Album Magique de Pierre, Episode No 96 : D'étranges rayons bleus autour d'une prétendue relique de Marie-Madeleine à la Sainte Baume...

Episode No 96 - D'étranges rayons d'Energie de couleur bleue
Autour d'une prétendue relique de Marie-Madeleine à la Sainte Baume...

Domaine de la Sainte-baume – Lundi 06 septembre 2010 – Je suis arrivé la veille à l’hôtellerie de la Sainte Baume où j’étais déjà venu l’an dernier à la fin du mois de juillet 2009. Il y avait un monde fou alors qu’aujourd’hui le calme est de retour. J’ai décidé de monter le plus tôt possible à la grotte afin de prendre des photos sans que je ne gêne qui que ce soit. J’ai pris tout mon équipement photo y compris un trépied pour prendre des photos à des vitesses lentes sans qu’il y ait le moindre risque de bouger. J’utilise également une télécommande qui m’évite de provoquer la moindre pression sur le boitier de l’appareil. Ainsi, il ne m’est pas possible d’avoir le moindre flou.

Après une marche assez athlétique, j’entre dans la grotte de Marie-Madeleine et effectivement, j’y suis seul. Ainsi, je peux prendre de grandes libertés pour tout photographier dans le détail et j’avoue que je suis à la recherche d’un message qui me permettrait d’affiner mon orientation spirituelle que je crois être en relation profonde avec le Féminin Sacré.

Je viens de passer presqu’une heure à prendre plus de 150 clichés et je suis sur le point de tout remballer. Les touristes vont bientôt commencer à arriver et dans une heure, la messe sera donnée en ce lieu. Soudain, sur le côté droit du chœur, je découvre une toute petite niche à laquelle je n’avais pas fait attention et dans laquelle se trouveraient des reliques de Marie-Madeleine.

Pour ce deuxième pèlerinage en ce lieu, j’ai fait l’acquisition d’un objectif fixe de 50 mm qui présente l’avantage d’être d’une construction très simple avec seulement deux optiques. Ainsi, il permet de laisser passer bien plus de lumière. Par contre, il est fixe ce qui veut dire qu’il ne possède aucun zoom réglable et que c’est l’appareil photo au complet qu’il faut avancer ou reculer et c’est ce que je fais quand je l’installe pour obtenir un bon cadrage de la niche.

Son éclairage n’est assuré que par un minuscule tube fluorescent blanc, le plus faible et le moins cher que l’on puisse trouver dans le commerce. Il libère une faible lueur jaune car il a été fortement dégradé par le temps ainsi que par le dépôt de particules. A l’évidence, il me semble vraiment très vétuste. Il est placé dans le haut de la niche, juste au dessus du vitrage et il est normalement invisible de l’extérieur.

A ce moment, il n’y a toujours personne dans la grotte. En me servant de la télécommande, je prends trois clichés de la relique posée sur un autel miniature. C’est à ce moment que William arrive. Nous avons la même dévotion envers Marie-Madeleine et tout naturellement, nous faisons connaissance. Nous avons une discussion passionnante qui durera près de deux heures avant que nous ne soyons rappelés à nos activités personnelles et individuelles.

Ce n’est qu’à mon retour à la maison que je vais découvrir que les photos prises devant la niche présentent toutes les trois des rayons lumineux bleus inexplicables… Ces rayons bleus semblent même traverser le plateau de l’autel miniature et définissent des formes assez précises. Si rien ne les arrête, c’est que ce ne sont pas des rayons lumineux, c’est donc forcément des rayons d’Energies. Quelques jours plus tard, William retournera prendre des clichés qui se révèleront normaux et constatera que rien, y compris dans la roche, ne permet de générer de tels rayons.

Entre les trois rayons bleus principaux dans la partie inférieure, se dessine un volume assez proche du tétraèdre, figure que j’affectionne particulièrement et que, dans son livre Initiation, Elisabeth Haitch présente comme étant la forme énergétique la plus simple à partir de laquelle l’Univers s’est construit. Or combien de courants spirituels ont pris le triangle comme symbole divin, y plaçant pour l’exemple, le Père, le Fils et le Saint-esprit… Dans cette figure, tous les sommets sont occupés et il n’y a donc aucune place pour nous. Ce n’est qu’une figure en deux dimensions, complètement plate et je ne vois pas comment un simple triangle pourrait représenter l’Univers…

Sur le plan de la symbolique spirituelle, le Tétraèdre est une figure volumétrique présentant quatre sommets et le sommet supplémentaire, c’est nous qui l’occupons simplement parce que nous sommes actifs dans la Vibration de l’Univers

Au bout de quelques jours, je dois admettre que cette photo est forcément une manifestation de mes Guides spirituelles qui me confirment, par ce moyen, qu’à la trilogie habituellement prônée par de nombreux courants spirituels et dont nous sommes écartés, nous devons opposer la Tétralogie dans laquelle nous sommes pleinement impliqués et qui définit notre réelle place dans la Géométrie Sacrée de l’Univers…

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .

Album Magique de Pierre, Episode No 96 : Représentation des multiples manifestations divines dans le culte d'Aton institué par Néfetiti et Akhénaton...