Shiva, un Dieu vraiment à Part…


La Trimûrti hindoue est composé des trois Dieux, Brahma le créateur, Vishnou le conservateur et Shiva le destructeur. Cependant, Shiva est considéré comme une force très positive car après la destruction survient la création régénératrice. A trois reprises, Shiva sauva les mondes, une première fois en s’interposant entre la terre et les pieds de Kalî rendue furieuse parce qu'elle perdait contre lui à l'occasion d'un concours de danse Bharata-Natyam, une seconde fois lorsque Kalî fut prise d’une danse frénétique après avoir bu le sang du démon Raktabija et une troisième fois lors du barattage de la mer de lait quand Shiva avala volontairement la coupe de poison que celle-ci venait d'engendrer, poison qui lui laissa une trace bleue.

Shiva représente moins le mal que la transcendance, le gouffre qui sépare l'humain du Divin devant lequel l'homme est souvent saisi d’une certaine terreur. Shiva est le Destructeur et le Créateur, mais cet antagonisme n'est qu'apparent car ils sont perçus dépendants et complémentaires aussi paradoxale que cela puisse paraître.

Shiva en pleine méditation...

Shiva est souvent représenté couvert de cendres qui symbolisent la procréation sublimée. Assis sur une peau de tigre, symbole de l'énergie potentielle, Shiva représente la source créatrice en sommeil. Il est également le patron des ascètes.

Le trident dont le nom Vijaya veut dire victoire est son principal attribut. Il matérialise les trois fonctions de la trinité, création, préservation et destruction. Avec cette arme, Shiva détruit le mal et l'ignorance. Un autre de ses attributs, le serpent Naga, est enroulé trois fois autour de son cou symbolisant ainsi le passé, le présent et le futur. Sa monture favorite est le taureau Nandi qui fait lui-même l'objet d'un culte car il est le gardien de tous les animaux à quatre pattes.

Dans cette forme méditative, Shiva a les yeux mi-clos, il sommeille attendant que Shakti vienne l’éveiller pour entamer ensemble la danse de l’univers… Cette dernière symbolise l’énergie féminine et prend alors différentes formes. La plus fréquente est celle paisible et bienveillante de son épouse, la Déesse Parvatî, de qui il eut deux fils, Ganesh et Skanda. Shakti peut aussi prendre la forme combattante symbolisée par la très vénérée Déesse Durga ainsi que la forme terrible et destructrice symbolisée par l'effrayante et sanguinaire Déesse Kâli…


Cliquez sur les icones...

Image 01 de la Page Shiva en Méditation... Image 02 de la Page Shiva en Méditation... Image 03 de la Page Shiva en Méditation... Image 04 de la Page Shiva en Méditation... Image 05 de la Page Shiva en Méditation... Image 06 de la Page Shiva en Méditation... Image 07 de la Page Shiva en Méditation... Image 08 de la Page Shiva en Méditation... Image 09 de la Page Shiva en Méditation...

Shiva et son épouse Parvathî...

Parvatî, fille du sage Nârada, appelée aussi la fille de l'Himalaya, est une magnifique Déesse hindoue. Son père, souhaitant la voir épouser le Dieu Shiva, l'envoie à sa rencontre, mais Shiva, absorbé dans sa méditation, ne lui prête aucune attention malgré son extraordinaire beauté. Parvathî ne le sait pas mais Brahma, très inquiet, vient d’informer les Dieux que seul le fils que donnera Parvatî à Shiva pourra leur permettre de retrouver le ciel d'où ils ont été chassés par le démon Târaka. Les Dieux envoient alors Kâma, Dieu du désir, planter sa flèche d'amour sur Shiva. Blessé par sa flèche mais furieux, Shiva brûle Kâma en se servant de son troisième œil et retourne aussitôt à sa méditation.

Parvatî décide alors de pratiquer l'ascèse dans un lieu proche de la demeure de Shiva, sur le mont Kailash dans l’espoir de conquérir son cœur. Cela fait déjà des siècle que Parvathî guette le réveil de Shiva quand, un jour, passe devant elle un brahmane qui se moque de Shiva et de son vœu de l'épouser. Elle lui réplique sêchement qu'elle aime ce Dieu si particulier et se bouche alors les oreilles pour ne plus entendre ce brahmana. A l'instant même, ce dernier reprend sa vraie forme, celle de Shiva... Il lui dit qu'il est touché par sa dévotion. Ils se marient aussitôt dans un faste immense mais Shiva ne peut s'empêcher de repartir très vite dans une nouvelle méditation.


Image 10 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 11 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 12 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 13 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 14 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 15 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 16 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 17 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi... Image 18 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi...

Shiva, en Famille avec son Fils Ganesh..

Shiva absent, Parvatî est obligée de concevoir son fils seule au moyen de la poussière et des onguents qu’elle avait heureusement raclé sur sa peau. Ainsi souhaitait-elle lutter contre sa propre solitude... Mais quand Shiva rentra de sa longue période de méditation dans l’Himalaya, il se trouva face à face avec un jeune homme qui lui barra fermement la porte de sa maison. Sa mère, la Déesse Parvathî était alors en train de prendre son bain. Furieux de se voir interdire l'accès à sa maison, Shiva qui ignorait qu'il avait son fils en face de lui, sortit son épée et lui coupa la tête qui roula au loin et devint introuvable.

S’apercevant de cela, Parvatî lui raconta toute l’histoire et, inconsolable, exigea qu’il redonna vie à son fils sur le champ. Shiva promit qu’il remplacerait la tête par celle de la première créature qui se présenterait. Un éléphant passa à ce moment... Shiva lui prit sa tête et la posa immédiatement sur les épaules de son fils qu’il reconnu bien qu’il ait été conçu sans lui.

Ganesh est certainement la Divinité la plus populaire de l'Inde. C'est le Dieu du savoir et de la vertu. Porteur de chance, les hindous le prient avant d'entreprendre toute action importante


Image 19 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 20 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 21 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 22 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 23 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 24 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 25 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 26 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh... Image 27 de la Page Shiva en Compagnie de Parvathi et de leur Fils Ganesh...

Shiva dans sa forme de Danseur Cosmique, Nataraja...

Sous sa forme Nataraja, Shiva est le danseur cosmique qui se manifeste et maintient les mondes dans sa totalité. Sa danse comprends 108 pas d’où ce dynamisme qui reste la manifestation de tout l’Univers.

Il est entouré d’un cercle cosmique rougeoyant et flamboyant et sa tête est ornée de cheveux bouclés qui enferment le Gange, ce dernier représentant l’abondance. Dans sa chevelure se trouve également un croissant de lune qui accorde les plaisirs matériels.

L’œil gauche représente Chandra, la lune tandis que l’œil droit représente Surya, le soleil. A eux deux, ils peuvent accorder tous les contraires, la lumière et l’obscurité, le bien et le mal par exemple. Le troisième oeil, Jnana Netra, l’œil de la sagesse, est placé au milieu du front.

Le cobra rampant autour de son cou est appelé Kundalini et représente l’énergie sexuelle d’essence féminine. Sa boucle d'oreille droite, pour les hommes, représente le symbole du maître spirituel absolu tandis que sa boucle d'oreille gauche, pour les femmes, représente la Divine beauté féminine

Nataraja est muni de quatre bras. Dans sa main droite supérieure, il se sert d’un Dhakka, petit tambourin, qui lui a permit de créer l’univers. Sa main gauche supérieure tient le feu cosmique qui représente la transformation. Sa main droite inférieure, dans un geste de bénédiction, symbolise l’existence jusqu’à la fin des temps. La main gauche inférieure est la main de la générosité par laquelle Nataraja dispense ses bontés.

Sa jambe droite appelée pied ferme écrase le nain de l’ignorance tandis que sa jambe gauche levée signifie que la connaissance est accordée à ceux qui lui rendent grâce.

En dansant ainsi, Shiva, sous sa forme de Nataraja, représente l'énergie universelle et éternelle. Cette danse engendre la succession des jours et des nuits, le cycle des saisons également mais surtout celui de la vie et de la mort. Cette danse de création du monde symbolise le processus éternel de conservation et de destruction de l’univers.


Image 28 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 29 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 30 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 31 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 32 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 33 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 34 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 35 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers... Image 36 de la Page Shiva dans sa forme Nataraja, le Danseur Cosmique de l'Univers...

Shiva dans sa Forme Androgyne d’Ardhanarishvara…

L'égalité et l'interdépendance de l'homme et de la femme sont symbolisées par une forme particulière de Shiva, celle d’Ardhanarishvara, nom provenant de Ardha Moitié, de Nari Femme et de Ishvara Seigneur.

Dans cette forme particulière, Shiva est représenté en deux moitiés très distinctes, le côté droit, masculin, portant les attributs typique de Shiva et le côté gauche, féminin, portant les attributs de sa parèdre, Shakti, un miroir et parfois une fleur de lotus. Ardhanarishvara est donc considéré comme l’union des principes mâle Purusha) et femelle (Shakti) du cycle cosmique.

L’Orchidée est souvent présente dans les représentations d’Ardhanarishvara. Fleur mystérieuse et fantasmagorique, mythe féminin, symbole de la beauté absolue, de la passion et de la folie, de ferveur amoureuse et d'érotisme, l'Orchidée est devenue l'image de la femme dans toute sa beauté. Elle symbolise aussi sa fécondation ainsi que son sexe très idéalisé tout en portant paradoxalement le nom d'une partie génitale masculine. En effet, "Orchis" se traduit par testicules.

De cette double représentation, l'Orchidée est devenue le symbole de l’androgynéité mais aussi le symbole des symboles, le symbole total, le symbole du TOUT. On le trouve d’ailleurs dans la plupart des mythologies. En approfondissant, on découvre que l’androgyne est la représentation de l’ancêtre mythique de l’humanité, la réunion des forces primordiales masculines et féminines, l'union du ciel et de la terre.

L’androgyne "Ardhanarishara" est donc l’énigme sacrée représenté par la moitié de Shiva côté droit, et par la moitié de Shakti côté gauche…


Image 37 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 38 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 39 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 40 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 41 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 42 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 43 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 44 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara... Image 45 de la Page Shiva dans sa forme Androgyne d'Ardhanarishvara...

Toutes les Femmes peuvent Redevenir des Shaktis
Et tous les Hommes des Shivas à éveiller...

Danser sur les Etoiles,
Est Vraiment à la Portée de Toutes...

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .



Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...