Album Magique de Pierre, Episode No 3 : Pierre, si tu veux t'en sortir, il faut que tu nettoies ton Cœur...

Episode No 3 - Pierre, si tu veux t'en sortir, il faut que tu nettoies ton Cœur...

Lundi 04 août 2003, je me retrouve seul alors que la caravane est prête à être attelée… C’était le premier jour de nos trois semaines de vacances et, ce jour, la canicule monte à son maximum. C’est dans cette fournaise qu’elle décide de me quitter pour aller vivre avec celui que je croyais être mon meilleur ami. Dans la nuit qui suit, alors que je suis en train de réfléchir à de nombreuses actions toutes aussi débiles les unes que les autres, une petite voix intérieure que je n’avais plus écouté depuis longtemps me dit : "Pierre, si tu veux t’en sortir, il faut que tu nettoies ton Cœur"…

Dans un tel moment, c’est un peu comme si on m’assommait avec une bouée de sauvetage alors que je suis en train de me noyer… mais une fois au fond de l’eau, il n’y a plus qu’à donner une immense poussée vers le haut pour refaire surface et se saisir spontanément de cet accessoire de sauvetage.

Alors, sans la moindre hésitation, j’accepte… mais je ne savais pas qu’il s’agissait d’un travail bien plus important que de se nettoyer de comportements négatifs. J’ai toujours eu une excellente moralité et mes quelques erreurs comportementales sont toujours restées dans une limite très acceptable. En acceptant de nettoyer mon Cœur, j’ai accepté d’ouvrir ma conscience à une perception bien plus grande et surtout, de faire totalement confiance à cette voix intérieure, ma conscience, ma véritable force spirituelle. Alors, j’ai totalement accepté de me retrouver seul même si les mois qui ont suivi ont été très durs. J’ai conservé la maison avec des milliers de souvenirs disséminés dans les tiroirs, les placards, le jardin, partout…

J’ai surtout dû faire un grand effort de sincérité et je sais maintenant que c’est la meilleure qualité pour progresser. Quand l’ego nous houspille sans cesse en proposant des actions négatives, il n’y a que la sincérité pour le faire taire. Oui je me suis trompé, oui j’ai crû que, oui je n’écoutais pas, oui j’étais pleins d’attentes, oui… oui… oui…

Verseau… c’est mon signe et je ne peux dire combien de jarres ont été nécessaires pour ce nettoyage mais je n’ai jamais regretté d’avoir dit OUI et je continuerai longtemps ainsi.

© Pierre pour CROIX de LUMIERE. . .