L’Invention du Travail par la Femme…

Après que Dieu eut séparé l’Androgyne Originel en deux pour faire les deux premiers êtres humains, Adam et Ève, Il décida de les envoyer sur la Terre pour qu’ils la peuplent… Totalement Purs Esprits au Paradis, ils durent apprendre à utiliser leurs nouveaux corps, apprendre à les nourrir et à les entretenir.

Adam autant qu’Ève avait grand plaisir à s’unir retrouvant ainsi l’état dans lequel ils vivaient avant quand ils étaient le même corps, côte à côte…

Ève aimait bien qu’Adam lui fasse l’Amour mais elle était toujours dessous et malgré quelques brassées d'herbes séchées posées dans le fond de la grotte, Ève avait pleins d’ecchymoses dans le dos. Comme ils n’avaient aucune occupation particulière, Adam la couchait dix fois par jour sur cette litière et Ève n’en pouvait plus de tous ces assauts fougueux… Un jour, elle se refusa à lui… Elle lui montra l’état de son dos et exigea soit de passer dessus, soit que lui Adam trouve une idée pour améliorer son confort.

Adam refusa farouchement de se mettre dessous…

Il s’était déjà gravement accroché sur ce sujet avec Lilith, ça n’allait pas recommencer. Alors, il chercha le moyen d’améliorer le confort d’Ève. Au petit matin, il partit dans la forêt et passa la journée à trouver les matériaux nécessaires. Il trouva des bois, des lianes pour les nouer entre eux et des fibres végétales pour tisser la première toile de l’humanité.

Il fit de nombreux essais avec de tout aussi nombreux échecs mais finit par construire une couche très confortable qu’Ève apprécia tout de suite. Elle accueillit ce dernier avec tant de reconnaissance qu’Adam fut profondément troublé et très heureux.

Le lendemain, Adam recommença ses charges insatiables. Ève n’avait plus mal au dos mais elle trouvait qu’Adam ne lui laissait vraiment aucun espace. Or, la veille pendant qu’il était dans la forêt, elle avait pu se promener tranquillement et apprécier pleinement la nature.

Ce calme manquait à Ève, elle souhaitait continuer à communier avec la Nature mais Adam l’en empêchait… Dans la nuit, elle réfléchit et se dit que le seul moyen de préserver son espace était d’occuper Adam. Le lendemain de bonne heure, elle dit à Adam qu’elle ne voulait plus s’asseoir sur le sol humide de la grotte. Elle exigea de lui, qu’il trouve une solution pour qu’ils puissent être plus à l’aise.

Adam retourna dans la forêt et étudia plusieurs solutions. Comme pour leur couche, il fit différents essais et finit par réaliser deux petits bancs… Il les disposa à l’entrée de la grotte et appela Ève.

Ravie, celle-ci s’assit aussitôt sur le premier et Adam se mit sur l’autre juste en face d’elle. Ils se regardèrent yeux dans les yeux… Ève était admirative face à l’ingéniosité dont faisait preuve Adam et ce dernier était ravi de voir sa belle si heureuse. Au bout d’un moment, n’y tenant plus, Adam se leva, se saisit d’Ève et l’emmena sur la couche où il recommença à lui prouver ses grands talents d’Homme…

Ève n’en pouvait plus. Dans la nuit, elle réfléchit de nouveau et se dit que s’il y avait eu un troisième banc, plus large et plus haut entre les deux premiers, Adam n’aurait pas pu se saisir d'elle… Au petit matin, elle le renvoya dans la forêt avec l’obligation pour lui de faire l’objet demandé. De nouveau, il réussit parfaitement et disposa, sans se douter des véritables intentions d’Ève, un nouveau banc plus grand entre les deux premiers.

Ève trouva cet objet très pratique et elle l’appela une table. Assise sur son banc, les jambes glissées dessous, elle se sentit en sécurité jusqu’au moment où Adam en fit le tour et se saisit d’elle à nouveau…

Alors tous les jours, Ève demanda quelque chose de nouveau à Adam. Une fois que ce dernier était parti avec son casse-croute bien enveloppé dans sa besace, Ève pouvait profiter du calme pendant quelques heures chaque jour.

Petit à petit, les objets créés par Adam trouvaient leurs places dans des meubles qu’il fabriquait au fur et à mesure des besoins d’Ève.

C’est ainsi que la Femme inventa le Travail…

Adam et Ève peuplèrent la Terre où les Femmes avaient généralisé le travail… Mais certains Hommes n’arrivaient pas à satisfaire toutes les demandes de leurs épouses et ces dernières découvrirent alors la jalousie, la voisine ayant justement l’objet quémandé. Certains, trouvant que la rapine était bien moins fatigante, devinrent voleurs mais face à la détermination de leurs victimes qui se défendaient avec acharnement, ils inventèrent la guerre pour se saisir de toutes les richesses que leurs voisins réussissaient à produire…

Avec le Travail apparurent tous les Péchés Capitaux…
Et aujourd’hui, nous en sommes toujours au même point…

Les techniques ont grandement évoluées mais pour avoir une "meilleure" place dans la société, les Hommes rattrapés par les Femmes, se livrent un combat quotidien pour acquérir un peu plus chaque jour, principalement, quoiqu'on en pense, pour donner satisfaction à leurs belles… ou à conquérir le cœur d'une Femme nouvellement convoitée.

Mais cet espace qu’Ève avait su créer et préserver pour elle, qu’est-il devenu pour la Femme d’aujourd’hui ? Ève profitait de ses moments de solitude pour se retrouver, pour communier avec la nature, avec les éléments de la Terre. Mais aujourd’hui, la Femme court pour organiser la vie de sa famille et quand elle a du temps, elle parcourt les boutiques pour donner un sens à la vie de son Adam qui dés le lendemain continuera son combat pour donner encore plus à sa dulcinée…

Finalement, ce n’est pas une Blague…

C’est un truc très sérieux et il faudra bien qu’un jour cette course à la possessivité cesse et que la Femme retrouve ses vraies valeurs.

Lilith avait tout le potentiel pour être l’égale d’Adam.

Chaque Ève doit retrouver la Lilith qui vit en elle et doit changer sa relation avec l’Homme…

Au lieu d’être soumise aux jeux imposés par la société,
Ève doit apprendre à Adam à aimer avec son Cœur...

Elle doit perdre cette Habitude d’échanger
Des Faveurs contre des Valeurs.

Quand les Femmes reprendront leurs Places
Face à la Nature et face à l’Homme
Alors ce Jeu de Dupes cessera.



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .



Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...