La Maladie est-elle Spirituelle ?


Combien de personnages spirituellement célèbres ont trouvé le chemin de la spiritualité lors de périodes d'immobilisation dues à la maladie… L'Abbé Pierre, Mère Térésa, Saint-Ignace de Loyola, etc…

La Maladie a toujours de Bonnes Raisons d'être.

Ces raisons peuvent être très anciennes provenant même parfois d'une précédente incarnation pour ceux qui acceptent d'y croire.

Quelle qu’elle soit, la maladie devrait nous exhorter à trouver la voie de l’harmonie intérieure. Mais 2000 ans de religions ont profondément modifié notre vision de la spiritualité, le Divin étant placé dans un espace céleste inaccessible autrement qu'après notre mort mais dans des conditions tellement culpabilisantes. Cela fait 2000 ans que l'on nous impose un concept de vie unique qui se termine soit en enfer, soit au purgatoire soit au paradis ou nous risquons de nous ennuyer à mourir… Quelle tristesse ce concept.

Cela fait 2.000 ans que toutes les pratiques non acceptées par ces religieux sont combattues alors qu'auparavant l'être humain utilisait journellement les énergies naturelles de la terre et de l'Univers. En quelques siècles, des dogmes religieux dictés par la volonté de certains Hommes de pouvoir ont cherché à appuyer leurs pouvoirs en détruisant tout ce qui ne venaient pas d'eux. Les druides ont été pendus, les sourcières (dénommées des sorcières) brûlées vives. A la moindre catastrophe naturelle, on attrapait le premier rouquin venu et on l'accusait d'avoir attiré le malin…

Pire… Ces religions basées sur la peur ont étendues leurs étreintes dans tous les domaines de la vie cherchant à déstabiliser les populations afin de les enfermer dans leurs dogmes. En faisant ainsi, ces soi-disant religieux ont détruits les liens profonds qui unissaient les êtres humains dans leurs différents plans d'existence. En nous imposant la peur de la mort, ils nous ont rendus malade en nous coupant de notre véritable plan émotionnel et en nous imposant d'aimer un Dieu barbu, sévère et fouettard à leurs images.

Les politiques ont pris le relais car un peuple qui a peur est bien plus malléable. Il consomme davantage et est bien plus facile à mobiliser. Hitler l'avait rappelé dans son livre Mein Kampf… La presse est devenue un domaine où des personnes ont été formées pour développer n'importe quelle nouvelle peur… La publicité y a trouvé sa raisin d'exister en vous incitant à choisir un autre produit plus efficace. Ce terme plus efficace est très subtil car derrière ce concept, il développe en nous pleins d'interrogations sur ce que nous faisons et sur ce que nous possédons, ce qui développent des peurs et des angoisses de tout genre…Vraiment très pernicieux…

Et maintenant c'est la chimie qui a pris la relève nous imposant médicaments et cosmétiques comme des produits miracles. Si vous n'êtes pas vacciné, vous êtes coupable… Avez-vous une idée du nombre de personnes qui ont été empoisonnées par un vaccin ? Chaque jour, ce chiffre augmente vertigineusement.

Parfois, on nous annonce un Miracle…

??????

La presse s'en empare et les religieux s'en gargarisent si ce miracle sert leurs intérêts. Bizarrement, ces miracles n'existent que dans les religions monothéistes. Partout dans le monde, chez les hindoues comme chez les bouddhistes, chez les indiens d'Amérique comme chez les mayas ou les aztèques, on ne parle que de guérison spirituelle simplement parce que l'on sait que la maladie a des raisons spirituelles de se déclarer…

Alors que se passe-t-il vraiment ?

Lorsqu’une épreuve nous exhorte au dépassement, ne cherchons-nous pas instinctivement à imposer silence à notre mental pour entendre une information qui nous aiderait et que nous amènerait une Énergie supérieure ?

Quand cela se fait, la personne qui a su aller dans cette écoute et simplement touchée par une grâce divine agissant indépendamment de son libre arbitre qu'il a su mettre de côté. En agissant ainsi, cette personne a su s’ouvrir pleinement à l'harmonie intérieure qui l'habite et l’état d’extase spirituelle tant évoqué par les mystiques l'envahit. L'état de béatitude qui s'ensuit n'est pas une récompense du ciel mais seulement le fruit de la dilatation totale de son ego ce qui lui permet de s'identifier à sa véritable profondeur.

Tout le monde connait ces expressions, ça m'est resté en travers de la gorge, j'en ai plein le dos, j'ai mal au cœur, des expressions qui petit à petit, sont révélatrices de notre mal-être. Et si nous réussissons à évacuer ce qui s'était bloqué dans notre gorge, il y a de fortes chances que nous évitions l'angine ou qu'elle se répare bien plus rapidement.

Si nous laissons parler notre cœur, c'est notre Divine Conscience que nous allons entendre. A partir de ce moment, nous ressentirons peu à peu l’envie et la force de nous reconstruire en faisant le choix de la Santé Spirituelle. Et bientôt, nous serons tout surpris de voir guérir, à leur tour, les parties les plus denses de notre être... Car il est vain de soigner son corps physique sans chercher à répondre aux messages spirituels contenus dans toute souffrance, dans toute maladie.

Alors comment ne pas déplorer que la médecine actuelle persiste à ignorer la dimension spirituelle de l’être ? Comment ne pas souhaiter que le corps médical agisse enfin en union avec ceux qui soignent les autres plans de l'être, ceux qui ressentent les véritables blocages et savent faire circuler les énergies, ceux qui savent écouter, comprendre et combler les manques ?

Il appartient à chacun de respecter l'intégralité de son être et dans la douloureuse épreuve de la maladie, de s'abandonner le plus possible au Divin qui demeure en nous. Nous sommes tous des êtres lumineux et nous pouvons quotidiennement faire l'effort de redevenir cet Être tout Amour qui somnole dans notre profondeur.

En nous manifestant dans des démarches positives, nous ferons progresser aussi bien notre santé physique que notre santé spirituelle.

Être en Bonne Santé,
OUI bien sûr mais dans quel Plan ?

Être en Bonne Santé dans le Plan Physique…

Être en bonne santé dans le plan physique nous permet d'avoir de la force, des mouvements bien coordonnés dans une très bonne fluidité sans douleurs ou inflammations de toutes sortes. Cet état permet au corps de se mettre au service de la personnalité individuelle et de l'âme.

Être en Bonne Santé dans le Plan Émotionnel…

Être en bonne santé dans le plan émotionnel nous permet de manifester du courage face aux évènements quotidiens de la Vie et de l'apprécier pleinement et sereinement. Cet état nous permet de sentir notre Moi en nous.

Être en Bonne Santé dans le Plan Mental…

Être en bonne santé dans le plan mental nous permet d'avoir une perception et une compréhension de ce qui se passe autour de chacun, d'en identifier les liens et d'en percevoir les répercussions en nous. Les sens, les buts, les valeurs de ce que nous avons vécu au quotidien nous apparaissent come un apprentissage de la vie, une opportunité unique de progresser.

Être en Bonne Santé dans le Plan Spirituel…

Être en bonne santé dans le plan spirituel nous permet de développer notre intuition, de la différencier de notre mental et de reconnaitre la volonté de l'esprit divin qui nous guide. Quand nous réussissons à ressentir Sa Présence, alors nous n'avons plus aucune difficulté à faire confiance en la vie, en sa Création et en nous-mêmes bien sûr. A ce moment, nous n'avons plus aucune difficulté à nous connecter à l'Univers.

Mais aussi…
Être Malade, dans quel Plan également ?

Être Malade dans le Plan Physique…

Être malade dans le plan physique est une carence qui provoque une perte d'énergie, des dysfonctionnements, des tensions ou des baisses de fonctionnement de divers organes ou ensemble d'organes. Il est évident que dans cet état le corps physique ne peut fonctionner normalement et que son autonomie en est grandement diminuée.

Être Malade dans le Plan Émotionnel…

Être malade dans le plan émotionnel nous entraine à ressentir de la peur, de l'anxiété et de la mélancolie, nous pousse à souffrir quand nous ne comprenons pas et de générer des émotions qui deviennent compulsives et qui affectent négativement notre conscience et donc notre comportement. Cette forme de maladie signifie ne plus s'aimer et ne plus aimer la vie avec ses défis et ses aventures et encourage la fuite, l'endormissement et l'inconscience. Elle nous coupe de notre corps astral bloquant la libre circulation des énergies vitales.

Être Malade dans le Plan Mental…

Être malade dans le plan mental provoque de grandes confusions, déforme notre vision rendant notre réalité face aux évènements quotidiens de plus en plus opaque. Cette déformation nous entraine dans des confusions, des erreurs de comportements, des dysfonctionnements démoralisants et provoque une passivité qui nous ballote en tous sens.

Être Malade dans le Plan Spirituel…

Être malade dans le plan spirituel est une véritable coupure avec notre Moi intérieur, de notre source d'intuition et d'inspiration, de la Source même de la Vie, de l'Amour et de la sagesse. C'est accepter une certaine disgrâce par rapport à l'énergie spirituelle. Elle se manifeste par la tristesse, le désespoir, la démesure, le manque de foi et d'amour. Être malade sur le plan spirituel, c'est devenir un étranger envers nous-mêmes et envers la Vie.

Il est très rare d'être en Bonne Santé
Dans les quatre plans…

Il est très rare d'être en bonne santé dans les quatre plans, physique, émotionnel, mental et spirituel et nous devons toujours faire l'effort de travailler sur celui qui est en panne. Avoir une forme physique exceptionnelle ne durera pas si nous ignorons nos plans émotionnel et spirituel.

Mais heureusement il est très rare de ne pas être en Bonne Santé
Dans au moins un de ces quatre plans…

Mais de la même manière, il est très rare qu'il n'y ait pas au moins un plan en bonne santé, plan qui peut nous permettre de remonter la pente.

Dans de très nombreux cas,
Le Plan Spirituel peut nous aider à mieux Vivre
Surtout si notre corps nous répond de moins en moins…



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .




Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...

Cliquez sur cette Ligne pour Retourner dans la Sélection de Textes de Pierre