Au fil des siècles, que sont devenues les Déesses…


L’invention du fer a permit à l’espèce humaine de créer des outils améliorant grandement son confort de vie dans l’agriculture tout d’abord. Mais en augmentant la richesse de chacun, la convoitise a fait son apparition. L’Homme s’est servi du fer pour se faire des armes de plus en plus performantes, de plus en plus meurtrières surtout.

S’accaparer les biens des autres peuples est devenu l’activité la plus lucrative pour des Hommes encore glorifiés aujourd’hui comme Jules César ou Alexandre-le-Grand… Pour ces "grands Hommes", unifier les pays conquis passait aussi par leurs imposer leurs convictions religieuses… Bien sûr, ces convictions devaient être à l’image de ces conquérants et ils créèrent des Dieux pour qu'ils conviennent parfaitement à ce rôle…

Or auparavant, dans chaque contrée, des cultes étaient rendues à la Grande Déesse, Mère de l’Univers. Cette Grande Déesse portait une multitude de noms selon les régions, la langue et les coutumes et on lui donnait des formes très différentes.

Quelque soit le lieu, Elles avaient toutes un point commun, celui de rendre hommage à la Féminité Sacrée au travers de la Femme dont la pureté était vénérée particulièrement quand elle était petite fille, quand elle était enceinte et quand elle était âgée. Grâce à des rituels en communion avec la nature et les énergies qui l'habitent, l’Amour ainsi généré ne pouvait que profiter à toute la collectivité.

Sous le pouvoir de l’Homme, ces belles Déesses disparurent l’une après l’autre… A leurs places, des religions créées par ces mêmes conquérants s’installèrent et s’imposèrent sans aucun respect pour le Féminin-Šacré… D'ailleurs, pour l'empêcher de renaître, la Femme fut discréditée, bafouée, violée, assassinée, réduite en esclavage. Son seul droit à l'existence devint celui d'une génitrice.

Aujourd’hui, la société moderne s’est orientée vers un matérialisme forcené que la culture bien entretenu de la peur ne fait qu’accentuer. Par un trop plein de confort, de "faux cadeaux", d'apparentes facilités, la Femme est devenue prisonnière de la matière et elle ne peut s’en extraire sans un profond travail personnel. Mais celles qui en font l’effort découvrent petit à petit leurs vraies valeurs originelles. Réaliser que nos richesses ne font que nous appauvrir est souvent la première découverte. Se rendre compte que ce déséquilibre nous rend de plus en plus malades malgré les prétendus miracles de la médecine moderne vient juste après en seconde place.

Il est certainement urgent que le Féminin-Šacré renaisse au plus vite. Lui seul peut réussir à réduire la folie des Hommes. Quand de plus en plus de Femmes prendront conscience de leurs véritables forces, alors au niveau planétaire, le redressement commencera enfin… Pour que cela réussisse, il faudra d'abord que des Hommes rejoignent ce mouvement et qu'avec les Femmes, tous réapprennent à s'apprécier pour des valeurs bien plus profondes et très spirituelles.

Sans ce Passage obligé,
Rien ne pourra se Construire Durablement...



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .




Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...