Nous sommes toutes, tous, des Esprits venues vivre une aventure humaine et non des êtres humains à la recherche d’une ouverture spirituelle. Pour ce faire, nous avons changés d’état, ou plutôt de densité, afin de pouvoir nous matérialiser sur Terre dans la Matière par l'intermédiaire d'une incarnation et d'une âme.

La première confrontation à la Matière commence par la procréation qui incombe aux femmes. Selon les conditions qui ont précédé notre naissance, selon le choix de l’environnement et du cadre de Vie dans lequel nous sommes censés progresser, chaque nouvelle incarnation s’imprègne d’une charge qui varie selon le jugement de l'incarnation précédente correspondant au karma bouddhiste. Cette charge se répercute sous forme de nombreuses souffrances qui influeront forcément sur notre développement futur.

Une fois adulte, chaque être humain, qu’il soit femme ou homme, devra apprendre à gérer sa vie en fonction des moyens matériels mis à sa disposition. Selon ses choix personnels, il pourra se contenter de n’utiliser que ce qu’il a besoin, plus souvent juste ce que d’autres lui permettront d'utiliser. S’il en a la possibilité, il pourra les partager le plus largement possible avec les autres afin de conserver un équilibre de Vie qui lui permette de se sentir bien, dans le bien-être... Mais il pourra aussi entrer dans une frénésie sans limite au point de participer gravement à la dégradation de l’environnement social.

Une notion importante doit être comprise : si une personne s’ancre trop dans la matière, sa résistance corporelle augmente dans des proportions immenses. "C'est une personne qui est dure en affaire"… Cette expression est connue mais très mal comprise dans ses conséquences finales. En se durcissant, notre corps devient une carapace de plus en plus épaisse, ce qui nous pénalise gravement en réduisant notre capacité à recevoir les Énergies Créatrices de l’Univers.

Tout comportement qui donne un pouvoir sur les autres, y compris le pouvoir de séduction pour les femmes, n’est qu’une forme d'expression dans la Matière. Ce choix volontaire mais très néfaste a pour conséquence de modifier notablement l'acquis spirituel que nous avons réussi à développer lors de nos vies antérieures. Cette notion est pourtant bien connue dans le bouddhisme et dans l’hindouisme mais est totalement rejetée par les religions chrétiennes. Pourtant, dans les enseignements de Jésus, cela nous est souvent signifié, comme cette phrase : "Cet homme (Jésus) serait-il la réincarnation d'Elie le prophète ?"

Cette seconde Puissance est à notre disposition pour nous aider à nous confronter à la composante la plus lourde de l’Univers, la Matière, une balise dans l'Univers que nous devons traverser et contourner de multiples manières mais dont nous ne devons surtout pas rester prisonniers. L'attachement à la Matière ne permet qu'une très faible élévation, un peu comme si nous étions transformés en ballon captif...

C’est par Ša Générosité qu’ELLE se manifestera
pour nous aider à progresser dans "la Matière"


© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .



ÉTOILE de MARIE
Les 12 SIBYLLES