Le Jardin d'Éden est-il Vraiment Perdu ?


Le récit originel biblique peut être divisé en deux sections, la première commençant avec le compte-rendu de la Création de l'Univers par Dieu, laquelle se produit en six jours, alors que la seconde se focalise davantage sur l'Homme, moins préoccupée par la création et l'évolution de la Terre, ses créatures et ses caractéristiques.

Au jour premier, Dieu créa les cieux et la terre, les ténèbres, les abîmes, les eaux, puis la lumière…
Au jour second, Dieu créa le firmament des cieux…
Au jour troisième, Dieu fit apparaître la terre sèche, et de la vie végétale…
Au jour quatrième, Dieu attribue au soleil le jour, à la lune et aux étoiles la nuit…
Au jour cinquième, Dieu crée les Taninim, les créatures aquatiques et les créatures ailées…
Au jour sixième, Dieu créa les créatures terrestres et il créa l'Adam à son image mais dans une substance bien plus subtile que celles des animaux. Puis il le plaça dans le jardin d'Éden mais estimant qu'il n'est pas bon qu'il soit seul, Dieu convoqua tous les animaux pour qu'Adam en choisisse un pour lui tenir compagnie… Adam les étudia tous mais n'en trouva aucun qui lui plaise. Alors Dieu le plongea dans un profond sommeil, lui pris une côte et en façonna la Femme…
Au jour septième, Dieu se reposa…

La Suite, Vous la Connaissez… Le serpent, la pomme de l'arbre défendu, la colère de Dieu… Et Adam et Ève chassés du paradis… Un support misogyne qui est toujours exploité et diffusé par des religions bien connues et aussi par des courants spirituels qui prétendent tous détenir la vérité. Et pourtant…

L'être humain, sous une forme moins primitive, est arrivé sur Terre il y a 300.000 ans et la Conscience, amenée par des milliards d'Esprits, est arrivée 200.000 ans plus tard.

Comment les Êtres Humains pouvaient-ils
Évoluer sans Conscience ?

Il suffit d'observer la nature pour se rendre compte qu'une espèce, quelle qu'elle soit, animale où végétale ou autre, dévore une autre simplement pour survivre et ce, sans aucun état d'âme… Drôle d'expression mais qui dit bien ce qui est… Vivre sans conscience correspond exactement à cette expression "Être sans état d'âme"…

Pendant 200.000 ans, les êtres humains ont donc évolués sans le moindre état d'âme, s'entretuant et se dévorant les uns les autres sans aucune culpabilité. La victime, trouvant sa situation tout à fait normale, ne devait même pas éprouver de sentiments envers son bourreau... Pas de haine, pas de colère, pas de rébellion, une simple normalité…

"Je tue et je finis par être tué par plus fort que moi"…

Le jardin d'Éden n'est rien d'autre qu'une époque où la Souffrance
Comme l'Amour étaient inconnus des êtres humains.
Pas de culpabilité, un véritable Paradis...

Cet état primitif de l'être humain est très bien décrit dans la mythologie toltèque, notamment celle qui raconte la vie de Quetzalcóatl-Homme, son arrivée sur la terre porteur d'une croix comparable à la croix christique, et tous ses efforts pour que les toltèques deviennent conscients des nouvelles valeurs morales qu'il s'efforce de leurs inculquer…

Grâce à ses efforts, le peuple qui l'a élu roi, va découvrir les sciences, l'architecture, va devenir riche et puissant mais finira par décliner à cause des guerres de pouvoir jusqu'au moment ou Quetzalcóatl-Homme préfère les quitter en emportant sa Croix et disparait sur un radeau poussé par le vent à la rencontre du soleil levant.

La Conscience pour l'Élévation Spirituelle…

La Croix de Quetzalcóatl-Homme représente la Conscience et sa signification diffère légèrement de la Croix christique. L'extrémité du bras droit horizontal représente la Souffrance tandis que l'extrémité du bras gauche représente l'Amour. En repliant les deux bras, nous pouvons les faire se rejoindre sur le plexus solaire, le Cœur énergétique du corps humain. Quand cette fusion se fait, alors l'élévation spirituelle le long du poteau vertical de la Croix peut commencer…

Il y a 102.000 ans de cela, la Femme et l'Homme furent envahis par cette Conscience et d'un coup, ils se découvrirent différents. Les émotions arrivèrent rapidement et les poussèrent à se cacher et à se vêtir. Tuer devint bien plus difficile qu'avant, les états d'âme ayant fait leurs apparitions… A cause de cela, les êtres humains furent obligés de se regrouper pour s'entraider et trouver des solutions compatibles à leurs survies. Les systèmes sociaux firent leurs apparitions simplement parce qu'ils avaient découvert la peur. En se regroupant, il devenait bien plus facile de les éloigner. Cela n'a pas changé.

Les premières tribus qui se formèrent se rendirent rapidement compte qu'elles étaient bien mieux protégées si elles étaient importantes. Sans rien connaitre des règles de fécondation et de procréation, les Femmes pratiquèrent une surenchère dans la maternité et pour les aider, développèrent de nombreux cultes à la mère nourricière. Être Femme ne pouvait s'envisager que le ventre bien rond et les seins bien gonflés.

Les activités à cette époque étaient très limités, chasser, cueillir, boire et manger... Tout naturellement, les Hommes qui ne produisaient rien furent réduits par les Femmes au seul rôle de leur faire l'Amour selon leurs bons vouloirs. Cette activité était certainement l'une des plus prenantes, il fallait bien s'occuper. Pendant près de 100.000 ans, les Femmes vécurent ainsi en utilisant les Hommes, soit pour la survie de la tribu en les envoyant à la chasse, soit pour leurs plaisirs personnels.

La Fin de la Domination des Femmes…

Il y a 7.000 ans de cela commença l'âge du Bronze. Pour les Femmes, les Hommes avaient enfin une utilité car ce qu'ils arrivaient à créer avec ces nouveaux matériaux enrichissait fortement la tribu. Ils commencèrent à être mieux considérés. Mais en développant peu à peu ce côté scientifique, les Hommes finirent par comprendre qu'ils étaient responsables de la fécondation des Femmes. Alors la domination de ces dernières commença à se réduire fortement.

Peu à peu, un équilibre se créa entre les Femmes et les Hommes et nous en trouvons beaucoup de témoignage notamment dans les hiéroglyphes égyptiens où les représentations de couples divins égalitaires sont particulièrement nombreuses.

Mais l'arrivée de l'âge du fer, entre -1.100 et – 700 avant J.C., fit basculer ce fragile équilibre. Le fer donna le pouvoir aux Hommes. Pour se protéger, une tribu n'avait plus besoin d'être très nombreuse, quelques armes bien solides suffisaient désormais pour la protéger. Les Hommes prirent le pouvoir et l'importance de la procréation diminua fortement. Peu à peu, les cultes aux Déesses disparurent, les Hommes ayant mis en avant les pouvoirs que leurs donnaient le fer. Ils exploitèrent cette force toute neuve en donnant naissance à de nombreux dieux tels que Vulcain pour l'exemple.

Il y a102.000 ans, l'arrivée de la Conscience, la sortie du jardin d'Éden, poussa les êtres humains à se regrouper et à vivre en osmose avec la nature. La Femme contrôlant tous les pouvoirs, les cultes aux Déesses se mirent en place peu à peu et leurs représentations progressèrent avec la découverte et le développement des arts.

Il y a 7.000 ans de cela, la découverte de la matière rééquilibra les pouvoirs entre les Femmes et les Hommes et amena en 4.000 ans un équilibre entre les deux sexes au moment où commençait le septième calendrier Maya en Amérique du Sud et l'ère de Kalî en Inde (- 3.115 env.)…

Depuis ce moment, la puissance de l'Homme n'a fait que grandir au fur et à mesure qu'il découvrait de nouvelles sciences débouchant sur de nouveaux moyens de travailler la matière.

Mais pendant ce temps, que devenait sa Conscience ?

Dans cette frénésie matérielle, il entraina la Femme avec lui et la Femme à son tour, s'attacha à la matière… Et c'est là que la Conscience Originelle se réduisit à une Peau de chagrin… Sans cette Conscience, nous risquons bien de nous retrouver "sans état d'âme", comme il y a 300.000 ans avec toutes les conséquences possibles. En ce moment, certains développent des scénarios apocalyptiques épouvantables tellement ils se sont enfermés dans leurs peurs de disparaitre…

Revenir dans le jardin d'Éden comme le prêchent de nombreuses églises n'est pas possible, ce serait un non-sens que de revenir dans ces états primitifs initiaux. Notre progression doit continuer et ce n'est certainement pas vers ces faux paradis que nous devons nous orienter.

Nous devons reprendre en main notre Conscience et il y a urgence. Les neufs calendriers Mayas comme l'ère de Kalî d'ailleurs se terminent tous en octobre 2011 ou en décembre 2012 et c'est à ce moment que notre Conscience risque de devoir s'ouvrir en grand avec toutes les conséquences possibles, développements bien plus rapide des maladies en cas de mauvais comportements par exemple…

En ce moment, des centaines de milliers de personnes
s'ouvrent et redécouvrent des valeurs disparues
qui leurs permettent de reprendre en main
leur Conscience Individuelle.

La prochaine étape n'est pas de retrouver le Jardin d'Éden
Qui n'a jamais existé mais de réussir à se reconnecter
À la Conscience de l'Univers, à l'Eternel Féminin dans
L'Espace de Féminin Šacré...



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .




Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...