Tuer l'Ego est-il Nécessaire ?


Il n'est pas possible d'ouvrir un livre orienté vers le développement spirituel sans tomber sur un chapitre destiné à l'ego… à l'égocentrisme si vous préférez.

Dans beaucoup, on vous propose de le tuer, seule possibilité parait-il si vous souhaitez vraiment progresser et ce, à l'aide de pleins de recettes magiques, mystiques, tantriques, chamaniques, charlataniques, bouddhistes et même christiques.

C'est devenu tellement à la mode de parler de tuer l'ego que quand dans un échange j'ai un avis fort différent de l'autre personne ou de la tendance à laquelle elle appartient , cette dernière se dégage par un pirouette un peu trop facile et cherche à me faire mal pour me déstabiliser par cette phrase :

Mais Pierre, tu as bien trop d'ego…
C'est pour ça que patati,
C'est pour ça que patata…

Et à chaque fois, j'en ressortais avec de grands doutes sur ma personne, quand ce n'était pas avec une certaine culpabilité. Me prendrais-je vraiment pour le centre du monde ?

Ma recherche, les moyens que j'ai utilisés pour ce faire, mes découvertes au travers d'écrits plus ou moins intéressants, ne regardent que moi et font parties de mon individualité. Personne n'a le droit de s'immiscer dans mon espace individuel sans prendre le risque de m'agresser et de me voir réagir face à cette agression.

"Pierre, tu as bien trop d'ego" est une agression qui me pousse à réagir…

Sans mon ego personnel, je ne pourrais absolument pas évoluer dans mon espace personnel et en explorer les moindres recoins. Ce travail intérieur demande beaucoup de forces et de courage. On ne peut grimper une montagne sans la force de ses jambes… On ne peut progresser dans la Spiritualité sans la force de son ego...

Dans cet espace intérieur, la présence de l'ego y est pleinement
Justifiée car il est le moteur de notre progression.

Bien sûr, si j'utilisais mon ego pour imposer mes idées notamment sur la vie et sur la spiritualité, à ce moment, je ferai du prosélytisme. Dans ce cas, ce serait moi qui m'immiscerai dans l'ego individuel des autres. Et je mériterai alors d'être "tué"…

Voila le type d'ego qu'il faut effectivement tuer… Celui qui permet à une personne d'imposer son point de vue, de prétendre détenir la vérité ou pire, d'alimenter des théories et des dogmes qui ne peuvent qu'être totalement faux ou infondés. Je pense notamment à toute cette culture sur le mythe d'Adam et Ève fortement réductrice et culpabilisatrice pour les Femmes surtout…

Faire des choix de vie qui permettent de trouver une place dominante dans la société, qui permet d'en tirer des avantages matériels et spirituels voire sexuels, voilà l'ego qu'il faut tuer, il n'ouvre le Cœur de personne bien au contraire.

Combien de personnes quittent un stage de développement avec la sensation de s'être fait avoir ? Comment ? Par qui ? Il y a des milliers de réponses différentes mais à chaque fois, l'ego démesuré d'une seule personne, souvent l'animateur, suffit…

Mais faire des choix de vie qui permettent de travailler en soi, d'être capable de briser une à une toutes ses peurs intérieures, de devenir capable de transcender ses souffrances en Amour et de réussir à porter un regard sur les autres qui soit sans attente, sans intention, sans jugement mais pas sans constat, mais simplement rempli d'une bonne dose de chaleur humaine, d'Amour, alors c'est là que l'ego individuel prend toute sa place…

Sans l'ego, tout ce travail est impossible à réaliser.

Les autistes sont souvent dépourvus d'ego. Mais ils sont incapables d'évoluer dans la société et ne peuvent y trouver leurs places que grâce à l'attention des proches qui les assistent sans la moindre relâche.

Notre ego Nous permet de trouver notre Place dans la Société…

Mais il est tellement plus facile de le développer à la surface de notre être où tout n'est qu'apparence et paraitre au lieu de le développer dans notre profondeur individuelle pour en faire ressortir notre Cœur…

Tuer l'ego ? Non…
Ce n'est pas Nécessaire.
Chacun doit le réorienter
Vers son Propre Cœur pour l'Ouvrir…



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .




Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...