Album Magique de Pierre, Episode No 43 : Un Rideau Arc-en-ciel pour m’avertir de certains dangers...

Episode No 43 - Un Rideau Arc-en-ciel pour m’avertir de certains dangers…

Parc d’Ouchy au bord du lac Léman – Lundi 27 août 2007 – Une femme m’invite à faire connaissance car il lui semble que nos chemins présentent de nombreux points communs. Elle me fixe un rendez-vous dans une brasserie proche de chez elle. Après avoir bu un café, elle me propose une promenade au bord du lac, le but étant tout naturellement d’échanger nos idées sur la vie et d’exprimer nos aspirations les plus profondes.

A l’évidence, nous avons de nombreux points communs sur notre cheminement spirituel sauf que je ne parle pas encore avec les Anges. A l’écouter, je m’attends à ce qu’elle me dise qu’elle prend régulièrement l’apéritif "Au Paradis", mais celui qui est sur les nuages, pas le vieux qui est dans la vieille ville de Lausanne… Je commence à avoir des doutes sur la véritable sincérité de cette femme. Elle est charmante et a vraiment de quoi me plaire. Je commence à me dire que les questions que je me pose sur elle ne sont que des chicaneries personnelles et que je ne devrais pas m’interroger ainsi.

A un moment, je m’engage sur une passerelle qui enjambe un petit ruisseau et qui se trouve entièrement à l’ombre de grands arbres. J’invite cette femme à me suivre mais elle reste à l’autre bout de la passerelle complètement sur la droite. Au moment où je prends cette photo, je prends conscience comme quoi nous sommes chacun sur une rive différente et qu’il y a de fortes chances pour que nous ne puissions jamais nous rejoindre. En fin d’après-midi, nous nous séparons en nous fixant un autre rendez-vous dans quelques jours.

Le soir même, je découvre à mon grand étonnement qu’une pluie de couleurs s’est superposée au joli décor arboré qui se trouvait devant moi. Il n’y avait pas de rayons solaires directs là où je me trouvais et aucun effet de solarisation n’était donc possible. Je comprends peu à peu que c’est un rempart qui s’est placé entre moi et cette femme...

Dans nos conversations téléphoniques qui suivront, je vais me rendre compte que si je veux avoir un échange intéressant, je dois impérativement l’appeler avant 21 heures. Après cette heure, ces propos deviennent incohérents, sont violents et je passe pour l’agresseur ??? Dans les courriels qu’elle m’envoie pendant la nuit, les phrases sont pleines de fautes et certains mots sont appuyés par une taille exagérée alors que dans la journée, ses courriels sont limpides.

Je finis par comprendre que cette femme qui ne fume qu’occasionnellement, ne fume le soir que des cigarettes faites de sa main dans laquelle elle rajoute quelques herbes prétendues douces mais qui contiennent de sept à vingt fois plus de THC que dans les herbes inoffensives des années 70. De plus, des additifs favorisant la dépendance sont souvent présents dedans. Ce ne sont donc plus des drogues douces et elles ne font que développer gravement des troubles telles que la paranoïa, la schizophrénie, les délires et les peurs de toutes sortes.

Le second RV n’aura pas lieu, elle s’est esquivée préférant vivre dans son paradis artificiel dans lequel elle peut discuter avec une pléthore d’anges qui ne peuvent absolument pas être d’une blancheur paradisiaque. Bonjour les démons !!!!!! Désormais, je dois être très attentif à ce que j’appelle l’hygiène spirituelle et où le respect de son propre corps est une base essentielle… Toute agression envers le corps qui nous a été convié est un non-sens… Cela va du sport à outrance, de l’agitation permanente, d’excès alimentaires de toutes sortes, du fait de fumer et pour finir, de l’usage de n’importe quelle drogue provoquant une modification de la conscience…

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .