La Théurgie des Femmes
Face à la Théologie des Hommes…


La Théurgie du grec ancien "Théos – Dieu", et "Ergon – travail", est une pratique spirituelle ancienne qui était répandue partout sur la Terre et qui permettait à l'être humain qui le désirait de communiquer avec ses guides spirituelles aux fins très louables d'entrer en relation avec le Monde Céleste, avec le Divin.

La Théurgie est une puissance spirituelle bien plus élevée que toutes les sagesses humaines réunies. Elle permet à toute personne soucieuse aussi bien de la Nature que de sa propre nature de s'ouvrir à la Conscience de l'Univers au travers de ce qu'elle perçoit de Divin au fond d'elle-même.

La Théurgie embrasse forcément des bienfaits, bienfaits qui apparaissent peu à peu au travers des vertus purifiantes d'initiations et d'opérations que le Divin utilise quand "ELLE" décide de poser sa main sur l'une de nous - des femmes mais aussi des hommes - et de l'éveiller à sa Présence...

La Théurgie est TOUJOURS tournée vers la Lumière…

Elle peut être parfois considérée comme une forme de magie puisqu'elle permet de se mettre en rapport avec des Puissances Divines qui nous sont bénéfiques. La pratique antispirituelle opposée, et donc tournée vers le sombre, se nomme la goétie et elle concentre toutes les pratiques démoniaques y compris celles qui sont faites dans l’ignorance et la provocation, dans l’affirmation de valeurs détournées. Il n'est absolument pas possible de les confondre, l’une rabaisse et durcit, l’autre élève et assouplit le corps comme l’esprit.

Pour revenir à la Théurgie qui seule m'intéresse, les Formes spirituelles les plus élevées prônées par les religions y sont présentes simplement parce qu’elles ont fait l’objet de récupération. Mais pour nous faire connaitre leurs présences, ces Formes peuvent animer une statue, créer des objets à partir d'une simple pensée pour nous révéler un mystère ou en faire disparaitre d'autres pour nous prouver l'impermanence de la matière. Elles peuvent habiter momentanément une personne pour passer un message à une autre afin que cette dernière puisse persévérer dans sa progression. Dans l’ignorance, on appelle cela des miracles.

Dans la Théurgie, les miracles n’ont aucun sens puisqu’ils ne sont que la matérialisation dans le physique comme dans la matière de la puissance spirituelle qui nous a créées. Nos ancêtres en avaient l’intime conviction et c’est pour cette raison qu’ils en avaient créé de nombreuses pratiques assez comparables entre elles partout sur la planète et dont on retrouve les dernières traces chez les Celtes, les Mayas et en pleins d'autres lieus sur la Planète. La plus aboutie a certainement été développée chez les égyptiens de l’antiquité avant que le fer ne donne la toute puissance aux hommes avides de pouvoir.

La force de la Théurgie provient du fait qu’elle permet d'entrer en contact avec le Divin par la pure élévation de notre intellect vers le Noûs - Le Souffle - divin. Pour cela, elle peut utiliser des rites anciens mais toujours concrets avec l'utilisation de diverses formes d'offrandes comme chez les bouddhistes et les hindouistes.

La Théurgie s'affirme comme étant l'application pratique des lois de la matière, de la plus dense et de la plus lourde à la plus étherique et la plus légère jusqu'aux plus hauts degrés de l'Esprit. En permettant à l'Être Humain de se relier avec la Conscience de l'Univers, la Théurgie est, pour les personnes qui la pratiquent, la voie impériale de l'évolution spirituelle. Mais la première porte ne peut s’ouvrir que pour celles qui ont été capables de faire grandir en elles la première des qualités, la Sincérité…

C’est parce que les femmes ont toujours eu plus de courage en elles que les hommes qu’elles ont toujours été bien plus nombreuses à entrer dans la Théurgie. Chez les hommes, les tabous dont ils sont imprégnés depuis leur naissance contrarient gravement cette qualité. Pour entrer dans la Théurgie, ils devront désapprendre toutes ces fausses valeurs et s’ils acceptent cette voie, ils trouveront toujours des femmes qui les aideront à retrouver leur unité originelle, le Corps et l’Esprit, notre autre véritable moitié...

Comparons la Théurgie et la Théologie…

La Théurgie permet d'élever notre conscience individuelle vers la Conscience de l'Univers car elle est significative de la Volonté Divine d'entrer en relation avec notre condition humaine. Le Divin nous a créée parce qu’ELLE a besoin de notre aide. A partir de cette seule réalité, la Théurgie est à double sens, du Cœur de l’Univers vers nous à SA demande et de nous vers le Cœur de l’Univers à notre demande.

Symboliquement, elle peut être comparée à un déplacement vertical
et donc à une élévation le long du poteau de la Croix Christique.

De son côté, la théologie est basée sur des textes dont l'origine a pu être divine. L’origine égyptienne de la Bible ne peut plus être dissimulée. Mais par fanatisme religieux, l'essence de ces textes s'est diluée au point de se transformer en dogmes qui n'ont plus aucun sens. La théologie n'est donc qu'un travail de l’esprit humain basé sur l'étude de soi-disant textes sacrés imposés comme étant vrais et qui ne tolèrent aucune variation alors que l'humanité et sa conscience collective n'ont cessées de progresser. Le côté violent et vengeur d’un Dieu créé par les hommes est un terrible non-sens spirituel à l’Amour et à la Vie.

Symboliquement, elle peut être comparée à un déplacement
horizontal le long de la barre transversale de la Croix Christique.

D'une manière quasi générale, la théologie a toujours donné une place bien plus importante aux Hommes qu'aux Femmes qui, en leur for intérieur, ne pouvaient adhérer à de tels mensonges. C'est parce qu’elles étaient sincères que les femmes ont été écartées du pouvoir religieux des hommes. Avant, dans la Théurgie, c'était l'inverse… Les hommes devaient faire preuve d’une très grande sincérité pour être admis par les femmes et devaient faire preuve d’une grande humilité. Les Temples de tous genres, souvent une simple clairière, étaient remplis de Prêtresses qui œuvraient, par leurs prières, au bienfait de tous, à la Paix et à l'Harmonie des peuples. A l’avènement des religions, la Théurgie est devenue la pratique spirituelle à détruire. Elle a donc été âprement combattue par des hommes de pouvoir qui dirigeaient ses religions forcément monothéistes puisqu’à leur image, car ils ne pouvaient supporter une telle concurrence qui freinait et empêchait leur extension.

La manière dont Hypatie, Femme philosophe et astronome reconnue, a été martyrisé par le Patriarche Cyrille d'Alexandrie en 415 après J.C. est significative. Cet homme est nommé comme étant l’un des "docteurs de l'Église" alors qu’il a assis son pouvoir en dirigeant l'assassinat des juifs d'Alexandrie et des païens ou plutôt théurgiens qui refusaient de se convertir au Christianisme. Cet homme a inventé la notion de guerre sainte qui s’est étendue, pour ne pas dire imposée, dans tout le monde chrétien. Malgré ses nombreux crimes, plusieurs milliers de personnes rien qu’à Alexandrie, des millions par la suite à cause de ses écrits, il s'est vu décerner le titre de défenseur de l'église par le pape Célestin Ier et a été canonisé par le pape Léon XIII… En octobre 2009, le pape Benoit XVI lui a rendu hommage au moment où ce docteur de l’église était sérieusement mis en cause dans le magnifique film "AGORA". Si vous pouvez le voir, n’hésitez pas, votre vision du catholicisme risque de diverger fortement et définitivement.

La Théologie a donc été imposée par la force par des Hommes obtus et fanatiques au détriment de la Théurgie pratiquée dans une très grande intelligence par des Femmes d'Amour qui œuvraient comme prêtresses, guérisseuses, comme "sourcières" et non sorcières. Ce nom "sorcière" fait partie de toute une série de mots qui ont été détournés de leurs sens originels car la mémoire collective d’alors refusait de les ignorer. Ils ont donc été recouverts d’une couche sombre, occulte et particulièrement menaçante.

Il en a été de même pour les lieux de prières, au mieux de petites chapelles antiques, des espaces choisis avec soin parce que placés sur des sols ayant une très grande puissance tellurique. Régulièrement détruites, ces chapelles étaient systématiquement reconstruites par leurs adeptes jusqu’au moment où elles furent recouvertes par des églises, des basiliques ou des cathédrales pour en empêcher l’usage et pour récupérer les adeptes menacés du bûcher et de l’enfer éternel. Sous la grande majorité de ces églises, une pierre angulaire lourdement chargée par les religieux locaux, était placé dans un coin pour détruire le côté énergétique et sacré de ce lieu généré pendant des milliers d’années par des centaines de générations, essentiellement des femmes. Des lieux dédiés à d’anciennes Déités féminines telles qu’Isis allaitant Horus ont été modifié en des lieux de prière tournés, ou plutôt détournés, vers Marie, mère de Jésus pour qui j’ai la plus grande vénération.

De nombreux mots sont importants à comprendre mais dans le bon sens :

"Apocalypse" signifie "Révélation" où plus simplement correspond à cette petite voix intérieure par laquelle chaque personne peut réussir à entendre des révélations, où si vous préférez, des messages spirituels susceptibles de nous aider dans notre travail de recherche personnelle.

Un autre mot est très important : "Sacrifice" signifie se placer dans un état d’esprit sacré...

Dans la sagesse égyptienne, deux types de "Sacrifice" étaient demandés :

Le premier "Sacrifice" consiste à se convaincre qu’il existe bien un lien réel entre chaque être humain et le Cœur de l’Univers et que grâce à ce fil, nous pouvons redécouvrir d’où nous venons et où nous devons retourner. Aucun cheminement réel ne peut se faire sans ce "Sacrifice", sans cette perception de reliance au Divin que chacun peut réussir sans passer par la pratique écrasante des religions qui nous oblige à nous prosterner et à écraser au fond de nous toute pensée qui différerait de leurs dogmes.

Le second "Sacrifice" consiste en une vigilance personnelle de tous les instants, dans tous les actes quotidiens. Ce n’est rien d’autre que d’accepter de vivre chaque instant de notre vie personnelle dans un "état sacré", ou particulièrement conscient si vous préférez, et faire que chacun de nos échanges se transforme en un moment de partage avec les autres. Si nous souhaitons vraiment réduire notre ego et calmer notre mental, faire ce "Sacrifice" est une véritable chance qui nous permettra d’entrer en relation avec le Monde Céleste, avec Ses merveilleuses Guides Ascensionnées chargées de nous aider.

Le Divin nous a créé parce qu’ELLE a besoin de notre Aide…

La Théurgie est basée sur des qualités morales qui ne permettent aucune interprétation puisqu’il appartient à chacun de les développer en son Soi intérieur et non selon des conventions sociales ou religieuses. Ces qualités sont la Sincérité, l’Humilité, la Gratitude, la Persévérance, l’Aspiration, la Réceptivité, le Progrès et le Courage…

En retour, pour nous aider pleinement dans notre activité de Créatrice ou Créateur d’Amour, le Divin pourra nous charger de répandre Sa bonté, Sa générosité, Son sens de l’égalité et Sa paix autour de nous mais seulement auprès des personnes capables de les accueillir.

Redécouvrir la Théurgie pour répondre à SA demande…

A notre époque et dans notre culture judéo-chrétienne, il est rare que l'on devienne théurgiste avant d'avoir été théologien… C'est dans une quête personnelle du Divin, au travers de nombreux textes canoniques et philosophiques, qu'un jour, une porte s'ouvre et que l'élévation commence. Mais une ancre très lourde risque de la pénaliser et si nous ne faisons aucun effort, cette première porte se refermera nous laissant dans la certitude d’être passé à côté de quelque chose.

Pour se défaire de ce poids, il devient indispensable de désapprendre ce qui nous a été imposé comme étant vrai avant de réintégrer des connaissances que nous avons tenues bien caché au fond de nous. Mais désapprendre ne veut pas dire oublier. Cela veut plutôt dire, nettoyer, lessiver, purifier jusqu’à ce que plus rien de sombre ne persiste et désapprendre est un immense travail qui en vaut largement la peine.

Exemple par cette expression : "Heureux les simples d’esprit, le royaume des cieux leurs appartient"… Les commentaires de certains prêtres m’ont laissé très perplexe, certains me parlant des personnes internées dans des asiles. Cela n’a aucun sens alors qu’en inversant deux mots, le sens se modifie radicalement pour devenir ceci : "Heureux les esprits simples, le royaume des cieux leurs appartient"… Vous le comprenez sans la moindre difficulté et c’est à vraiment chacun qu’il appartient de redevenir un Esprit simple et de n’entendre que ce qui lui semble sincèrement vrai, un véritable désapprentissage.

Les Tarots, Reiki, Kinésiologie, Radiesthésie, Géobiologie, etc… font partie de ces connaissances détournées. Nous pouvons assez facilement leurs redonner leurs véritables puissances simplement en nous reliant au Cœur de l’Univers et en acceptant de comprendre que ces connaissances ne nous appartiennent pas… A ce moment, nous pouvons devenir "Canal" et nous découvrons que l’intuition où l’inspiration du moment n’étaient que des connaissances qui transitaient déjà en nous par ce canal depuis notre naissance.

Mais si redevenir Théurgiste n'est pas chose facile, le rester va forcément présenter quelques difficultés si nous restons trop sensibles aux pressions extérieures, pressions auxquelles nous devons forcément réagir. Nous ne sommes pas seuls mais il n’est absolument pas question de s’enfuir d’où nous sommes pour nous réfugier dans un endroit isolé avant que le moment ne soit venu de nous retirer du Monde. Chaque personne doit œuvrer là où elle est en ce moment mais pour que cette œuvre puisse se faire et grandir, elle doit se séparer ou se couper des présences perturbatrices qui ne feraient que la garder captive.

Si une personne préfère ressentir cette présence divine au lieu d’agir et qu’elle lui donne bien plus d’importance que sa compréhension du moment ne le lui permet, cet abus risque de l’enfermer en la privant de toutes compréhensions personnelles. S’occuper l’esprit en utilisant abusivement de jeux de tarots et toutes sortes de grigris à la mode est le genre d’actions pas si anodines que cela, qui provoque une dépendance à des symboles qu’elle ne connait que superficiellement et qu’elle ne peut pas comprendre dans son intégralité. Ce n’est plus de la Théurgie mais seulement du matérialisme spirituel.

Le juste milieu de pratique de la Théurgie est un espace où l'être humain et l’Esprit Divin coopèrent, cocréent et collaborent dans la plus totale confiance, dans la co-foi. L’Esprit Divin ayant besoin de notre aide nous appelle et la théurgiste lui répond… A un autre moment, cette personne appelle car elle a un sincère besoin et l’Esprit Divin l'écoute. C'est seulement dans cet échange permanent que la Théurgie développe toute sa puissance et si elle ravie les personnes qui la pratiquent en toute conscience, il est normal qu’elle effraie autant les personnes engluées dans le pouvoir politique, social ou religieux, que celles engluées dans les petits pouvoirs humains, à commencer par le pouvoir de séduction jusqu’à l’esprit de compétition.

Mais avant d’arriver à une qualité d’échange du plus haut niveau qui soit, il est important de passer par différents niveaux d’ouverture de conscience, le temps de redécouvrir l’acquis spirituel que chaque personne a amassé au cours de plusieurs centaines d’incarnations, que ce soit dans des corps féminins ou dans des corps masculins, loin de ces notions sexistes qui coupent volontairement les sociétés en deux camps qui doivent s’affronter au lieu de se relier.

 Entrer en relation avec les formes spirituelles de l’Univers, une pratique connue depuis l’enfance mais ignorée dès que l’on devient adulte...

Les Diverses Formes de Théurgie :

- 1 - La Théurgie Symbolique :

C'est une pratique qui est basée sur la répétition de nombreuses prières qui sont alternées avec des moments de silence. Ceci permet aux participants de progresser par de multiples décharges émotionnelles qui s'avèrent être indispensables pour garder la cohésion du groupe dans lequel ils évoluent et pour permettre à tous ses membres d'aller de l'avant. Cette pratique est idéale si elle est pratiquée sous forme de stages de quelques jours dans des lieus spirituellement élevés. Elle permet une élévation de la conscience dans une relative simplicité

- 2 - La Théurgie Cérémonielle :

C'est une pratique qui a recours aux symboles, formules, incantations et fumigations. Elle se fait dans la manipulation de symboles matériels avec un usage particulier de plantes, avec des cultes d’animaux totems, des plantes aromatiques, le tout associé à des prières, des chants et des danses rituelles. Elle s'adresse plutôt à des groupes de personnes vivants de la même manière, généralement en phase avec la nature, et qui préfèrent privilégier la progression du groupe mais dans une réelle créativité personnelle.

- 3 - La Théurgie Ascendante :

C'est une pratique volontaire qui permet à un être humain de chercher à élever sa conscience individuelle vers la Conscience de l'Univers au travers de l'Esprit Divin ou de Guides Ascensionnés précis. C'est un travail personnel long et fastidieux qui est souvent freiné par un problème d'ouverture vers les autres. La personne qui la pratique peut commettre quelques imperfections dans les choix de sa démarche, ce qui l'oblige à revenir souvent en arrière pour reprendre une orientation plus précise et surtout plus sincère.

- 4 - La Théurgie Descendante :

C'est une pratique "involontaire" où l'Esprit Divin descend sur un être humain pour que ce dernier puisse transmettre des messages autour de lui. C'est le cas des vrais médiums. Cette forme d'expression divine peut aussi se manifester au travers d'objets par exemple une statue ou une sculpture. Mais les personnes qui reçoivent de tels objets qui sont de véritables messages spirituels peuvent manquer de foi et ne pas comprendre ce que le Divin attend d'elles. L'incompréhension qui peut en découler risque de leur faire croire qu'elles sont atteintes de folie et leurs proches peuvent essayer de les décourager en leurs imposants des thérapies aussi dangereuses qu'inefficaces. Fragilisées, ces personnes risquent de tomber sous le contrôle de personnes sans scrupules qui les manipuleront très facilement de multiples manières.

D’autres personnes peuvent se sentir abandonnées sur un chemin qu’elles avaient entraperçu mais heureusement pour elles, un simple encouragement peut leur redonner confiance et leur apporter la sérénité dont elles ont besoin pour repartir dans leur progression individuelle. Mais ces messages d’encouragement ne peuvent être entendues que par les personnes qui ont conservées une réelle volonté de progresser vers la Lumière, quelques soient leurs difficultés quotidiennes...

- 5 - La Théurgie Directe :

C'est une pratique assez rare où une personne accède brutalement à une révélation - une apocalypse - ou à un prodige… Il se sent comme élevé vers le Ciel surtout si des apparitions ou des songes ont lieu. C'est une communication à sens unique qui a de quoi laisser perplexe surtout que cette pratique peut n'avoir lieu qu'une seule fois, surtout si la personne commet l'erreur de vouloir rationaliser ce qu'elle a perçu. Chercher à comprendre avant d’accepter peut fermer des portes… Accepter d’abord et faire le premier "Sacrifice" permet de comprendre et surtout, de continuer pour que cette Théurgie puisse aussi se faire dans l’autre sens.

- 6 - La Théurgie Indirecte :

C'est une pratique extrêmement rare où le Divin se fait connaître ou plutôt reconnaitre de diverses manières. Il peut se révéler par des messages audibles, par des objets matériels surprenants, une flamme vivante ou même un buisson ardent, des formes reflet à la surface de l'eau, des effets photographiques étonnants, des apparitions de formes humaines dans des éléments de la nature, etc... Il peut aussi animer des personnes de son Noûs - Souffle Divin - et les utiliser comme médium pour transmettre des messages de toutes sortes mais aussi pour des pratiques de modification de la conscience individuelle par le biais d’opérations de guérison de formes assez variées. Une simple prière peut faire bien plus que vingt ans de thérapie médicale sans conscience.

Cette forme de Théurgie n’apparait que quand la personne impliquée dans cette pratique est déjà capable, consciemment ou non, de pratiquer les deux formes de "Sacrifice", se relier sans aucune difficulté au Cœur de l’Univers et accepter de faire de chaque occasion un instant sacré. Demander à une personne de me servir le "meilleur café de la journée" fait sourire mais cela fait partie de ces instants sacrés que je partage le plus souvent possible. Par cette simple phrase qui amuse beaucoup, j’invite la personne en face de moi à transformer un geste banal en un geste conscient. Même si ce geste ne consiste qu’à appuyer sur un simple bouton, l’intention de faire le "meilleur café de la journée" est là et se transmet tout autour de nous et c’est une énergie d’Amour, gratuite, abondante, et surtout que l’on peut reproduire à l’infini pourvu qu’elle soit toujours formulée dans la sincérité.

Pour cette dernière et plus élevée forme de Théurgie, au-delà du côté merveilleux, la seule attitude pour que cette pratique devienne un échange de plus en plus enrichissant, c'est d'entrer dans une acceptation totale devant aller jusqu’à la soumission la plus totale. Mais cette soumission là n’est pas négative puisque ce n’est rien d’autre que de répondre à l’appel du Divin. Cette sous-mission devient rapidement libératrice, puisqu’elle permet à ceux qui l’acceptent d'affirmer leur présence dans l’Univers et de confirmer leurs volontés de progresser avec le Divin et de L'aider à Créer l'Amour dont ELLE a besoin.

C'est bien sûr cette Forme de Théurgie que j'affectionne
Puisque c’est celle qui nous permet de nous relier
Aux Valeurs Sacrés de l'Eternel Féminin…

L'Oeil Oudjat...



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .





Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...

Cliquez sur cette Ligne pour Retourner dans la Sélection de Textes de Pierre



Cliquez sur cette bannière pour découvrir ce magnifique Texte :

que Teilhard de Chardin a écrit après l'avoir reçu par canalisation alors qu'il était
sous les bombes au fond d'une tranchée à la fin de la première guerre mondiale...