Album Magique de Pierre, Episode No 90 : Rouge mais dans quelle nuance, le rouge colère, le rouge énergie ou encore le rouge harmonie...

Episode No 90 - Rouge… mais dans quelle nuance, le "Rouge Colère" ou le "Rouge Energie"…

Bossy en Suisse – Mercredi 09 juin 2010 – Ce jour-là, je sors de chez moi assez énervé et je décide d’aller faire un tour au bord du lac Léman dans le but de retrouver ma tranquillité d’esprit. Dans une descente entre les villages suisses de Bossy et de Collex, j’aperçois sur le bord de la route un grand champ qui semble en friche mais qui apparait tout rouge de coquelicots. Cette densité de fleurs m’impressionne suffisamment pour que je me décide à garer ma voiture sur le bord de la route.

D’autres fleurs que les coquelicots envahissent ce champ, des blanches et des bleus que le rouge des coquelicots met bien mieux en valeur. Je commence à prendre conscience que cette couleur peut exprimer autre chose que le "Rouge Colère" ou le "Rouge Energie". Il peut aussi être le "Rouge de la Vie" et dans ce sens, il permet la mise en vibration de toutes les énergies et, en tant que première couleur de l’arc-en-ciel, il créé les bases de l’harmonie.

Dans notre vie sociale actuelle, la couleur rouge est d’abord utilisée comme un symbole d’interdiction sur les panneaux routiers, comme un symbole de danger sur les véhicules d’urgences et sur les enveloppes, un tampon rouge nous met trop facilement en alerte. Quand ils s’allument, les feux arrière des véhicules nous ralentissent ou nous immobilisent. Ces rouges là sont devenus des contraintes détruisant souvent l’harmonie de la Vie au lieu de la développer.

Chaque femme se crée, lors d’un nouveau cycle, une réserve de sang particulièrement riche en Energie dans le seul but d’amorcer la fécondation et quand celle-ci ne peut se faire, alors il est évacué en entrainant avec lui l’ovule non fécondé. Ce Rouge de la Vie est donc présent chez toutes les femmes mais sans en connaitre la véritable puissance. Mais au fil des siècles, elles se sont fait ravir ce symbole qu’elles s’efforcent quand même d’exprimer sur leurs lèvres, au bout de leurs doigts, dans leurs chevelures et parfois dans leurs lingeries intimes… Le Rouge rend la Femme puissante, sûre d’elle et de sa force intérieure mais combien en ont conscience ?

Au fil de notre histoire, dans les grandes cérémonies, combien de rois accusant les femmes d’être impures, ont recouvert leurs épaules d’un grand manteau rouge, symbole du pouvoir royal ? Combien de papes accusant la femme du péché originel en ont fait autant en se couvrant d’une cape censée représentée le pouvoir divin ? Et que penser de ces milliers de cardinaux qui ont tellement salis leurs robes rouges par de trop nombreux scandales au point que maintenant, ils n’osent plus s’en vêtir se contentant seulement de porter la ceinture, symbole de leurs pouvoirs sur les hommes au nom de Dieu ?

Pourtant, à la fin du XIXème siècle, le rouge a été remis en valeur par une minorité de femmes très courageuses qui commençaient à revendiquer le droit d’assumer elles-mêmes leur vie, le début du féminisme. Malheureusement, elles été très vite copiées par une catégorie de femmes en quête d’augmenter leur pouvoir de séduction dans le seul but d’exciter la virilité des hommes. Depuis, le rouge est devenue la couleur de la confusion…

Assis au bord de ce champ de coquelicots et noyé dans toutes ces réflexions, je ne peux qu’être très impressionné par la puissance qui s’en dégage… Cette couleur "Rouge" est totalement et uniquement féminine. Observez bien les fleurs bleues et blanches ainsi que le vert des tiges et des feuilles… Ne sont-elles pas particulièrement mises en valeur grâce à la puissance qui se dégage de cette multitude de coquelicots ?

S’habiller en rouge devrait être réservé aux femmes qui souhaitent, non seulement s’élever elles-mêmes, mais aussi aider beaucoup d’autres femmes à s’élever. Le "Rouge Vie" est la première couleur qui donne accès à l’initiation au Féminin Sacré, espace spirituel à la frontière de l’Ether et de la Matière de l’Univers. De nombreuses prêtresses de l’antiquité l’utilisaient autant dans leurs tenues sacerdotales que pour la décoration des symboles présents dans les lieux de cultes.

Se vêtir de Rouge les exposait au regard des autres mais, à l'opposé des rois, des papes et des cardinaux, ce n’était jamais dans le but d’en tirer un réel pouvoir… Dans l’assemblée face à elles, beaucoup de personnes dans le besoin pouvaient, dans la Paix, poser leurs regards sur ces Prêtresses de grande sagesse, véritables balises humaines posées dans des lieux rendus paisibles grâce à leurs présences. Ainsi pour ces personnes, leurs tourments perdaient de leurs virulences et elles pouvaient enfin entamer un voyage intérieur forcément bénéfique pour leur développement personnel.

Les Prêtresses ont momentanément disparues et ce champ de coquelicots "Rouge Vie" me donne vraiment l’impression d’être assis face à l’une d’elles… Du coup, j’ai perdu ma colère et j’ai retrouvé ma tranquillité d’esprit habituel… Merci.

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .