Album Magique de Pierre, Episode No 80 : Manifestation particulière de Sarah dans la grotte de la Sainte Baume...

Episode No 80 - Manifestation lumineuse de Sarah dans la grotte de la Sainte Baume…

Domaine de la Sainte-Baume – Lundi 24 août 2009 – Le lendemain matin, mardi 25 août, je me lève en pleine forme et je pense que je dois remonter à la grotte le plus vite possible pour récupérer mon Cœur en Cristal. Je prends tout de même le temps de déjeuner tranquillement mais dès que tout le monde, à ma table, a terminé, je m’en vais.

Mon sac-à-dos est prêt et j’ai opté pour les bâtons de marche. Avec ces deux accessoires, je transforme mes bras en deux jambes supplémentaires et je grimpe un peu comme une araignée. Dans le bas de la montée, je double l’évêque qui me semble avoir une bonne forme physique. Par ce chemin, le temps prévu est de 40 mn mais 25 minutes plus tard, je suis dans la grotte parcourant tous les bancs sans rien trouver. Déception et je l’avoue, un peu d’angoisse quand même.

J’en profite pour faire une petite méditation. Mes guides se montrent rassurantes et j’apprécie leurs présences. Quand je sors de la grotte, je vois l’évêque en pleine conversation avec le moine chargé d’arroser les fleurs. Ils ont l’air d’être très amis et, grâce au silence du lieu, il n’y a personne d’autre que nous trois, je les entends parler de leurs familles respectives. Le moine a des neveux et des nièces tandis que l’évêque se désole, son frère ne pouvant fonder de famille et sa sœur n’ayant pas voulu materner.

Au bout d’un moment, le moine se rend compte de ma présence et vient vers moi. Je lui explique que j’ai oublié un objet dans la grotte et que je souhaiterai savoir si quelqu’un l’aurait trouvé. Il me dit que les objets sont toujours déposés à la boutique mais qu’elle n’ouvre que l’après-midi, à certaines heures, et qu’il ne peut m’aider. Pas de souci, je serai là cet après-midi. Je décide de remonter au Saint-Pilon et de continuer ma progression… Je fais une autre visualisation et d'autres découvertes mais pas que dans la douceur cette fois…

Un peu plus tard, je fais demi-tour pour rejoindre la grotte dans laquelle la messe est donnée par l’évêque. Nous nous dévisageons souvent et je ne peux pas dire que nous nous apprécions. Il est froid, sans amour, sans véritable chaleur humaine… Ce n’est pas un homme de Dieu, c’est un homme de pouvoir.

L’après-midi, je passe à la boutique où le moine de service me remet ma pochette avec le Cœur en Cristal dedans. Un couple de personnes âgées l’a trouvé juste avant la fermeture de la grotte et l’ont remis au moine présent à ce moment. Merci… Je découvrirai plus tard pourquoi il a passé toute une nuit à l'entrée de ce lieu très particulier.

Je remonte au Saint-Pilon, je sais que j’ai encore pleins de choses à découvrir. Une fois au calme, de nouveau je visualise des scènes de vies du passé mais cette fois, c’est l’horreur… Des barbares assassinent toutes les femmes présentes, violent et torturent les plus jeunes. Puis ils brûlent tous les bâtiments ainsi que toutes les plantations… L’Université créée pour les femmes au temps de Marie-Madeleine vient d’être anéantie.

En attendant, la vie continue… je dois redescendre pour le dîner et je suis curieux d’entendre la conférence de l’évêque. Je suis choqué par ce que j’ai perçu et un profond dégout m’envahit pour ces hommes que se prétendent au service de Dieu. Heureusement, je connais des femmes et des hommes dont des prêtres qui sont vraiment dans l’Amour et au service du Divin.

A 21h00, la conférence commence… une heure et demi de lecture de pages dactylographiées… l’évêque est incapable de parler par lui-même… Heureusement, la fin de son discours devient nettement plus tonique puisqu’il se met à nous parler du cheminement exemplaire de son neveu qui a pu, grâce à un travail assidu, rencontrer Dieu.

J’ai failli hurler… Le matin même, je l’ai entendu dire qu’il n’avait pas de neveu. Je n’ai rien dis mais je l’ai attaqué sur le fait qu’en temps que divorcé involontaire, Benoit XVI venait de rappeler que j’étais excommunié et que je n’avais même pas le droit d’entrer dans les églises. Je lui ai demandé son avis... Il a baissé les yeux, classé ses notes et a attendu que ça passe… promotion de la foi chrétienne dans le mensonge et dans la fuite.

Ci-dessous, voici la deuxième photo surprenante… On peut me dire que j’ai bougé en la prenant mais dans ce cas, la Croix serait floue, le bloc de granit serait flou autant que le fond rocheux d’ailleurs. Or tout est parfaitement net sauf la bougie qui semble avoir décrit un espace en forme de trapèze rectangle… Mais là, j’ai envie de hurler car le message qui m'arrive vient de Sarah, Sarâla de son vrai prénom, la demi-sœur indienne de Marie-Madeleine que je préfère appeler Myriam. C’est elle qui était à l'origine de la création de cette Université.

Si je me remets au pied de la chapelle du Saint-Pilon en regardant vers la Ciotat, le déplacement de la bougie correspond à l’espace que j’ai perçu comme ayant été dévasté par le feu par cette armée de barbares. Plus tard, j’ai appris qu’ils avaient été guidés par un prêcheur de l'église catholique romaine envoyé par le pape Léon 1er, homme ambitieux, orgueilleux et cruel. C’était en l’an 453, époque où le fanatisme de l’église catholique romaine avait atteint un niveau de confusion impressionnant. Toute personne, surtout les femmes, ayant un don de guérison quelconque était accusée de travailler pour le diable… Six millions de femmes furent assassinées au nom de Dieu, toutes pour la même faute : être à l’écoute du Divin.

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .