Les Fées existent, je les ai rencontrées...



Petits enfants, très souvent dans vos pensées
Vous vous demandez s’il existe encore des fées,
Les gentilles fées de contes et de légendes
Venant au secours de la princesse charmante.

Vous ne savez dons pas petit amis, petites amies,
Qu’un rire expressif plein de chaleur et de vie
Attendrit une fée qui viendra vous prendre la main,
La même jolie dame de vos contes d’enfants.

Chantez comme au printemps, chantez pour les fleurs…
Construisez-vous des jeux avec les couleurs.
Ne vous détournez pas pour cacher un sourire,
Il nous apprendra bien plus que ce qu’il veut dire.

Plongez-vous dans vos beaux livres d’histoires.
Gardez-les chaque instant dans la mémoire
Des jolis contes encore s’animent et se réveillent.
Pour les rejoindre ils vous donneront des ailes…

C’est une chère vision qui enchantera vos yeux
Et qui pour nous restera un secret mystérieux.
Car les fées existent encore, mais seulement pour les enfants…
Gardez l’œil ouvert, restez toujours vigilant.

C’est ainsi que vous cultiverez de fertiles domaines
Où les rayons du soleil dormiront sur les plaines.
Devant vous l’aube se lèvera en musique,
Un joli cadeau d’une fée par sa baguette magique.

Si un jour l’on a voulu vous faire connaître les fées
Dans de si jolies histoires éternellement racontées,
Alors aujourd’hui demandez-vous pourquoi,
Pourquoi les fées si bonnes n’existeraient pas.

Les fées écoutent les enfants rire et chanter
Car ils inspirent tellement la candeur, la beauté.
Qu’importent les jours, les mois, les ans,
Vous resterez la belle saison qui est le printemps.

Au fond de votre cœur chaque soir faites une prière
Pour que votre rêve ne soit pas agité de songes éphémères…
Les étoiles descendront se glisser dans vos prunelles
Et la vision de votre espérance sera plus belle.

Invoquez les noms de cœurs qui vous aiment
Et vos rêves resteront d’une beauté suprême…
Les fées du ciel déposeront un baiser sur votre front
Et tout à côté de vous sur l’oreiller elles s’endormiront.

Depuis tant d’années chaque crépuscule, chaque matin
Les enfants repartent avec les rêves incertains…
Mais cette même flamme dans votre âme éblouie
Mets dans votre oeil un papillon dont l’on a envie.

Michèle...

Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...