Album Magique de Pierre, Episode No 61 : Le Grand Sage du Lac de Chambon veille sur la vallée...

Episode No 61 - Le Grand Sage du Lac de Chambon veille sur la vallée…

Lac de Chambon – Vendredi 19 décembre 2008 – Je monte chez ma sœur pour y passer les fêtes de fin d’année… Elle habite dans une vallée fermée au nord-est de Briançon et pour y aller je passe par Grenoble puis par le col du Lautaret. Dans quelques minutes, il fera nuit et les conditions climatiques vont commencer à se durcir. Je connais assez bien cette route, je suis bon conducteur et je ne m’inquiète nullement.

Je viens de franchir le barrage du Chambon et je m’engage dans une succession de petits tunnels étroits quand, à la sortie du premier, j’aperçois quelque chose qui m’impressionne beaucoup. Je ne peux m’arrêter tout de suite à cause de l’étroitesse de la chaussée et dès que possible, je me gare et je reviens à pied avec mon appareil photo pour mémoriser cette scène...

Ma sœur, qui a fait cette route des centaines de fois depuis une trentaine d’années, ne l’a jamais aperçu mais je crois quand même à un concours de circonstances entre la neige, le vent et la lumière. Bien sûr, je l'ai appelé "Le Grand Sage du Barrage"...

Mais avec un peu de recul… Combien de personnes passent par cet endroit et combien le voit… Parmi ceux qui le voient, combien s’en imprègne. Et parmi ceux qui s’en imprègnent, combien savent qu’il y a quelque chose de Divin dans cette nature… Pourquoi seuls les êtres humains seraient-ils habités par un Esprit relié ou non à la Source de TOUT ??? Pour qu’il y ait harmonie, des roches, des arbres, des animaux, des oiseaux, des végétaux peuvent être habités par un esprit que ce soit d’une manière durable ou juste le temps de nous apporter un message.

Cette connaissance des élémentaux a été effacé par le matérialisme et condamné par les églises mais regardez bien… Il y a toujours un arbre particulièrement majestueux dans un espace boisé précis. C’est lui qui donne une cohésion au groupe en lui permettant de prospérer. Ne pas vouloir les percevoir, c'est se priver de quelque chose d'immense, la communion avec des puissances spirituelles dont nous avons besoin.

Quelques jours plus tard, en revenant par la même route, la neige avait fondu et le grand Sage avait disparu. A la place, il n’y avait plus que des strates rocheuses. Mais je sais, puisqu’il s’est montré à moi, qu’il n’est pas qu’un simple décor rocheux, il veille sur cette vallée pour qu’elle reste harmonieuse selon les vraies lois de la Nature.

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .