Casanova l'Admirable...


C'est le titre du livre que Philippe Sollers a consacré à Giacomo Casanova, personnage galvaudé à un niveau de bassesse assez rare heureusement...

Peu de personnes savent que Casanova a commencé sa vie par une carrière ecclésiastique… C'est un scandale dont il n'était en rien responsable qui l'obligeât à mettre un terme à la vie épiscopale alors que certains le voyaient devenir Cardinal. Stature, intelligence, éloquence, travailleur infatigable, compagnon agréable, il plaisait à tous... A Rome, il avait ses entrées auprès du pape de l'époque ainsi qu'auprès de son successeur. Il a effectué pour eux plusieurs missions auprès de diplomates étrangers y compris des diplomates islamistes. En France, à la demande du roi de France, il a inventé la loterie nationale et il lui a parfois servi d'ambassadeur. Catherine de Russie a également fait appel à ses services… Écrivain connu sous le nom de Seingalt, il écrivait énormément. Peu le savent mais avec Mozart, il a co-écrit "Don Giovanni", opéra qui raconte en partie une époque de sa propre vie à Venise, de sa vie amoureuse, de son emprisonnement dans la prison des plombs et de sa légendaire évasion…

Connu avant tout pour ses aventures galantes, il faut savoir qu'il n'a jamais laissé une Femme dans la peine ou dans le besoin, laissant chaque fois à son amante tout l'argent qu'il avait au moment de leur séparation et lui trouvant un époux capable de lui assurer une vie heureuse. D'ailleurs, plusieurs de ses Femmes lui viendront en aide des années plus tard alors qu'il vivra des moments très difficiles, prouvant ainsi que cet Homme bénéficiait d'une très haute considération de la part de la gente féminine. "Admirable", c'est l'adjectif que Philippe Sollers a choisi pour le décrire...

Oui, Casanova était vraiment un Homme admirable...

Alors pourquoi a-t-il hérité d'une aussi mauvaise réputation ?

Giacomo Casanova était avant tout un philosophe hors pair… A la fin du 18ème siècle, juste après la révolution française de 1789, ses écrits ont fortement influencé le siècle des lumières où bons nombres de philosophes et d'écrivains célèbres se sont souvent contentés de reprendre ses convictions et ses idées, Stendhal allant jusqu'à plagier le pseudonyme de Casanova, Seingalt.

Ses convictions et ses idées, quelles étaient-elles vraiment ?

Elles concernaient principalement la Femme à qui il a consacré toute sa vie… Il était constamment en admiration devant la Femme et faisait preuve à son égard d'un respect peu commun qui lui permettait de communier avec elle de Cœur à Cœur... Très vite, il a commencé à émettre de nouvelles idées et a été le premier à affirmer que la Femme devait accéder à la connaissance, qu'elle avait des capacités intellectuelles aussi importantes que celles de l'Homme et qu'elle devait pouvoir gérer elle-même de nombreuses facettes de sa vie. De nombreuses fois, Casanova a été impressionné par le courage des Femmes, courage qu'il estimait parfois bien supérieur à celui de l'Homme y compris le sien propre… Concernant la sexualité, Casanova a très vite su qu'une Femme était une bien meilleure amante quand elle pouvait s'exprimer d'elle-même dans la plus totale liberté, liberté dans laquelle elle trouvait un épanouissement assez rare encore aujourd'hui...

Sur le plan de la religion, Casanova a beaucoup écrit également et certains textes sont vraiment impressionnants. Celui que je préfère est "Le philosophe et le théologien", où Casanova joue le rôle du philosophe et fait jouer le rôle du théologien à Dieu… Échanges d'idées de toutes beautés.

Alors que s'est-il vraiment passé pour que l'on ne
se souvienne que de sa réputation d'aventurier ?

Par ses nombreuses prises de position en faveur de la Femme, Casanova a fini par être dénoncé par l'ensemble de la société politique et culturelle de l'époque. Mais le plus grave est venu un peu plus tard quand l'église l'a réduit à moins que rien le jour où il a écrit et affirmé :

Si Dieu existe, alors il est Féminin…

Dieu est avant tout Créateur,
Il donne la Vie et cette capacité,
Il l'a donné à la Femme...

Depuis quelques années, mon ouverture s'est faite dans ce sens, découvrant au sens propre l'existence de ces Déesses présentes dans de nombreuses mythologies du monde entier.

Je crois profondément qu'au-dessus de tous ces Dieux que l'Homme a créés, souvent à sa propre image, il existe une puissance Divine bien plus grande, celle de la Grande Déesse. Elle est la Mère de l'Univers que l'on retrouve dans toutes les cultures de nos sociétés anciennes et disparues, la dernière étant la civilisation celte… Dans l'hindouisme, malgré un panthéon de Dieux impressionnant qui sont tous accompagnés d'une parèdre, il existe également une présence Divine féminine immense dont tous ne parlent qu'avec le plus grand respect, Devi... Chez les hébreux, Ashéra était la compagne de Yahvé…

Mais celle que je préfère s'appelle Isis

Et je crois vraiment qu'elle est la Grande Mère de l'Univers...



© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .




Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...