S’occuper des autres est une activité qui est bien plus facile à pratiquer que celle qui consiste à s’occuper de soi. C’est pourtant le choix que font la majorité des personnes qui souhaitent apporter une aide significative aux autres, que ce soit dans un cadre associatif ou professionnel. Elles se sont choisies une profession qui leurs permet de répondre à un appel intérieur, une vocation (voix intérieure) qui ne doit pas être négligé car cette vocation provient souvent d’une force spirituelle volontairement ignorée ou étouffée. Du médecin à l’infirmière, du prêtre à la dame catéchiste ou de l’assistante sociale à l’éducateur de quartier, tous ont pour volonté d’apporter une aide réelle souvent très sincère aux autres.

Mais ces personnes sont toutes soumises aux mêmes règles de Vie et la découverte de l’Amour ne peut se faire qu’en passant toujours par la case "Souffrances" et surtout par l’acceptation de nos propres souffrances. S’aimer, ce n’est pas se limiter à une appréciation superficielle du corps d’une autre personne, ça passe par des subtilités bien plus profondes que nous sommes amenés à découvrir au fil de notre vie.

Les rides qui apparaissent sur notre visage sont-elles dues au vieillissement ou aux tensions qui se contractent dans notre corps ? Et si l’arthrose n'était provoquée que par la sédimentation de nos déceptions et de nos colères non exprimées ?

Nos pensées devraient rester légères mais dans l’ignorance dans laquelle notre société très scientifique nous a plongées, nous avons du mal à comprendre que quand elles sont négatives, elles peuvent se durcir dans certaines zones de notre corps, et se transformer en matière… Alors, ces concentrés de pensées négatives deviennent souffrances.

Quand on ne veut voir les souffrances que chez les autres, c’est souvent pour éviter de constater que les nôtres n’ont fait que grossir… jusqu’au moment où, devenues bien trop volumineuses, elles émergent de différentes manières provoquant toujours un arrêt momentané de notre vie. Cette immobilisation est souvent provoquée par un évènement important, maladie, séparation, accident, etc… Elle nous arrive toujours pour nous proposer une pause salvatrice, une remise à plat de notre fonctionnement…

C’est quand cette immobilisation intervient que nous devons comprendre la véritable puissance spirituelle qu’il y a à accepter de faire ce travail de réflexions profondes en Soi. Nous pouvons commencer à nous libérer de nos peurs et de nos colères, ce qui aura pour conséquences positives de réduire grandement nos souffrances. Puis, nous pourrons découvrir notre véritable force intérieure. Alors les Énergies de l’Univers pourront se répandre en nous et nous pourrons ensuite les réutiliser pour les répandre autour de nous, auprès des personnes que nous souhaitons sincèrement aider. Notre travail s’en trouvera grandement amélioré, et entretemps, notre état de conscience aura largement progressé.

Cette première Puissance est à notre disposition pour nous aider à retrouver notre véritable dimension spirituelle. L’effort qui nous est demandé est simplement que nous prenions conscience de son importance dans notre cadre de Vie terrestre.

C’est par Ša Bonté qu’ELLE se manifestera
pour nous aider à progresser "En Soi"


© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .


ÉTOILE de MARIE
Les 12 SIBYLLES