L'Origine et la Raison d'être du Système Sexué…

Quand ma fille est venue au monde, j'ai eu la surprise de découvrir sur son torse quatre petits points blancs, deux de chaque côté formant avec le mamelon une ligne en biais orientée vers le bas du ventre.

Inquiet de cela, j'ai interrogé mon médecin généraliste qui était un grand passionné de l’anthropologie humaine… Ces échanges m’ont poussé à m’interroger sur ce sujet pendant plusieurs années. A la fin des années 90, la revue "Ça m’intéresse" a eu le courage de publier un hors série dédié aux origines de l’être humain. A ma connaissance, ils ne l’ont jamais réédité et je ne peux que m’interroger sur ce fait… Finalement, ne vaut-il pas mieux que nous restions dans l’ignorance…

Un vient toujours avant Deux…

Il n’est pas possible de créer un deuxième objet avant le premier… Cette règle s’applique à tout que ce soit pour les animaux, les oiseaux, les plantes, les poissons comme pour l’être humain bien sûr. Cet état porte un nom, c’est la parthénogenèse…

Qu’est-ce que la parthénogenèse ? La parthénogenèse est la multiplication à partir d'un gamète femelle non fécondée. Ce phénomène s'observe naturellement chez certaines espèces végétales et animales, mais peut également être provoqué artificiellement. C’est une reproduction monoparentale qui présente l’avantage de permette la production d’un grand nombre d'individus sans présence d'organe mâle.

Concernant l’être humain ce système donne uniquement des femelles. Il s’agit en fait d’une multiplication asexuée qui a l’avantage, à court terme, de provoquer une croissance démographique très rapide. En six générations seulement, la population peut être multipliée par 1000, si aucune maladie ou séisme ne freine cette extension phénoménale, car tous les individus sont femelles et reproducteurs puisque chacun peut produire des oeufs qui écloront. Au contraire, dans le système sexué que nous connaissons, seul un individu sur deux l’est et il faut impérativement des échanges pour que la fécondation des oeufs se fasse…

Pour peupler la terre, une lignée asexuée aura un taux de croissance démographique forcément double par rapport à une population sexuée composée pour moitié de femelles et pour moitié de mâles. De plus, un seul être peut coloniser une île, puisqu’il peut se reproduire lui-même.

Ce système de reproduction asexuée ne présente pas que des avantages. La progéniture est génétiquement identique à son parent. Cette similarité génétique peut être favorable si le génotype convient exactement à un environnement stable, mais elle est désavantageuse si l'environnement change brusquement. Un nouveau prédateur ou un changement climatique important suffit à exterminer tous les membres d’une même lignée.

Une reproduction par voie sexuée a des chances plus élevées du fait que chaque nouveau membre créé s’enrichit génétiquement et renforce tout son système immunitaire. C’est là, la raison fondamentale du système sexué, croiser les ADN pour rendre les nouveaux venus bien plus solides. Dans le respect de cette volonté de renforcement de l'espèce humaine, une Femme qui voudrait quatre enfants devrait les avoir de quatre pères différents. On est très loin des schémas familiaux en pratique dans notre société.

Pour revenir à notre sujet de départ, l’être humain est donc passé du stade asexué au stade sexué. Cette évolution s’est étalée sur une période d’environ 100.000 ans. A noter que pour les autres espèces, la rapidité de cette transformation dépend aussi de la rapidité de déplacement et d’échange de l’espèce concerné. Les escargots, par exemple, présentent de nos jours des races encore asexuées parce qu’ils sont très lents à se mouvoir.

A quoi pouvait bien ressembler le corps d’un être humain asexué… Il est donc hermaphrodite, d’essence féminine bien sûr mais doté de trois paires de seins… Les points blancs apparus sur le torse de mes enfants ne sont que des relents de cette époque lointaine. Cela permet de croire que cet hermaphrodite primaire avait des portées multiples. Dans son ventre, plusieurs millions d’oeufs attendent patiemment de trouver un nid. Or il se trouve que la Femme actuelle détient un nombre identique d’ovules alors qu’elle n’en utilise que 420 pendant toute sa période de fertilité… Pourquoi une telle quantité ?

Est-il envisageable de penser qu'en cas de changements graves de notre mode de vie sur cette planète, la Femme pourrait remettre en service ses fonctions de reproductions originelles simplement par échanges sexuels entre Femmes...

De nos jours certaines Femmes viennent toujours au monde avec des clitoris particulièrement érectiles qui peuvent atteindre neuf centimètres de long… j'ai connu une Femme qui en avait un de sept centimètres que peu d’Hommes acceptaient. Elle a fini par le faire réduire, cette opération étant relativement bénigne quand elle est pratiquée par un chirurgien compétent... Mais pour beaucoup de Femmes, dans des pays peu évolués, elles ne peuvent que se le faire complètement enlever… En cherchant bien, ne trouverait t’on pas là l’origine barbare de l’excision toujours pratiquée dans une grande partie du monde ?

Pour revenir à notre Hermaphrodite Primaire...

Elle est donc dotée d’un clitoris qui lui permet de projeter elle-même des œufs dans son propre vagin où ils pourront aller nider dans l'Utérus et se développer sans fécondation… La première portée peut commencer dès que le cycle menstruel est enclenché, vers dix ans, et ne s’arrête plus. Jumeaux, triplés, quadruplés et plus se succèdent sans cesse. Combien d’enfants peut-elle mettre au monde ? 20, 30, 40, 100 ? Nul ne peut le dire…

Mais petit à petit, une mutation va s'engager, l'hermaphrodisme secondaire... Une femelle ne peut plus être fécondée par ses propres œufs... Seuls les œufs d'une autre femelle peuvent désormais réussir cette merveilleuse alchimie entre deux êtres humains. Cela ne s'est pas fait brutalement et entre ses deux états, il y a eu de nombreuses transformations...

La Sexualité vient de Naître,
ou Plutôt la Monosexualité vient de Naître...

Nous sommes à ce moment au balbutiement des échanges sexuels qui se développent tout naturellement car de toutes manières, il n’y a pas d’autre choix. Quand une femelle n'arrive plus à se féconder, alors, instinctivement, elle se tourne vers une de ses compagnes...

Les difficultés quotidiennes ont certainement permis de développer une tendresse exceptionnelle qui ne pouvait que rendre les échanges d’un corps à l’autre particulièrement enrichissants sur les plans physiques, émotionnels et énergétiques.

Le croisement commence mais le système est loin d’être optimum. Il peut arriver que toutes les femelles soient enceintes en même temps et qu'il n'y ait plus personne pour assurer la sécurité ni ramener de quoi le nourrir…

C’est ainsi qu’un Jour arrive le 23ème Chromosome,
le Célèbre XX ou XY…

Cela ne s’est pas fait en une seule fois... Cette transformation s’est étalée sur très une longue période. Petit à petit le corps de certaines femelles se modifie… Les trompes basculent vers l’extérieur et donne le scrotum, le vagin s’extériorise à son tour et donne le corps du pénis. Sous l’influence des hormones mâles, les seins s’atrophient mais les mamelons restent présents. A noter qu’il suffit de neutraliser les hormones mâles pour qu'aussitôt, les seins se redéveloppent normalement chez l’Homme.

Le mâle débarque avec un potentiel bien précis… Comme il ne participe pas à la reproduction autrement que par les échanges sexuels, il est doté d’une musculature 30% supérieure pour lui permettre de faire des tâches bien plus pénibles, la chasse, la pêche, l’agriculture et aussi la construction sous toutes ses formes.

Son cerveau est modifié afin qu’il puisse mieux se repérer dans l’espace… La vision avec un seul œil ne nous permet pas de discerner la profondeur du champ devant nous. Avec les deux yeux, nous définissons sans problème l’espace devant nous… Quand le mâle repère un espace, il l’enregistre simultanément dans les deux hémiCroixs de son cerveau et cela lui permet de bénéficier d’un système bien plus efficace pour retrouver la grotte familiale… N'oublions pas qu'à cette époque, il n'existait aucun panneau pour se repérer, aucun plan et que les signaux de fumée n'existaient pas encore, le feu étant venu bien plus tard.

Utiliser en double un tel volume d'information a quand même un gros inconvénient, ça prend beaucoup de place et cela au détriment de la mémoire… Aujourd’hui encore, un Homme utilise ce système stéréo pour s’orienter en ville alors qu'une Femme se repérera à des petits détails d’enseignes de magasins qu’elle aura enregistré dans sa mémoire bien plus conséquente que celle de l’Homme.

L’Histoire d’Adam et Ève…

La Femme serait issue de la 7ème côte d’Adam… Elle serait donc un sous-produit dérivé de l’Homme. Cette croyance a vraiment la vie dure et elle sert parfaitement bien les intérêts de groupes structurés. C’est à cause de cette fable grotesque que beaucoup de Femmes se croient encore aujourd'hui nettement inférieures à l’Homme… et pourtant...

A l'origine de l'espèce humaine, il n'y avait que des femelles et les relations étaient forcément homosexuelles ou plutôt monosexuelles. Aujourd'hui, le seul comportement couramment admis par la majorité de nos sociétés est l'hétérosexualité.

Or l'hétérosexualité ne fait qu'opposer le pouvoir physique et matériel de l'Homme au pouvoir de séduction de la Femme, sa meilleure arme pour se défendre... Or c'est grâce à la Femme monosexuelle, à l'origine du peuplement de la Terre, que nous existons en ce moment...

Elle est donc la Femme Originelle...

Elle est aussi Lilith, la Femme qui refusa la domination d'Adam et que les religions diabolisèrent… Elles allèrent jusqu'à accuser Lilith de tuer les petits enfants à la nouvelle Lune… En fait, elles lui reprochèrent son indocilité.

En refusant de n'être qu'une Génitrice,
Lilith ne tuait-elle pas dans l'Œuf
Les Enfants qu'Elle ne voulait pas avoir
Par la Force et la Domination…




Version PDF de ce Texte de Croix de Lumière...