Les Forces de la Vie...


L’Énergie modifie la Force Vitale de l’être humain...


L’Énergie du Corps :


Les battements du cœur, le mouvement des jambes, les muscles et les tendons, utilisent l’énergie chimique convertie en énergie mécanique, elle-même stockée en énergie potentielle dans les muscles et les tendons.

Une cellule est un sac contenant un assemblage de substances chimiques dans une solution cytoplasmique aux réactions biochimiques. Ces cellules contiennent par ailleurs des fibres, tubes et filaments qui traversent la matrice cytoplasmique et relient l’intérieur à l’extérieur. Appelées « intégrin » ou « linking », ces cellules unissent la matière nucléolaire au tissus conjonctif environnants. Ainsi par une suite de transformations chimiques, l’information passe des gènes, aux tissus conjonctifs et à la matière vivante extérieure.

L'Énergie électromagnétique dans le Corps :

Le corps produit un courant électrique et un courant magnétique qui interagissent l’un sur l’autre. Ses différents tissus génèrent une multitude de champs électromagnétiques. Le plus fort est celui du cœur et de ses gros vaisseaux dont le fonctionnement peut être enregistré à cinq mètres.

Composé de nombreux ions et chargé d’électrons magnétiques (minéraux, en particulier le fer), le sang est un excellent conducteur d’électricité. Il est pulsé à travers les cavités du corps et de ses gros vaisseaux, suivant un mouvement en spirale, par les battements du cœur qui engendrent un champ magnétique pulsant et harmonieux. Lorsque deux ondes se rencontrent elles s’unissent pour produire un autre champ magnétique plus puissant que leur somme même est riche en information.

On peut penser que tissus, cellules, molécules, atomes sont des particules élémentaire du corps qui formulent un langage secret, tenu dont on commence seulement à comprendre le sens. L’aura ou champ magnétique biologique pourrait être compris comme étant la manifestation de la somme totale des énergies de l’organisme. Chaque partie du corps est en contacte direct et constant avec les autres. Cette communication chimique, mécanique, électrique, électromagnétique… Est-ce cela l’énergie ? C’est du moins ce qui forme le principe de globalité ou d’homéostasie.

Chaque jour, 98% des atomes du corps se renouvelles. Comment les cellules savent-t’elles qu’il est temps pour elle d’être remplacées ? Comment la structure du corps est t’elle conservée dans son intégrité ? On peut penser qu’une force vitale protège tous les éléments pour la continuité de la vie et de l’espèce.

L'Intensité du Volume du Champ Magnétique Biologique Humain.

Ou commence et finit le corps ? A quelle distance au-delà de la peau peut-on interféré sur le champ magnétique biologique ? Ce champ magnétique, que l’on peut interpréter comme étant une force de vie mystérieuse, donne naissance à des radiations électromagnétiques dont la force diminue proportionnellement à leur distance de rayonnement, mais qui ne cessent de rayonner, à l’instar des champs magnétiques qui se propagent dans l’univers.

Cependant limité par un système sensoriel n’enregistrant qu’une infime partie des phénomènes qui l’entourent, l’homme pourrait être décrit, dans cet univers, comme « anesthésié ».

Les Thérapies Énergétiques :

Depuis longtemps, les thérapies énergétiques sont utilisées avec succès : acupuncture, réflexologies, traitement crânio-sacré, magnétisme.

Lorsque des examens para-cliniques mesurant l’énergie humaine pourront montrer clairement que les thérapies naturelles en modifient les états mécaniques, biochimiques, bioélectriques ou électromagnétiques, ces thérapies acquerront, de la part de la médecine, la reconnaissance qui leur est due. On comprendra alors comment s'opère sur le corps et notamment sur le système émotionnel des individus, les systèmes énergétiques universels.

Les Taux Vibratoires :

L’énergie se transmet et se mesure en vibrations… Les sons, la lumière se transmettent par des vibrations qui leur sont propres. Le taux vibratoire est la mesure de la qualité de cette énergie structurelle. Cette mesure peut s'appliquer absolument à tout : objets physiques inanimés, êtres vivants (plantes, animaux, êtres humains), mais aussi aux "choses" non matérialisées qui sont constitués d'énergie (par exemple les "corps énergétiques").

Une pensée non matérialisée (abstraite) n'a pas de taux vibratoire décelable, mais une Forme pensée réalisée énergétiquement peut être mesurée. Chaque chose, chaque espèce vivante, présente une fréquence vibratoire de base propre à son espèce : Toute mesure inférieure indique une perte d’énergie, toute mesure supérieure indique un gain, une réserve d’énergie.

Il y a trois Repères ou Secteurs Vibratoires :

1er Secteur : le physique qui va de 0 à 10.000 unités, donnera l’intensité d’un lieu, la vibration ayant un effet sur le physique de l’être humain.

2ème Secteur : on dépasse la conception de Bovis et on pénètre dans le domaine du monde énergétique ou dénommé aussi corps éthérique, le Biomètre va de 11.000 à 13.500 unités Bovis, UB.

3ème Secteur : il pénètre subtilement dans le domaine spirituel et dans un univers ésotérique que l’on va mesurer dans les sanctuaires. En Égypte, des mesures sur la pyramide de Louxor ont donné des mesures allant de 28 à 30.000 unités.

Le taux vibratoire correspond à une intensité énergétique, c’est à dire à un échange entre les divers éléments existants. Nous sommes composés d’énergie dense et nous vivons dans un bain d’énergie. Il y a interaction permanente entre ces différentes qualités de vibrations. Dans l’Univers et sur cette planète, rien n’est neutre, tout agit sur tout : l’individualisme énergétique n’existe pas. C’est la raison pour laquelle toute action de notre part, quelque soit sa forme, agit et parfois modifie ce qui nous entoure.

Les minéraux ont des taux vibratoires harmonisés avec celui du sol sur lequel ils se trouvent. Les bovins vibrent aux alentours de 4.000 UB. Les êtres humains sont en général entre 6.000 et 9.000 UB. Les carnivores (non urbanisés) aux alentours de 12 à 16.000 UB, les chevaux de 18 à 27.000 UB, les oiseaux au dessus de 27.000 UB. Les plantes présentent un cas particulier, car les taux vibratoires sont différents suivant les espèces, et pour les arbres, surtout les espèces nobles (les grands arbres), les taux vibratoires évoluent au fur et à mesure de leur évolution. De grands et vieux arbres (chênes, cèdres, oliviers, vieux de plusieurs siècles) peuvent avoir des taux vibratoires dépassant les 100.000 UB.

Notre planète présente, selon l'endroit où les mesures sont prises, de très grandes variations de taux vibratoires, allant de taux négatifs très bas à des taux extrêmement élevés. Il faut savoir que l'absolue totalité de la Terre est parcourue par des réseaux de canaux énergétiques, allant de la résille de base (3 à 4 centimètres de large au centre, régulièrement espacés de 8 à 12 centimètres, présentant des polarités régulièrement inversées) à la résille croisée qui couvre la totalité de la surface et présente (sauf cas particuliers) un taux vibratoire constant et régulier allant de 6.000 à 9.000 UB (en général), jusqu'aux grands réseaux cosmiques ou réseaux sacrés dont certains dépassent les 5 ou 600.000 UB, en passant par toute la gamme des réseaux Hartmann, Curry et autres ...

Ces dernières années, nous avons subi et assisté à des variations extrêmement importantes des taux vibratoires. Lors de certaines périodes récentes (correspondant à de violentes manifestations telluriques : tremblements de Terre, éruptions volcaniques, tempêtes...) les taux vibratoires de la résille sont montés jusqu'à PLUS de 180.000 UB sur la bande de polarité positive, et à MOINS 180.000 UB sur la bande négative.

Ces périodes heureusement assez courtes (quelques jours) ont été très mal supportées par beaucoup de personnes. En l'espace de deux ans, les taux vibratoires de certains grands réseaux sacrés ont été multipliés par 2. Cette constatation est extrêmement importante, car cette augmentation des taux vibratoires affecte évidemment les êtres vivants et il est de plus en plus fréquent à présent de rencontrer des personnes dont les taux vibratoires personnels sont en cours d'harmonisation avec les nouvelles données de la planète.

Si la grande majorité des gens en sont encore aux 6 à 7.000 UB traditionnellement admis, certaines personnes dont le style de vie (physique et spirituel) est en adéquation avec les grandes valeurs humaines et universelles, ont largement dépassé les 100.000 UB en taux vibratoire du corps physique. Je l'ai dit plus haut, il est possible de mesurer les taux vibratoires des divers plans de l'être humain. Le corps physique est le support des canaux énergétiques…

Les Canaux Énergétiques sont le Support de la Force Psychique…

La Force Psychique est le Support de l'Esprit…

Cette interaction peut se lire également en sens inverse : Les émotions et les états mentaux affectent la force psychique. La force psychique affecte les canaux énergétiques. Les canaux énergétiques affectent le corps physique.

Les taux vibratoires de chacun des corps énergétiques doivent toujours aller en augmentant. Le taux vibratoire du corps Éthérique sera un peu plus élevé que celui du corps physique, celui du corps Astral plus haut que celui du corps éthérique, celui du corps Mental plus haut que celui du corps Astral et celui du corps Causal nettement plus haut que tous. Si cela n'est pas le cas, dès que l'un des corps énergétiques présente un taux vibratoire plus bas que celui du corps physique, il y a un problème (maladie, entités...)

Le Taux de Vitalité :

À ne jamais confondre avec le taux vibratoire... Le taux de vitalité est une échelle arbitraire qui va de 0 à 100 %. Il va déterminer la qualité, le potentiel de vie de l'être considéré (tout être vivant, végétal ou animal). Cette mesure évidemment indépendante de l'espèce, absolument personnelle, est fondamentale pour connaître l'état de santé de l'organisme étudié.

Exemple : on a dit qu'un bovin a un taux vibratoire structurel aux alentours de 4.000 UB, et un oiseau au dessus de 27.000. Un jeune bovin en excellente forme va toujours avoir un taux vibratoire de 4.000 UB mais le taux de vitalité se situera aux alentours de 85 ou 90 %. Alors qu'un oiseau vieux et malade aura encore un taux vibratoire aux alentours de 27.000 UB (même s'il est légèrement abaissé), son taux de vitalité sera de 40 ou 50 % (en dessous de 40 %, la fin n'est pas loin).

Il est également possible, très intéressant et utile de mesurer le taux de vitalité de tous les organes du corps, organe par organe, ce qui permet très rapidement et avec une fiabilité remarquable de rechercher l'organe qui présente un problème.

Les taux de vitalité se mesurent sur un cadran gradué de 0 à 100 %. Là aussi la mesure est arbitraire. Par convention, on fixe un point idéal, ensuite on compare. Le taux de vitalité moyen d'une personne ou d'un être vivant en bonne santé est fixé à 70 / 75 %. Pour information, voici un cadran de référence :

Au-dessus de 70 % = pleine Forme, à 70 % = santé normale.
De 60 à 70 % = plus ou moins grande fatigue.
De 50 à 60 % = état de santé déficient, maladie, nécessitant soins.
De 40 à 50 % = pathologie grave, à 40 % souvent critique.
Mais ces mesures peuvent être faussées par la présence d'entités...
A 30 % et en dessous, la personne est mourante ou l'organe est complètement dévitalisé.

Ces mesures sont également valables pour les animaux et permettent de déterminer rapidement la localisation d'un problème de santé. Très utile également pour les plantes. Les Taux de Vitalités permettent de déterminer l'état de la plante.

Le Taux de Vitalité d'une Fleur qui vient de s'épanouir est très Proche de 100 % !

Texte d'Agarttha...

Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...