Le Mythe d’Isis dans le Concept actuel…


Bien que le mythe d’Isis trouve ses racines dans l’Egypte ancienne, cette histoire a beaucoup à nous enseigner dans le contexte du monde actuel. Partons ensemble à la découverte de ce mythe pour comprendre en quoi il concerne notre époque.

La Reine Isis est la Déesse égyptienne que l’on appelle « la Divinité aux mille noms ». Dans le mythe d’Isis, il est fait référence à son époux/frère Osiris. Celui-ci avait été tué et démembré par leur frère jaloux, Seth (si vous pensiez que vous étiez la seule à avoir des dysfonctionnements dans vos schémas familiaux…).

Isis a ressuscité son défunt époux Osiris par deux fois. Avant la deuxième résurrection, son corps avait été découpé en 14 morceaux, puis dissimulé par Seth. Isis a dû descendre le Nil à bord de son bateau mystique, à la recherche des différents morceaux d’Osiris. Mais elle ne put trouver que 13 morceaux de son corps. Ce nombre 13 correspond au nombre de lunes du cycle menstruel annuel de la femme. C’est pourquoi Isis est connue en tant que Déesse de la lune.

Isis avait à sa disposition des instruments puissants pour l’aider dans sa tâche. Elle avait un bateau magique, un miroir magique en forme de lune, une ceinture à nœuds rouges enroulée autour de sa taille, et l’Ankh, connue sous le nom de croix de vie. Elle portait une couronne en or ornée d’un serpent venant se reposer sur son troisième œil, et un vêtement à la mode de l’époque constitué de nombreux voiles de couleur.

Isis, équipée de ses instruments magiques, se mit à assembler le corps d’Osiris, aidée de sa sœur Nephtys. Nephtys est la déesse noire des enfers. Elle possède la connaissance permettant de guider l’âme à travers le processus de la mort. Les deux sœurs utilisèrent donc leur magie pour guérir Osiris et rassembler son corps. Par la suite, Isis et son époux s’unirent sexuellement et conçurent le Divin enfant Horus, qui est non seulement leur fils, mais aussi notre Dieu du soleil.

Le mythe d’Isis est symbolique à de nombreux niveaux. La quête spirituelle d’Isis était de retrouver son époux Osiris. Quant à nous, notre chemin spirituel nous guide vers la compréhension de la nécessité de s’unir à notre homme et à notre femme intérieurs. L’Ankh est une croix circulaire. Le cercle symbolise la femme et la croix, l’homme. Tout cela symbolise l’union homme-femme.

Isis subit une crise, elle doit retrouver les parties manquantes d’Osiris. Quant à nous, notre chemin spirituel dans la vie commence souvent par une crise (NdT : jeu de mot intraduisible : « Crisis », crise en anglais et « Cry-Isis », « Pleure Isis » en anglais). Nos désillusions et nos souffrances peuvent constituer les premiers pas qui nous amènent à une quête spirituelle.

La ceinture à nœuds rouges d’Isis symbolise la lignée matrilinéaire collective. L’individu, en général, subit des blessures durant son enfance liées aux dysfonctionnements dans les schémas familiaux dont il a hérité. Seth est l’élément destructeur dans la famille d’Isis. La tâche de cette dernière est de purifier les conditions karmiques de son frère Seth, qui cause la séparation, et de la guérir afin de créer la plénitude. Pour nous également, il est nécessaire de purifier les schémas destructeurs dont nous héritons du fait du conditionnement de notre famille, afin de réclamer les morceaux perdus de nous-mêmes.

Isis est la Grande Mère…

Ses voiles représentent la forme illusoire du plan matériel, du monde de la forme. Elle est la déesse des 13 lunes. Le cycle lunaire nous enseigne le fonctionnement de la vie dans la forme physique. La vie a un commencement, symbolisé par la nouvelle lune. La vie a une phase d’épanouissement, symbolisée par la pleine lune. La vie a également un cycle destructeur, représenté par la lune décroissante.

Le miroir magique en forme de lune d’Isis lui confère le pouvoir de réfléchir ces trois aspects de la vie. Il lui permet également de voir la lumière intérieure en chaque individu et en chaque expérience de la vie. Lorsqu’ Isis possède cette compréhension, elle a connaissance de l’impermanence des circonstances de la vie. Il s’agit là du cheminement spirituel permettant de trouver la véritable essence de son être, symbolisée par son frère Osiris, qui représente l’étincelle de lumière en tout ce qui est. C’est la raison pour laquelle il est si important pour Isis de rassembler Osiris.

Son bateau mystique descend le long du grand fleuve qu’est le Nil. Le bateau est le véhicule lui permettant de retrouver les parties manquantes d’Osiris. Le corps est le véhicule qui nous est donné dans la vie afin de commencer le périple nous permettant de trouver notre Soi véritable. Notre véhicule physique est assujetti aux trois phases de la lune et aux conditions temporaires inhérentes à notre monde matériel. Notre corps est également assujetti au conditionnement génétique dont nous héritons de notre lignée familiale.

Le bateau descend le Nil. Ce fleuve représente le canal central à travers lequel passe la Kundalini. Isis est également la reine serpent, ce qui est symbolisé par la couronne serpentine en or qu’elle porte. La Kundalini est le serpent endormi qui se situe à la base de la colonne vertébrale. Lorsque ce serpent est réveillé, il s’élève à travers le canal central, initiant l’individu et lui dévoilant les mystères des sept chakras.

De même qu’Isis retrouve les morceaux manquants de son bien-aimé, nous devons nous aussi retrouver les parties manquantes de nous-mêmes. Isis est la Grande Mère. Elle est la forme de tout ce que nous voyons dans ce monde. Quant à Osiris, il représente la Lumière Christique éternelle. Il est l’étincelle de vie en chacun et en tout. Isis le ressuscite. Ainsi, les deux amants dans ce mythe représentent le mariage du monde matériel et du monde de l’esprit éternel. L’un ne peut pas exister sans l’autre.

Le mythe d’Isis et Osiris est également le fondement de l’histoire de Jésus et Marie-Madeleine. Vous vous rappelez peut-être que Jésus, alors bébé, s’était enfui en Egypte avec sa mère et son père. Il fut formé aux mystères égyptiens et connaissait bien ce qui avait trait à Isis. Par ailleurs, le culte d’Isis était bien établi en ancienne Europe, car elle était l’une des déesses vénérées par les Romains. Nombre des vierges noires d’Europe reflètent vraiment la présence d’Isis sous la forme de Marie. Beaucoup d’églises catholiques furent construites sur les fondations d’anciens temples consacrés à Isis. Même la statue de la Vierge à l’Enfant fut façonnée d’après les icônes plus anciennes d’Isis et Horus.

Lorsque la Grande Mère Isis rassembla les morceaux de son bien-aimé, elle s’unit à lui dans la félicité sexuelle. Mais il restait un problème avant que cette union sexuelle ne puisse avoir lieu. Osiris était découpé en 14 morceaux. Isis n’en avait trouvé que 13. Manquait son pénis dont un poisson du Nil avait fait son repas. Isis, qui était une déesse intelligente, façonna un nouveau pénis pour Osiris dans un lapis-lazuli bleu. Et c’est au cours de leur union extatique que fut conçu leur fils Horus.

Cette partie du mythe d’Isis nécessite quelques explications. Pourquoi le pénis manquait-il ? C’était la préfiguration de l’Ere du Poisson, qui représente l’Ere du Christ. Le poisson qui avale le pénis symbolise l’ère chrétienne. Les textes sacrés furent réécrits et la sexualité devint un péché. On ne la conçut plus dans son aspect sacré. Jésus devint un sauveur célibataire, qui n’avait ni épouse ni concubine.

Or Isis est la reine tantrique de la sexualité sacrée…

C’est par son union avec son bien-aimé qu’Horus, fils du soleil, naquit. Lorsque nous parvenons à la rédemption de notre soi sexuel et que nous l’intégrons à notre vie spirituelle, alors la sexualité devient sacrée.

La naissance d’Horus symbolise aussi la rédemption de notre enfant intérieur. Nous guérissons et transformons nos blessures humaines afin de mettre au monde notre Soi éternel. Le père, la mère et l’enfant sont unis en nous. L’histoire d’Isis est l’histoire de chacun et chacune d’entre nous. Lorsque nos blessures émotionnelles ou psychologiques ont crée une crise dans notre vie, il devient alors temps de s’engager sur la voie spirituelle et de réclamer les parties manquantes de notre être afin de redevenir complets.

Lorsque nous faisons l’expérience du véritable éveil spirituel, nous comprenons l’effet miroir qui existe dans toutes nos relations. Nous apprenons à ne plus porter de jugement sur autrui. Au lieu de cela, nous commençons à transformer nos émotions et nos schémas de pensée intérieurs.

L’un des instruments magiques d’Isis est le miroir…

Lorsque nous regardons dans son miroir magique, toutes les séparations disparaissent et nous distinguons clairement qui nous sommes dans toutes les circonstances de la vie.

Raylene Abbott traduit par Olivier Vinet

Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...