Pierre, tu dois penser à te recentrer ?


Euh, oui... Peut-être, mais pour quoi faire ?

C'est en regardant avec une très grande attention le film "Agora" relatant la fin de vie de la dernière Femme philosophe et astronome Hypatie que j'ai compris le sens spirituel de la découverte de l'Ellipse. Avant Hypatie, tous les courants scientifiques basaient leurs observations sur le fait que l'Univers répondait à des règles basées sur le Cercle.

Hypatie eut l'idée un jour de quitter les principes de ses prédécesseurs et changea de raisonnement. Elle partit de l'idée que le soleil occupait deux centres différents. Par un concourt de circonstances, elle découvrit que ces deux centres ou foyers permettaient de tracer une ellipse et que l'Univers devait être régi, non par des cercles, mais par des ellipses. Ses travaux passèrent disparurent avec l'incendie de la grande bibliothèque d'Alexandrie mais Kepler découvrit les règles de l'écliptique 1181 années plus tard.

L'être humain étant un microcosme de l'Univers, existerait-il une règle assez semblable qui gouvernerait notre bien-être ??? Oui je le crois… Prenons deux bâtons et relions-les par une cordelette dont la longueur est égale à 100… Si nous les plantons dans le sol, la corde bien tendue, nous ne voyons apparaitre qu'une seule ligne qui ne donne aucune surface réelle.

Si nous les rapprochons mais que d'une unité pour commencer, la corde prend un peu de jeu et en faisant glisser un troisième bâton d'une extrémité à l'autre, de décrire une petite ellipse de faible surface. Si nous rapprochons les deux bâtons d'une autre unité, nous donnons plus de jeu à la corde et la surface de l'ellipse grandit encore.

Se Recentrer, Image A...

En faisant passer l'écart entre les deux bâtons de 100 à 95, puis à 85, puis à 70, nous voyons que la surface augmente alors que l'écart entre les deux bâtons diminue. Étonnant, pourrait-on penser…

Se Recentrer, Image B...

En continuant le rapprochement des deux bâtons de 100 à 50, puis à 30, la surface continue de grandir. A l'évidence, c'est quand les deux bâtons se superposeront que la surface décrite par la corde sera la plus importante. A l'évidence, notre ellipse se sera transformée en cercle.

Se Recentrer, Image C...

Mais quel rapport avec notre volonté de nous recentrer ?

Je vous ai décrit les variations que les deux piquets (ou foyers de l'ellipse) reliés par une corde permettent de décrire… une ellipse de plus en plus large au fur et à mesure que l'écart diminue.

Et si les deux foyers de l'ellipse étaient les deux composantes de notre progression personnelle et que la corde soit de longueur proportionnelle à notre acquis spirituel ?

Alors la surface de l'ellipse pourrait représenter notre capacité à créer de l'Amour. Plus nous rapprochons nos deux foyers, plus nous devenons Créateurs d'Amour.

Le 1er Foyer s'appelle "Souffrances",
Il est le centre de toutes nos Peurs...
Le 2ème Foyer s'appelle "Amour",
Il est le centre de notre Capacité d'Aimer...

Se recentrer veut simplement dire que nous devons tout faire pour rapprocher le centre de nos souffrances le plus près possible jusqu'à le superposer sur le centre de notre capacité d'aimer.

Quand nous réussissons ce challenge, c'est que nous avons développé l'espace d'Amour le plus vaste possible et dont la taille (et donc la valeur) ne dépend que des acquis spirituels accumulés au cours de nos incarnations précédentes…

Se recentrer, c'est intégrer ses Peines et ses Joies
Et comprendre que les Unes
Permettent de découvrir les Autres.



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .




Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...