Album Magique de Pierre, Episode No 8 : Shambhala, la voie sacrée du guerrier qui accepte de se battre contre lui...

Episode No 8 - Shambhala, la voie sacrée du guerrier qui accepte de se battre contre lui...

Institut Karmaling – Vendredi 14 avril 2005 – Une semaine auparavant, parce que je viens de terminer la lecture de mon premier livre à caractère spirituel, "La Voie Sacré du Guerrier de Shambhala", je comprends que je dois donner une suite à ce livre dont le sujet essentiel est de prendre conscience que l’on s’est enfermé dans un cocon que l’on a soi-même fabriqué. Se battre contre soi-même, ce n’est rien d’autre que d’accepter de fissurer ce cocon pour en sortir.

J’entame une recherche sur Internet et je découvre un stage "Shambhala" qui doit durer six jours et qui commence ce vendredi 14 avril 2005 dans un institut bouddhiste qui se nomme "Karmaling" et qui se trouve en Savoie. Quand j’appelle, le centre est déjà complet mais sous certaines conditions d’équipement personnel et si je l’accepte, il m’est proposé une possibilité d’hébergement sous une yourte… J’accepte.

Ce vendredi, le stage commence à 18h00 mais je suis en avance ce qui me permet de donner un coup de main aux organisateurs du stage. A ce moment, il fait beau temps mais en soirée, en sortant de la séance d’enseignement après le dîner, il neige et je me rends compte que les conditions ne me sont vraiment pas favorables. Je n’ai jamais médité et il m’est demandé d’enchaîner quotidiennement plusieurs séances de méditation ou d’enseignement d’une heure et demie chacune…

Ce premier soir tout enneigé, un découragement me saisit au moment où je réalise que je ne dispose d’aucune paire de chaussures pour aller me promener en dehors du centre… Je ne pourrai donc pas aller me distraire dans les chemins avoisinants. En quelque sorte, je suis bloqué en ce lieu, la neige a tout recouvert, tout l’espace est plongé dans la grisaille, il n’y a plus de panorama.

Au moment où le doute grandit en moi, j’entends ce message sur un ton assez ferme : "Pierre, tu as le choix… soit tu montes dans ta voiture et tu t’en vas pour rentrer chez toi… soit tu acceptes TOUT ce qui va se passer pendant ce séjour"… Après une longue hésitation, je remonte dans ma voiture mais non pour partir, simplement pour la garer au fin fond du parking, loin de ma vue. Je ne l’ai reprise que le vendredi suivant.

Ce qui s’est passé dépasse l’entendement mais pour résumer, j’ai TOUT accepté… Je n’étais pas préparé et heureusement d’ailleurs. Je suis ressorti de ce centre avec une conviction immense : Non seulement le Divin existe mais de plus, Il m’a touché de Sa main... Rien dans ma vie ne sera plus jamais pareil. Percevoir une présence Divine aussi fortement est un véritable cadeau que l’on ne peut absolument pas refuser ou pire, l’oublier serait une erreur lourde de conséquences.

Vous pouvez découvrir le récit complet des évènements liés à ce stage dans la rubrique No 3 de mes textes personnels sous le titre : "Renaissance à l'institut bouddhiste de Karmaling"…

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .