Père ?

Et Jésus leur dit : En vérité, je vous le dis, je puis non seulement racheter vos péchés mais encore vous rendre dignes du royaume de mon Père et vous donner le mystère de la rémission des péchés sur la terre afin que celui auquel vous aurez remis ses péchés sur la terre, ils lui soient remis dans les deux et que celui que vous aurez lié sur la terre soit lié dans les cieux. Je vous donnerai le mystère du royaume des cieux afin que vous les fassiez aussi connaître aux hommes.

Et Jésus leur dit : Apportez-moi du feu et des branches de palmier.

Et ils lui apportèrent tout ce qu'il demandait. Et remettant l'offrande, il plaça deux vases de vin, un à droite et un à gauche. Il plaça l'offrande devant et il posa le calice d'eau devant le vase de vin qui était à droite. Il posa le calice de vin devant le vase de vin qui était à gauche et il posa les pains rangés en ordre dans le milieu des calices. Il posa le calice d'eau après les pains et Jésus se tenant devant l'offrande, plaça derrière lui ses disciples tous vêtus de vêtements de lin, ayant dans leurs mains le sceau du nom du Père des trésors de la Lumière.

Et il s'écria, disant : Écoute-moi, mon Père, Père de toutes les paternités, je vous choisis pour remettre les péchés et pour purifier de toutes les fautes. Remets les péchés de ces disciples qui me suivent et purifie-les de leurs fautes afin qu'ils soient digues d'entrer dans le royaume de mon Père. Père du trésor de la Lumière, sois-leur propice, parce qu'ils m'ont suivi et qu'ils ont observé mes commandements. Maintenant, mon Père, Père de toute paternité, qu'ils viennent ceux qui remettent les péchés dont je dirai les noms.

Écoutez-moi, remettez les péchés de ces âmes et éteignez leurs fautes. Qu'elles soient dignes d'être admises au royaume de mon Père, Père de la Lumière, car je connais tes grandes puissances et je les invoque : Auer, Bebrô, Athroni, Heoureph, Heôrié, Souphen, Knitousocbreôph, Manoûbi, Mauôni, Mneuor, Souôni, Chôcheteôph ; Chôcbê, Anêmph. Remettez les péchés de ces âmes, éteignez les fautes qu'ils ont faites avec connaissance et qu'ils ont faites sans connaissance, qu'ils ont faites dans la débauche et l'adultère jusqu'au jour d'aujourd'hui. Remettez-leur leurs fautes et qu'ils soient dignes d'entrer dans le royaume de mon Père, ceux qui participent à cette offrande, ô mon Père saint. Si donc, mon Père, tu m'entends et que tu remettes les péchés de ces âmes et que tu effaces leurs fautes et que tu les rendes dignes d'entrer dans ton royaume, donne-moi un signe en cette offrande.

Et le signe se fit comme Jésus le demandait.

Et Jésus dit à ses disciples : Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse parce que vos péchés vous sont remis et que vos fautes sont effacées et que vous êtes dignes d'être admis au royaume de mon Père.

Et quand il eut parlé ainsi, les disciples ressentirent une joie extrême.

Et Jésus leur dit : Telle est la raison et tel est le mystère que vous ferez aux hommes qui seront fidèles et dans lesquels il n'y a aucune fraude et qui écouteront vos discours avec un cœur pur. Leurs péchés et leurs fautes seront effacés jusqu'à ce jour, lorsque vous leur donnerez ce mystère. Mais cachez ce mystère et ne le révélez pas à tout homme à moins qu'il ne fasse toutes les choses que je vous ai dites dans les commandements que je vous ai donnés car c'est le mystère du baptême de ceux qui leur remettent leurs péchés et qui effacent leurs fautes. C'est le baptême de la première offrande qui conduit dans la région de la vérité et dans l'intérieur de la région de la Lumière.

Ensuite ses disciples lui dirent : Maître, révèle-nous les mystères de la Lumière de ton Père car nous t'avons entendu dire : il est un autre baptême de fumée et il y a un autre baptême du souffle de la Lumière sainte et il y a l'onction pneumatique qui conduisent les âmes dans le trésor de la Lumière. Apprends-nous donc leurs mystères, afin que nous entrions en possession du royaume de ton Père.

Et Jésus leur dit : Nul mystère n'est plus grand que celui que vous voulez connaître. Il conduira votre âme à la Lumière des Lumières, aux régions de la vérité et de la bonté, aux régions du Saint de tous les saints, aux régions dans lesquelles il n'y a ni femme, ni homme, ni forme diverse mais où est une Lumière persévérante et ineffable. Il n'est rien de plus sublime que ces mystères dont vous vous informez, ce sont les mystères des sept voies et de leurs quarante-neuf puissances et aucun nom n'est plus relevé que ce nom dans lequel sont tous les noms et toutes tes Lumières et toutes les puissances.

Celui qui connaîtra ce nom, s'il sort du corps matériel, nulle fumée, nulles ténèbres, nul archon, nul ange, nul archange, nulle puissance ne pourra nuire à son âme. S'il dit ce nom au feu, il s'éteindra, et aux ténèbres, elles disparaîtront, et s'il le dit aux démons et aux satellites des ténèbres extérieures, et aux archons, et aux puissances des ténèbres, tous périront pour que leur flamme brûle et qu'ils s'écrient :

Tu es saint, tu es saint, Saint de tous les saints… Et s'il dit ce nom aux satellites des châtiments rigoureux et à leurs autorités et à toutes leurs forces et aussi à Barbelo et au dieu invisible et les trois dieux des triples puissances, aussitôt qu'ils auront dit ce nom dans leurs régions, ils tomberont tous les uns sur les autres afin qu'étant détruits ils périssent et qu'ils s'écrient :

Lumière de toute Lumière
Qui est dans les Lumières Infinies,
Souviens-toi de Nous et purifie-Nous.

Lorsque Jésus eut parlé de la sorte, tous ses disciples poussèrent de grands cris en pleurant.

(Ici une lacune de plusieurs feuillets.)

Ensuite ils la conduiront en haut dans la voie du milieu pour que chacun des archons de la voie du milieu la tourmente, lui faisant subir ses tourments pendant six autres mois et huit jours.

Et quand la Croix sera tournée, il la livrera à ses satellites pour qu'ils la jettent dans la Croix des éons et les satellites de la Croix la conduiront vers l'eau qui est dans l'intérieur de la Croix pour que le feu bouillant la dévore jusqu'à ce qu'elle soit grandement tourmentée. Et laluham viendra, le suivant du Sabaoth Adamas qui donne aux âmes le calice de l'oubli. Il apportera un calice plein de l'eau de l'oubli pour le donner à cette âme afin qu'en buvant elle oublie tous les lieux où elle est venue et toutes les régions dans lesquelles elle a passé et pour qu’il la jette dans le corps où elle devra accomplir son temps et elle s'affligera constamment en son cœur.

Et Myriam dit : Seigneur, l'homme persévérant dans la médisance, lorsqu'il sort de son corps, où va-t-il et quelle est sa punition ?

Et Jésus dit : L'homme persévérant dans la médisance, lorsque son temps est accompli sur la Croix et lorsque son âme sort de son corps, Abiuth et Carmon, suivants d'Ariel, viennent à lui et ils conduisent son âme hors de son corps et ils restent trois jours avec elle lui enseignant les créatures du monde. Ensuite ils la conduiront dans l'enfer vers Ariel afin qu'il la tourmente, lui faisant subir des tourments pendant onze mois et vingt-un jours.
Ensuite ils la conduiront dans le chaos vers Ialdabaoth et ses quarante-neuf démons pour que chacun de ces derniers passe en elle onze mois et vingt-un jours, lui faisant subir le martyre de la fumée. Ensuite ils la conduiront hors de ces fleuves de fumée et la mèneront vers des lacs de feu bouillant pour la tourmenter durant onze mois et vingt-un jours. Et ensuite ils la conduiront de nouveau dans la voie du milieu pour que chaque archon dans la voie du milieu la tourmente lui faisant subir ses tourments pendant onze autres mois et vingt-un jours. Ensuite ils la conduiront au temple de la Lumière où s'effectue la séparation des justes et des pécheurs, afin qu'elle soit triée.

Et quand la Croix est tournée, ils la livrent à ses satellites pour qu'ils la jettent dans la Croix des éons. Et les satellites de la Croix la conduisent vers l'eau qui est dans l'intérieur de la Croix afin que la fumée bouillante la dévore et qu’elle soit grandement tourmentée. Et laluham, le suivant de Sabaoth Adamas, portant le calice de l'oubli, le donnera à cette âme, afin qu'en buvant elle oublie tous les lieux et toutes les choses et toutes les régions qu'elle a traversés.

Tel est le châtiment de l'homme médisant.

Et Myriam dit : Malheur, malheur aux pécheurs…

Et Salomé dit : Seigneur Jésus, un meurtrier qui n'a jamais commis aucun péché si ce n'est cet homicide, lorsque son âme sort de son corps, quel est son châtiment ?

Et Jésus répondit : Quand un meurtrier qui n'a commis d'autre poché que cet homicide, quitte son corps parce que son temps sur la Croix est accompli, les satellites d’Ialdabaoth vont droit vers lui pour que, conduisant son âme hors de son corps, ils la lient par les pieds à un grand démon à forme de cheval afin que pendant trois jours il tourne avec elle dans le monde. Ensuite ils la conduiront dans des lieux remplis de gelée et de neige pour qu'elle y reste trois ans et six mois.

Ensuite ils la conduiront dans le chaos vers Ialdabaoth avec ses quarante-neuf démons pour que chacun de ces démons la tourmente durant trois ans et six mois. Ensuite ils la conduiront dans le chaos vers Proserpine pour qu'elle la tourmente lui faisant subir ses supplices pendant trois autres années et six mois. Ensuite ils la feront monter dans la voie du milieu et chacun des ardions la tourmentera lui faisant subir les supplices de ses régions pendant trois autres années et six mois. Ensuite ils la conduiront à la Vierge de la Lumière, là où se fait la séparation des justes et des pécheurs afin qu'elle y soit triée. Et quand la Croix sera tournée, elle sera jetée dans les ténèbres extérieures jusqu'au temps où les ténèbres du milieu étant enlevées, elle sera dissoute.

C'est le supplice du meurtrier.

Et Pierre dit : Seigneur, tu as répondu aux questions des femmes. Nous voudrions aussi te faire des demandes.

Et Jésus dit à Myriam et aux femmes : Donnez votre place à vos frères, afin qu'ils fassent à leur tour des questions.

Et Pierre, répondant à Jésus, dit : Seigneur, un voleur qui persévère dans son péché, s'il sort de son corps, quel est son châtiment ?

Jésus dit : Lorsque le temps de cet homme sur la Croix sera accompli, les suivants d'Adonis venant à lui, ils conduiront son âme hors de son corps pour qu'ils parcourent le monde avec elle durant trois jours lui enseignant les créatures du monde. Ensuite ils la conduiront dans l'enfer vers Ariel pour la tourmenter, en lui faisant subir leurs supplices pendant trois mois et huit jours et deux heures. Ensuite ils la conduiront dans le chaos vers Ialdabaoth et ses quarante-neuf démons pour que chacun de ses démons la tourmente durant trois autres mois, huit jours et deux heures.

Ensuite ils la conduiront dans la voie du milieu pour que chacun des archons de la voie du milieu la tourmente de sa fumée obscure et de son ardeur durant trois autres mois, huit jours et deux heures. Ensuite ils la conduiront à la vierge de la Lumière, là où se fait la séparation des justes et des pécheurs afin de la séparer et lorsque la Croix sera tournée, elle la livrera à ses satellites pour que la jetant aux éons de la Croix, ils la conduisent à l'eau qui est dans l'intérieur de la Croix afin que sa fumée bouillante la dévore et lui fasse éprouver de grands tourments. Ensuite laluham viendra, qui est le suivant de Sabaoth Adamas et il lui apportera le calice de l'oubli qu'il donnera a cette âme afin qu’en la buvant elle oublie toutes les choses qu’elle a vues et toutes les formes dans lesquelles elle est venue et elle sera mise dans un corps boiteux, mutilé et aveugle.

Tel est le châtiment de l'homme voleur.

André, répondant à Jésus, dit : L'homme superbe, plein d'orgueil et de mépris, s'il sort de son corps, que lui sera-t-il fait ?

Jésus répondit : Lorsque le temps qu'il devra passer sur la Croix sera accompli, les satellites d'Ariel conduiront son âme pour que pendant trois jours ils lui fassent parcourir l'Univers, lui enseignant les créatures de l'Univers. Ensuite ils la conduiront dans l'enfer vers Ariel afin qu'ils la tourmentent lui faisant subir leurs supplices pendant vingt mois. Ensuite ils la conduiront dans le chaos vers Ialdabaoth et ses quarante-neuf démons et chacun d'eux la tourmentera pendant vingt autres mois.

Ensuite ils la conduiront dans la voie du milieu afin que chacun des archons de la voie du milieu la tourmente pendant vingt autres mois. Ils la conduiront ensuite à la vierge de la Lumière pour la séparer et lorsque la Croix sera tournée, elle la livrera à ses satellites afin qu'ils la jettent aux éons de la Croix. Et ils la conduiront vers l'eau qui est dans l'intérieur de la Croix pour que sa fumée bouillante pénètre en elle jusqu'à ce qu'elle soit grandement tourmentée. Et laluham, le suivant de Sabaoth Adamas, venant vers elle, apportera le calice de l'eau d'oubli et le donnera à cette âme afin qu'en en buvant elle oublie toutes les choses qu'elle a vues et toutes les formes dans lesquelles elle a été et ils la jetteront dans un corps (quelques mots manquent dans le manuscrit), afin que chacun continue de la mépriser.

Tel est le châtiment de l'homme superbe rempli d'orgueil et de mépris.

Thomas dit : Quel est le châtiment de l'homme qui blasphème constamment ?

Et Jésus dit : Lorsque le temps de son séjour sur la Croix sera terminé, les satellites d’Ialdabaoth venant vers lui, le lieront et l'attacheront par sa langue à un grand démon ayant la forme d'un cheval pour qu'ils lui fassent parcourir le monde pendant trois jours en le tourmentant. Ensuite, ils le conduiront dans un lieu rempli de froid et de neige afin de l'y tourmenter pendant onze ans. Ensuite, ils le conduiront dans le chaos vers Ialdabaoth et ses quarante-neuf démons pour que chacun de ses démons le tourmente pendant onze autres années. Ensuite ils le conduiront dans les ténèbres extérieures jusqu'au jour où il sera livré au grand archon avec la figure d'un dragon qui parcourt les ténèbres et cette âme sera laissée dans les ténèbres pour qu'elle y périsse.

Tel est le châtiment du blasphémateur.

Et Barthélémy dit : Quelle est la peine de l'homme qui pécha contre nature ?

Et Jésus dit : La punition de cet homme est la même que celle du blasphémateur. Lorsque le temps qu'il a à passer sur la Croix sera accompli, les satellites d’Ialdabaoth venant vers son âme, la conduiront vers lui pour que chacun de ses quarante-neuf démons la tourmente pendant onze ans. Ensuite, ils la conduiront dans des fleuves de fumée et des lacs de poix bouillante pleins de démons à figures de sangliers et elle sera tourmentée dans ces fleuves pendant onze ans. Ensuite ils la mèneront dans les ténèbres extérieures jusqu'au jour du jugement et elle sera séparée et plongée dans les ténèbres extérieures, afin d'y périr.

Et Thomas dit : Nous avons appris qu'il y a des hommes sur la terre qui prenant la semence d'un homme et le sang menstruel d'une femme en font des boulettes pour les manger en disant : Nous nous confions en Esau et Jacob. Est-ce que c'est une œuvre permise ou non ?

Jésus fut en colère contre le monde en cette heure et il dit à Thomas :

En vérité, je vous le dis, nul péché et nulle faute ne peut surpasser ce péché et ceux qui le commettent seront conduits dans les ténèbres extérieures et ils ne seront point ramenés dans la Croix mais ils seront détenus pour qu'ils périssent dans les ténèbres extérieures dans un lieu où il n'y a ni miséricorde ni Lumière mais rien que les pleurs et les grincements de dents. Et toutes les âmes qui seront conduites dans les ténèbres extérieures ne seront point relâchées, mais elles périront.

Et Jean répondit : L'homme qui n'a jamais commis de péché mais qui a toujours agi saintement, s'il n'a pas trouvé les mystères, lorsqu'il quittera son corps, qu'est-ce qui lui sera fait ?

Jésus dit : Lorsque le temps de cet homme sur la Croix sera accompli, les suivants de Baincnôôôch qui est un des trois pouvoirs divins, viendront prendre son âme et ils la conduiront dans la joie et l'allégresse parcourant le monde avec elle pendant trois jours pour lui enseigner dans la joie et l'allégresse les créatures du monde. Ensuite, ils la conduiront dans l'enfer pour lui montrer les supplices qu'il y a dans l'enfer et ils ne les lui feront pas souffrir mais seulement ils les lui montreront. Et la vapeur de la flamme des tourments l'arrêtera un peu.

Ensuite ils la porteront dans la voie du milieu pour lui montrer les tourments de la voie du milieu, la vapeur de la flamme l'arrêtant un peu. Ensuite ils la conduiront à la Vierge de la Lumière et elle sera là placée devant le petit Sabaoth, le bon, appartenant au milieu, jusqu'à ce que la Croix soit tournée pour que Zeus et Aphrodite viennent dans l'aspect de la vierge de la Lumière. Cronos et Ares viennent après elle. Et l'âme de ce juste sera livrée aux satellites de Sabaoth afin qu'ils la jettent aux éons de la Croix pour qu'ils la conduisent vers l'eau qui est dans l'intérieur de la Croix afin que sa fumée bouillante pénètre jusqu'à elle et la consume et lui fasse souffrir de grands tourments.

Et laluham, le suivant de Sabaoth Adamas, qui donne aux âmes le calice de l'oubli, viendra alors et apportant l'eau de l'oubli, il la donnera à cette âme pour qu'elle oublie toutes les choses qu'elle a vues et toutes les formes dans lesquelles elle est entrée. Et ensuite, le suivant du petit Sabaoth, le bon, apportera un vase plein de science et de sagesse et dans lequel est l'affliction. Il le donnera à cette âme afin qu'ils la jettent dans le corps où elle ne pourra dormir mais où elle pourra oublier, cause du breuvage d'affliction qui lui sera donné et son cœur sera purifié afin de chercher les mystères de la Lumière jusqu'à ce qu'elle les trouve, selon l'ordre de la Vierge se la Lumière afin qu'elle entre en possession de la Lumière éternelle.

Et Myriam dit : Un homme qui a commis un péché quelconque ou une faute quelconque et ne trouvant pas les mystères de la Lumière, sera-t-il soumis à ces supplices à la fois ?

Et Jésus dit : Il les subira. S'il a commis trois péchés, il subira trois châtiments.

Et Jean dit : Un homme qui a commis tous les péchés et toutes les fautes, si à la fin il trouve les mystères de la Lumière, peut-il être sauvé ?

Jésus dit : Celui qui a commis tous les péchés et toutes les fautes, s'il trouve les mystères de la Lumière, il sera absous et ses péchés lui seront remis et il deviendra possesseur des trésors de la Lumière.

Et Jésus dit à ses disciples :

Lorsque la Croix sera tournée, de façon que Cronos et Ares viennent après la Vierge de la Lumière et que Zeus et Aphrodite viennent à l'aspect de la vierge, tournant dans leurs orbites. Ce sera son heure de joie et voyant ces deux étoiles de Lumière devant elle et toutes les âmes qu'elle peuplera dans le cercle des Croixs des éons à celte heure pour qu'elles sortent dans le monde, seront bonnes et justes et elles deviendront les mystères de la Lumière jusqu'à ce qu'elles soient envoyées une autre fois pour découvrir les mystères de la Lumière.

Si Ares et Cronos viennent dans l'aspect de la vierge, laissant Jupiter et Aphrodite derrière elle, pour qu'elle ne les aperçoive pas, toutes les âmes que cette heure jettera dans les créatures de la Croix seront perverses et sujettes à la colère, et ne découvriront pas les mystères de la Lumière. Et quand Jésus eut parlé de la sorte à ses disciples au milieu de l'enfer, ils s'écrièrent en pleurant : Malheur, malheur aux pécheurs sur lesquels pèsent l'indifférence et l'oubli des archons, jusqu'à ce qu'ils sortent des corps pour subir ces tourments.

Aie pitié de nous, aie pitié de nous, fils du saint, aie pitié de nous, pour que nous soyons préservés de ces châtiments et des supplices réservés aux pécheurs.


Aie pitié de Nous,
Quoique Nous ayons commis des Péchés,
Notre Seigneur et notre Lumière.


Texte Révisé dans le plus Grand Respect par mes soins…




Version PDF de ce Texte d'Isae et de Pierre pour Croix de Lumière...