Pourquoi est-ce que nous ne pouvons plus nous sentir…

Pourrait-on imaginer qu'une fleur décide de se doucher en utilisant un gel qui lui enlèverait toutes ses odeurs de "transpiration" ? Idiot, peut-être mais continuons quand même ce développement...

Il est largement connu que les fleurs émettent des odeurs pour attirer certaines espèces d'insectes afin de les encourager dans la pollinisation alors que cette même odeur va servir à repousser d'autres espèces d'insectes pas du tout appréciées par ces fleurs. Si notre rose se débarrassait de ses effluves, elle se ferait agresser par des prédateurs qui la détruiraient rapidement.

Les Odeurs ont donc leurs Utilités…

Elles devraient normalement nous aider à être identifiées par les autres, à identifier nous-mêmes les autres, à attirer ceux qui nous sont agréables et à repousser ceux qui nous déplaisent…

Quelques expressions courantes :"Je ne peux pas le sentir, il m'a dans le nez, ce mec est puant ou encore ça sent mauvais… sont là pour nous rappeler une fonction que nous avons quasiment perdues.

Premier constat : les animaux comme les oiseaux ainsi que les plantes n'ont pas pris l'habitude de se décrasser et ça ne les gêne en rien bien au contraire. Dans leurs toilettes, les chats n'utilisent aucun solvant, ils se contentent d'enlever toutes les molécules en provenance de l'extérieur et qui risquent de perturber leur odeur personnelle. Cela permet à tous ces animaux de communiquer, d'échanger des messages, de marquer un territoire et de sauver leurs peaux…

De notre côté, nous avons pris l'habitude de prendre de deux à six douches par jour, et combien de femmes vérifient de nombreuses fois si leur maquillage ne s'est pas détérioré, si les boutons qu'elles craignent trop bien ne les défigurent pas et si leur odeur corporelle ne risque pas de déplaire à quelqu'un. Une armoire de parfums parfois très couteux et de déodorants souvent toxiques leurs permettent de dissiper autour d'elles des fragrances très complexes qui sont censées avoir des actions bénéfiques…

Nous ne pouvons plus sentir les Autres…
Et les Autres ne peuvent plus Nous sentir…

Ils sont largement trompés par les nouvelles senteurs que nous émettons et cela au détriment de notre ressenti personnel. Quand une personne nous inquiète, sans artifice, nous dégageons des phéromones très puissantes qui doivent nous rendre désagréables pour cette personne, c'est le principe du putois qui fait fuir ses prédateurs par des odeurs épouvantables…

Mais comme nous utilisons une armada de produits odorants ou anti-odorants, ce message de refus de notre part ne peut être reçu par ce prédateur. Alors, au lieu de reculer et de nous laisser tranquille, il se sentira en confiance et continuera son approche surtout si le parfum utilisé lui convient.

Sur le plan énergétique, il y a encore bien plus grave…

Notre corps est enveloppé d'une Aura invisible pour la plupart des personnes et dont la taille varie en fonction de notre progression spirituelle. Par rapport au corps humain, l'épaisseur de cette Aura peut varier de 30 cm à 3m00. Il suffit que nous développions des peurs, que nous ayons pour volonté d'exercer un pouvoir sur les autres (Le pouvoir de séduction en fait partie), pour que rapidement, l'épaisseur de notre Aura se réduise comme une peau de chagrin… C'est encore une expression de circonstance.

Si nous entretenons notre corps parce que nous le respectons, parce que nous apprécions l'aide qu'il nous apporte à chaque instant, alors tout va pour le mieux. Dans ce cas, notre Aura n'est nullement agressée et elle ne peut que continuer à grandir un peu plus puisque nous lui apportons la preuve que nous l'aimons.

Mais si la douche du matin comme celle du soir, la séance de maquillage matinale et les multiples corrections de la journée, le rendez-vous chez la coiffeuse ou chez l'esthéticienne, n'ont pour effets que de compenser des craintes personnelles, des angoisses et des peurs cachées, alors nos énergies vont régresser et notre Aura va devenir minuscule. Nous nous retrouverons rapidement dans un état de faiblesse énergétique.

Faire sa toilette, parce que l'on craint une conséquence que nous croyons "désagréable" va nous desservir grandement. Privé d'Énergie, notre corps va dépérir… A la surface de la peau, des allergies, des irritations de toutes sortes, des boutons infectieux de plus en plus virulents vont se développer.

Une course sans pitié s'engage et pour gagner, nous partons à la recherche de produits de plus en plus puissants auxquels notre corps va se défendre avec des armes de plus en plus redoutables…

Pour faire cesser cette course à "l'armement", il nous faut travailler sur les raisons qui nous ont amené là où nous en sommes arrivés, nos peurs de sentir mauvais, nos peurs d'être mal jugée pour un petit défaut de peau, notre peur de ne pas plaire, de ne pas être ou de ne plus être assez séduisant.

Pour nous Sentir bien dans notre peau, nous ne devons plus chercher à cacher
Nos odeurs et nous devons les accepter comme étant des signaux très utiles.

Les soins que nous prodiguons à notre corps doivent se faire uniquement
dans un profond respect pour nous-mêmes et non pour les autres.



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .




Version PDF de ce Texte de Sphère de Lumière...