Album Magique de Pierre, Episode No 81 : La Grotte aux Oeufs, un espace d'initiation pour les Femmes qui souhaitaient devenir Sourcière...

Episode No 81 - La Grotte aux Œufs, un espace d'Initiation
pour les Femmes qui souhaitaient devenir Sourcières…

Domaine de la Sainte-Baume – Mardi 25 août 2009 – Pendant le repas de midi, une personne me parle de l’autre grotte de la Sainte Baume, la grotte aux Œufs mais elle est totalement incapable de m’expliquer l’origine de son nom ni à quoi elle a bien pu servir.

Avant de retourner à la recherche de mon Cœur en cristal, je décide de faire un détour. Depuis la plateforme où les moines garent leur véhicule, il suffit de suivre les marques rouges foncées. A un moment, elles disparaissent laissant les marques vertes toutes seules. Il faut donc rebrousser chemin sur quelques mètres et prendre un petit raidillon là où une marque rouge a été peinte sur une grande dalle rocheuse.

La promenade continue à flanc de falaise sur environ 400 mètres et se termine sur une esplanade que j’ai spontanément trouvée désolante comme si je l’avais déjà vue mais dans un bien meilleur état. La végétation a envahit l’espace et pire, des ermites se sont permis de construire des murets de pierre pour améliorer leur confort. Mais en faisant cela, ils ont détruit la nature même de ce lieu qui se voulait éthérique et non matérialiste.

Mais cet espace n'est pas le même qu'une certaine grotte aux Œufs identifiée sur les cartes IGN et qui se trouve plus bas. C'est une faille dans la roche qui se termine par une cavité sombre et humide dans laquelle des personnes prétendent se relier à la matrice de l'univers. Pour moi, la véritable grotte aux Œufs est celle devant laquelle je me trouve, à l'air libre, avec les étoiles au-dessus de moi la nuit, avec toutes mes perceptions actives.

J'aimerai beaucoup remettre cet espace dans sa plus grande simplicité tel qu’il était il y a 1.600 ans de cela, un espace sacré d’environ sept mètres de diamètre avec cette si belle pierre arrondie légèrement en retrait de la falaise. En fait, il n’y a pas de grotte et c’est pour cela que des ermites ont agrandi les locaux. J’espère qu’un jour, ces constructions dignes d’un bidonville disparaitront car le rôle de cet espace n’a rien à voir avec un quelconque refuge et encore moins avec les hommes.

En arrivant, j’ai compris spontanément à quoi pouvait bien servir cet espace, certainement parce que j’y suis passé… Marie-Madeleine et Sarah que je préfère appeler Myriam et Sarâla, avaient créé une Université où constamment, près de 400 femmes se formaient pendant quatre ans à la culture des plantes médicinales et à leurs transformations en baumes de toutes sortes.

Parmi toutes ses "So(u)rcières", certaines souhaitaient aller bien plus loin dans la guérison. Celles qui étaient reconnues aptes étaient alors formées à un niveau de spiritualité très élevé, niveau indispensable quand on souhaite aider les autres en œuvrant sur le plan de l’ouverture de conscience.

La maladie est spirituelle…

Aider une personne à prendre conscience des raisons qui l’ont rendue malade, permet très souvent d’effacer l’origine même de la maladie. Alors la guérison peut intervenir et devient durable tant que l’état de conscience de la personne ne se dégrade pas.

Plus tard, j’apprendrai que cette université très particulière réservée aux femmes a formé plus de 16.000 Sourcières aussi appellées des Veilleuses parce qu'elles veillaient au fil de la Vie qui unit chacun à l'Univers. Elles étaient originaires de toute l’Europe et ont défilées en ce lieu pendant un peu plus de quatre siècles. Parmi elles, 6.529 femmes furent initiées au Féminin Šacré et deux connurent l'illumination.

C’est au Brésil que, lors de ma deuxième initiation à la guérison spirituelle, j’ai découvert grâce à Mère Térésa, le lien entre la peur et la souffrance, lien qui, quand il grossit, nous éloigne de plus en plus de l’Amour.

Si on se fixe sur nos peurs, alors nos souffrances grandissent…
Si on se fixe sur nos souffrances, alors nos peurs se développent…

Alors, pour découvrir le véritable Amour, il faut apprendre à se décrocher de ses peurs comme de ses souffrances. Cela s’apprend peu à peu, par la méditation, par un enseignement de qualité et par un Confiance immense envers l’Univers. En fin de préparation, quand une femme se sentait prête, quoi de mieux que de l’amener dans un tel lieu puis de la laisser seule pour un temps pouvant aller jusqu’à trois jours et quatre nuits.

"Abandonnée" à flanc de falaise, loin des autres, avec le bruit des animaux sauvages, des oiseaux nocturnes, avec le vent, la pluie, le froid, l’humidité, la chaleur, n’importe quelle peur ou angoisse peut faire tourner cette expérience en un terrifiant cauchemar. Or on ne peut vraiment aider les autres que si on est capable de percevoir leurs peurs et leurs souffrances sans que cela provoque des réactions négatives en soi.

Pour une Femme qui a apprit à rester dans le calme et dans le recueillement, qui est dans l’acceptation et dans la volonté de progresser, qui vit dans la plus totale simplicité et qui fait preuve envers elle-même de la plus grande sincérité, alors la rencontre avec des puissances spirituelles de toutes beautés devient possible. Grâce à cette communication spirituelle, l’ouverture de canaux de communications peut se faire, l’élue se retrouvant investie d’un ou de plusieurs dons.

Il est quinze heures quand je décide de m’arracher à ce lieu que j’associe à l’Œufs originel de la Création. Une demi-heure plus tard, le moine qui tient la boutique sur l’esplanade de la grotte de la Sainte Baume sera tout content de me rendre ma pochette oubliée la veille sur un banc, pochette qui contient un Cœur en Cristal béni par Joao de Deus et "animé" par les Entités de Lumière qui œuvrent autour de lui.

Mais désormais, que contient-il ?

Deux mois, plus tard, une femme, médium de confiance, découvrira que les 6.529 femmes qui ont été initiées, en ces lieux , au Féminin Šacré, y ont chacune laissées leur empreinte spirituelle… Un jour, cela servira certainement.

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .